03 avril 2012

Travailler moins pour gagner plus !

Alors que l’UMP nous a sorti une infographie, déjà commentée par la presse de droite (en l’occurrence Atlantico) pour dire combien va coûter le programme du PS aux classes moyennes et que le Président de la République n’arrête pas de dire que tout ce qu’on retient du programme de François Hollande, il est temps de rappeler quelques chiffres.

Le Parisien s’y employait, ce matin, avec cette magnifique infographie montrant que ce sont bien les plus riches qui ont le moins bénéficié des mesures fiscales sous Jospin contrairement aux gouvernements de droite qui lui ont succédé.

« Résultat, si la pression fiscale a légèrement diminué, les baisses d’impôt se sont concentrées sur une catégorie bien précise de la population : les très riches rentiers. Contrairement aux très riches entrepreneurs qui, eux, ont vu leur imposition s’alourdir, les rentiers n’ont pas été touchés par la « contribution exceptionnelle sur les hauts revenus ». Et ils ont profité à plein de la baisse de l’impôt sur la fortune décidée en 2011. »

Alors rappelons à Nicolas Sarkozy la seule promesse de campagne de 2007 dont on se rappelle : « Travailler plus pour gagner plus ».

Et bien ! Non ! Adieu la valeur travail et tout ça. Seuls les rentiers, à savoir ceux qui touchent des revenus sans travailler, ont bénéficié des mesures fiscales mises en œuvre par Nicolas Sarkozy.

Travailler moins pour gagner plus.

N.B. :
- A lire également chez mon confrère Melclalex.
- Il n'y a pas que les sondages qui sont sympathiques dans le Parisien (voir mon précédent billet).

6 commentaires:

  1. Il faut taper Sarko, il le faut!

    RépondreSupprimer
  2. Je mets en parallèle le slogan de campagne et l'actualité récente. On se rend compte que pendant qu'il faisait de beaux discours sur "travailler plus pour gagner plus", il passait chez Tata Bettencourt pour récupérer des enveloppes remplies de dizaine de milliers d'euros !
    Voilà !
    :-)

    [Et sinon alors, faut voter Jospin ! :-) ].

    RépondreSupprimer
  3. Pas si vite avec Jospinette qui aura liquidé les actifs et les infrastructures de la France à vil prix avec en ?achetant? Le concours éclairé et la collaboration de la CFDT-NOTAT (le siècle) pour spolier l'état.Cette étude se basant sur les prélèvement obligatoires soit dit: l'impôt sur le revenu qui ne représente qu'une goutte d'eau dans l’océan de prélèvements auxquels font face les contribuables (payer les chaines de sa servitude)non compris donc la csg-crds.
    Les urnes ont donné un verdict sans doute pas pour les autres mais contre Jospin et sa bande sans aucun doute. N'en déplaise au sectaire de l'OCDE. Le Hollandais est dans la même dialectique et cela va le mener à la porte du deuxième tour mais guère plus loin.Car le "NON" à ces idées de centre-goche-maladroite vaut bien toujours 55% vrai % tout comme l'abstentionnisme n'est pas une force négligeable. Donc va falloir que François retrouve vite si ce n'est sa voix au moins des idées qui décoiffe ;)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.