01 février 2012

Loyers : mettre fin à la spéculation

Alors que le logement est le budget le plus important des ménages, des candidats (François Bayrou, Eva Joly, Jean-Luc Mélenchon et Hollande) ont signé le "contrat social" (pdf) de la Fondation Abbé Pierre (c'est l'Abbé Rézina pour les autres candidats ?).

"La Fondation Abbé Pierre recense un total de plus de 3,6 millions de personnes "non ou très mal logées" :
- 685.116 personnes "privées de domicile personnel" (133.000 sans domicile, 18.116 en résidence sociale, 38.000 en chambre d'hôtel, 85.000 dans des "habitations de fortune" et 411.000 chez des tiers);
- plus de 2,7 millions vivant dans des conditions de logement "très difficiles", sans confort ou très surpeuplés;
- 172.847 personnes locataires de meublés;
- 86.612 gens du voyage ne pouvant accéder à une aide d'accueil."

Le Parti Socialiste, qui ne nous roule pas dans la farine, diffuse cette infographie qui rappelle pourquoi il est urgent de faire stopper la spéculation.

9 commentaires:

  1. Non seulement il manque des logements, mais certains appartement proposés à la location sont insalubres et les loyers de plus en plus chers ! Même en travaillant, il devient impossible de se loger, et de nombreux jeunes sont obligés de rester chez leurs parents ! Il faut donc encadrer les prix des loyers, et ne plus laisser la fameuse main invisible décider de tout......
    http://2ccr.unblog.fr/2012/01/06/le-logement-une-priorite/

    RépondreSupprimer
  2. Ce billet est excellent mais ce soir il me déprime. Faut dire que je sors de chez mon banquier.

    RépondreSupprimer
  3. @ Grandpa
    Vos floods ici, sont une agression pour Nicolas, mais aussi pour ses lecteurs.
    Si c'est pour décourager ses lecteurs que vous floodez les notes de Nicolas,
    1. Vous n'y arriverez pas
    2. ça ne va pas vous porter chance,il va finir par modérer ses blogs pour vous zapper

    RépondreSupprimer
  4. Salut grandpas,

    Mille mercis pour l'info : ce n'est pas perdu pour tout le monde, les trois commentaires figureront en une de mon blogue cet après-midi !

    RépondreSupprimer
  5. Sinon, l'encadrement des loyers, je suis plus que sceptique.
    A Paris, par exemple, le problème de fond c'est tout de même l'absence de surface.
    Faudrait essayer de voir ce que cela donne sur une durée limitée, un an, par exemple, et examiner si cela fluidifie le marché, mais franchement, cela m'étonnerait.
    Il y a évidemment les tours de grande hauteur, ce à quoi songeait Delanoë avec ses tours triangles, mais on ne peut vraiment pas dire que cela soit écolo et on risque de défigurer Paris durablement. De plus, mieux vaut pas exercer ou habiter au pied des tours en question...
    La seule solution, je pense c'est qu'il soit rapide, aisé et confortable de venir à Paris de banlieue lointaine.
    Cela suppose des sortes de métro/train à très grande vitesse, de la régularité, de la diversité et, bien sûr, de la sécurité.
    On est loin du compte...

    RépondreSupprimer
  6. Merci à tous pour vos commentaires ! Je raconte dans un billet que j'ai passé deux jours de folies et que je n'ai pas le temps de répondre !

    Merci à tous.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...