17 avril 2012

O Sage, ô désespoir...

Il y a des jours, ça m’amuse beaucoup d’en prendre plein la gueule… Ce matin, je gueulais contre un clampin qui chiait sur les blogs. J’en ai trouvé un autre, qui se prend vachement au sérieux, qui voudrait expliquer aux éditorialistes ce qu’ils ont à faire. C’est assez amusant de se souvenir que l’auteur militait pour François Hollande, il y a tout juste un an, mais, quand il a constaté qu’il gagnerait la primaire et probablement la présidentielle, s’est fait un plaisir de conchier les autres, critiquant la pensée unique juste pour le plaisir de balancer une polémique.

Il n’est néanmoins que sagesse. Il m’envoie plein de lecteurs. Ce n’est que par bonté que je fais ce billet pour dire tout le bien que je pense de cet individu retors.

Agoravox ressemble comme souvent à n'importe quoi. Seule importe la polémique...

Mais c'est à pleurer de constater que des pitres qui n'ont rien compris à la sociologie de l'électorat puissent encore s'exprimer pour ne rien dire.

Pour ma part, je vais continuer à raconter des conneries dans mon blog. J'aime bien les sondages dans la colonne de droite d'Agoravox. Ils vont surement gagner en crédibilité.

2 commentaires:

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...