03 avril 2012

François Hollande au pays des blogueurs [et vice versa !]

François Hollande était en meeting à Tours, grande ville de blogueurs gauchistes, avec Elody, Dadavidov, Detoutderien, Majicwoofy, Matfanus ou assimilés comme Catherine et Dominique. Que leur a-t-il dit ?

« Mesdames, Messieurs, chers amis, vous êtes venus nombreux. Rendez-vous a été pris devant le château, nous y sommes. Vous voyez ce qu’il nous reste à prendre, un autre château, dans une autre ville, et le moment arrive ! Le choix, c’est le 22 avril. Le choix, c’est de savoir dans quel pays nous voulons vivre, quel destin nous voulons donner à la France, quelle place nous voulons donner à la République. C’est vous qui allez décider. »

Ah ! Oui ! Le changement, c’est maintenant. Contrairement à de précédentes fois, je ne vais pas recopier de larges extraits du discours ici, vous pouvez le lire sur le site de François Hollande. Certains lecteurs trouvent que je fais de la propagande… Moi ? Oh !

Les blogueurs de droite, que je croise notamment dans Twitter, me font parfois des réflexions sur le fait que je devrais avoir plus de retenue ou de recul, arrêter de faire du militantisme et faire de l’information. Ils n’ont pas le beau rôle. Il y a peu de blogueurs de droite parce qu’il est extrêmement difficile de défendre la moindre proposition de Nicolas Sarkzoy, le moindre élément du bilan. Les propositions seront annoncées jeudi, nous dit-on ! Je suis près à parier qu’elles vont exaspérer les électeurs parce qu’il n’a plus d’autre choix que de faire soit des propositions clivantes soit des propositions molles.

La dernière annonce importante était hier, je crois, avec l’annonce. Le titre de l’article de Libération est « Sarkozy demande aux Français 115 milliards d'euros d'efforts ». Celui du Figaro est « Nicolas Sarkozy promet "115 milliards d'euros d'effort" » Même le Figaro n’arrive plus à titrer positivement de façon claire. Le blogueur de gauche trouvera facilement un tas d’arguments pour démontrer que Nicolas Sarkozy cache 25 milliards de hausse d’impôts. Le blogueur de droite aura du mal. Il ne peut compter que sur quelques médias et de lointains confrères. Le pauvre.

Que doit-il penser quand il tombe sur la presse (la vraie, pas les blogs) quand ils tombent sur un article favorable à François Hollande (voir par exemple La Nouvelle République, après le discours de Tours).

On ne peut qu’être favorable. C’est ballot. Comme en plus, je tiens un blog engagé.

Pourtant, avec tous les sondages qui sortent les uns après les autres (trois aujourd'hui, deux billets sur mon blog), beaucoup de journaux participent à la campagne de Nicolas Sarkozy avec ces histoires de dynamique créé après le premier tour alors que les sondages ne disent qu'une chose : François Hollande est largement en tête et la gauche est exceptionnellement forte. "Pourtant, étrange décalage, depuis quelques semaines, on ne peut écouter la radio ou regarder la télévision sans endurer le spectacle offert par les commentateurs autorisés, souvent faussement objectifs. Tour à tour, ils viennent en solo, en duo ou en trio, nous expliquer que Sarkozy est une bête de campagne, que Buisson est le Karl Rove français et qu'Hollande est mangé tout cru par Mélenchon, la meilleure contrefaçon de Marchais depuis 1981." (lisez le billet de Bruno Roger-Petit sur le Plus).

Nos amis blogueurs et twittos de droite sont invités à nous expliquer où Nicolas Sarkozy va trouver les 115 milliards, quels services publics il va mettre à mal. Ils sont invités à commenter les vrais résultats du sondage : qui va gagner l'élection.

Et qu'ils nous laissent faire campagne : il faut encore convaincre les électeurs de se déplacer.

« Eh bien oui, votons la victoire le 22 avril ! Votons la victoire pour nos idées, pour la Gauche pour la République et pour la France ! »

Le changement, c'est maintenant. Ca s'arrose.

(photo)

11 commentaires:

  1. Je viens de lui poser la question, à cause de toi...

    RépondreSupprimer
  2. Elle est où ma réponse à Gaël et le commentaire de Magic a disparu aussi ou est passé en spam ?

    RépondreSupprimer
  3. Revenue ! Bon alors, je ne suis pas de Tours mais c'est tout comme (famille, "origines", "apparences" comme je disais sur Twitter)... Et puis c'est Elooooody avec 5 O et pas 5 E comme l'a dit @MehdiYanis sur #RadioHollande... Mais bon... On s'en fout pas mal finalement... Mais merci pour cet intérêt soudain qui me va droit au coeur (saint-avertinois le coeur...)

    RépondreSupprimer
  4. Et bien je la trouve minable cette campagne, de tous les côtés.
    On arrive à la fin d'un système économique et ils sont tous à gérer la n-ième faillite du libéralisme, se demander comment on va redresser les comptes…
    J'ai déjà l'impression que 2012 sera une élection pour rien, comme 2007.
    Je ne porte plus d'espoir !
    :-/

    RépondreSupprimer
  5. Bah ! Que faire ? Première priorité : virer Sarko.

    RépondreSupprimer
  6. Vivement la fin de cette campagne pour qu'il y ait autre chose sur mes blogs préférés que de la propagande !
    Et merci dm'avoir fait découvrir Eloooody (y a assez de o, là ?).

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.