24 février 2012

De tout et de rien

Le Kremlin des Blogs, hier, avait un motif caché. Je n’avais aucun scrupule à l’organiser dans la mesure où Marine Le Pen a refusé de débattre avec Jean-Luc Mélenchon. J’ai regardé la vidéo chez Hern, ce matin. C’est affligeant. Elle se donne une posture comme si elle avait la moindre utilité dans le « paysage politique Français » à part brailler dans quelques meetings des éléments de programme pour faire mouiller ceux qui n’ont rien entre les oreilles.

On appelle ça : prendre les électeurs pour des cons. Si ça marche, tant pis pour eux. Il y en a bien qui ont voté pour Nicolas Sarkozy, en 2007, au prétexte qu’il allait leur donner de l’oseille en plus et sauver la nation.

Nous étions 8 à ce Kremlin des Blogs où nous avons eu la visite surprise de Lionel Jospin. Le faux, pas le vrai. En face de moi, il y avait Sophia, à sa droite Dagrouik et Seb Musset. A ma gauche, il y avait Philippe et à ma droite : Antoine, Maxime et Gildan. Ca fait trois d’un côté et cinq de l’autre : je n’aurais jamais rien compris aux blogueurs politiques.

De toute manière, l’actualité politique est tellement nulle, qu’on est mieux autour d’une table. Même le vieux Yann n’a pas fait de billet. Marine Le Pen refuse de débattre pour la seule raison qu’elle n’a aucune réponse. Elle peut discuter avec une personnalité de droite qui marche sur ses plates-bandes mais surtout pas avec un type de gauche qui va lui démontrer point par point que son programme est une catastrophe pour les gens qui voudraient lui faire confiance.

Le Front National est inutile.

Les réunions de blogueurs à la Comète sont utiles. Aux participants.

Gaël (notre illustration) n’a pas fait de billet, non plus. De sa part, c’est moins surprenant. Nous l’avons attendu toute la soirée, hier soir, vu que la soirée était organisée pour son anniversaire, vu que c’est aujourd’hui.

Anniversaire que nous lui souhaitons bon !

N.B. : illustration trouvée ici en cherchant "detoutderien" dans Google Images. 

15 commentaires:

  1. Tu as raison : elle était grotesque hier soir...

    (joyeux anniversaire Gael)

    RépondreSupprimer
  2. Elle était grotesque et Mélenchon aussi quand même. Personne n'y a gagné à mon avis. C'était une pitrerie. Marine Le Pen a aussi été grotesque face à François Lenglet un peu plus tôt. Elle était aux fraises, c'était assez impressionnant, hélas, le faux-débat occultera ces hésitations qui démontrent pourtant que MLP ne sait ni de quoi elle parle, ni de quoi il retourne.

    RépondreSupprimer
  3. D'accord avec Dorham : match nul dans la nullité.

    Mais le plus grotesque était encore Giesbert juste après.

    RépondreSupprimer
  4. Didier,

    Honnêtement, je pensais sincèrement que Mélenchon était plus habile que ça. Ses attaques ressemblaient à celle d'un mousse pas encore déniaisé.

    Je ne l'ai pas vu, Giesbert. Mais Giesbert est nul en tout de toute façon. Quand il animait des émissions littéraires, je me demandais à chaque fois : "comment peut-on lire de travers à ce point ?"

    Ah ça, Giesbert, comme guignol, on ne fait pas mieux. Alain Duhamel peut-être ? Ou Rioufol ? Barbier ? Zemmour ? Macé-Scaron ? Et le petit Namias (mais où vont-ils les chercher ?). Oui, en fait, tous ces éditorialistes qui font mine d'avoir un avis sur tout sont bien la plaie moderne...

    RépondreSupprimer
  5. C'est amusant, je n'ai pas regardé mais j'ai zappé sur l'émission juste au moment de Mélenchon.
    Je trouve que le FdG a apporté des éléments politiques mais ni Marine ni aucun des journalistes (??) présents n'avaient envie de parler vraiment politique. Marine avait raison sur un point, Pujadas est le Paul Amar d'aujourd'hui !
    Ridicule…
    :-)

    RépondreSupprimer
  6. Des bisous à Gaël évidemment. On me dit qu'il vieillit bien !
    :-D

    RépondreSupprimer
  7. Des bisous à Gaël évidemment. On me dit qu'il vieillit bien !
    :-D

    RépondreSupprimer
  8. Marine Le Pen a été disqualifiée avec son attitude de petite fille de riche qui ne veut pas discuter avec un candidat qui n'est que 4eme dans les sondages.

    En fait, elle n'a simplement pas eu le courage ni les compétences pour affronter un Jean Luc Mélenchon qui sait comment la remettre à sa place simplement en lui posant les bonnes questions sur le fond de sa pensée et sur les réponses à apporter. Il l'a mise au fait de ses turpitudes et de ses contradictions abyssales.

    Ses électeurs ont certainement découvert qu'elle n'avait aucun charisme, qu'elle était d'une nullité sans fond en économie, qu'elle ne maitrisait aucun sujet, aucun dossier, en bref qu'elle racontait pratiquement n'importe quoi.

    Elle a été surement la risée de la France entière. En fait elle est à l'image de tous dictateurs qui se respecte, incompétente et nulle à chier.

    Et ça veut diriger un pays comme la France !!!

    Pffffffffffff quelle misère intellectuelle

    RépondreSupprimer
  9. Bon anniversaire à Gaël !!!!
    :)))

    RépondreSupprimer
  10. D'accord avec m'sieur Poirau, ça m'a fait penser au débat LePen/Tapie avec les gants de boxe, du spectacle, rien de plus.

    RépondreSupprimer
  11. Et bon anniversaire au jeune/vieux!

    RépondreSupprimer
  12. Je prends toujours autant de plaisir à les lire, et j’espère qu’il y en aura plusieurs dizaines de milliers derrière.Bises, et bon courage.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.