11 avril 2012

Les chats méritent mieux, la France aussi !

« Je ne suis pas candidat contre le candidat sortant, je suis candidat pour l'espérance, pour le changement » a lancé François Hollande, hier soir, pendant que Yann appelle les blogueurs à faire de Nicolas Sarkozy de la pâtée pour chats.

François Hollande rappelle les mensonges de Nicolas Sarkozy mais un meeting de quelques heures est beaucoup trop court pour être exhaustif. Le candidat sortant aurait évoqué un voyage un Fukushima qu’il n’aurait jamais fait.

Ca tombe bien, Anne Lauvergeon, ex patronne d’Areva débarquée par le sortant, atomise ce dernier dans un entretien à l’Express.

Elle dénonce les erreurs qu’il a faites au sujet du nucléaire et d’une manière générale au sujet de l’industrialisation de la France. « Toute stratégie cohérente a disparu au profit du court terme et des intérêts d'un clan. »

Anne Lauvergeon confirme que Nicolas Sarkozy lui avait proposé un ministère, celui qu’elle voulait. « Il ne composait pas un gouvernement, il recrutait pour un casting! Je remplissais nombre de cases : femme, monde économique, industrie, international, Mitterrand, moins de 50 ans... »

Elle dénonce une politique industrielle menée à des fins politiques de court terme dans une agitation médiatique alors que « la politique industrielle n'est pas un hochet. Son existence conditionne la création ou le maintien de millions d'emplois. » 

Pendant ce temps, Nicolas Sarkozy continue une campagne à mourir de rire. Tiens ! « Il n'y aura pas d'augmentation d'impôt après les élections (...) parce que nous avons fait ce qu'il fallait avant » ! Outre le fait que personne n’est dupe, l’augmentation de la TVA pour la fin de l’année est d’ores et déjà votée (et sera annulée si François Hollande est élu).

« Si nous ne respectons pas la ligne de réduction de nos déficits et de notre endettement, à la minute les taux d'intérêt vont monter » dit-il après avoir fait augmenter la dette de 600 milliards.

Cet homme est dangereux pour la France.

Pas grave ! Le changement, c’est maintenant.

4 commentaires:

  1. Sur la politique énergétique, cela conforte les orientations PS-EELV... c'est bien ^^

    RépondreSupprimer
  2. Le changement ? A d'autres... Tous les cinq ans on nous fait le même coup. Le P.S ne sera pas la solution.

    RépondreSupprimer
  3. Je crois qu'Anne Lauvergeon n'aura pas fini d'en raconter après le 6 mai :)

    RépondreSupprimer
  4. "Malheur à toi, pays dont le roi est un enfant", dit l'Ecclésiaste. Anne Lauvergeon dit tout http://www.lexpress.fr/actualite/economie/sarkozy-proglio-nucleaire-anne-lauvergeon-dit-tout_1102901.html

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.