09 septembre 2009

Taxe carbone - un pot sur le revenu ?

Mon copain FalconHill revient sur les intentions de François Fillon quant à la taxe Carbone. Il oublie néanmoins de citer un point important.

« Le Premier ministre François Fillon en a révélé quelques pistes hier. Entre autres, une baisse des impôts sur le revenu pour compenser la taxe. »

C’est bien un projet de droite : on diminue le seul mode d’imposition qui est juste pour taxer la consommation des ménages. Mes camarades des Verts qui soutiennent le projet de François Fillon sont invités à taper dessus avec la plus grande vigueur.

Les z’andouilles qui parlaient d’un bonus-malus peuvent-ils m’expliquer ce en quoi baisser l’impôt sur le revenu permettra de réduire les émissions de CO2.

Enfin, les calculateurs libéraux pourront prendre leurs calculatrices et montrer si une baisse des impôts sur le revenu profite plus à ceux qui payent 1000 euros ou à ceux qui en payent 10000 ! Ils m’expliqueront, ensuite, à qui va pénaliser une augmentation de 10 centimes (par exemple) des carburants ?

8 commentaires:

  1. Toutes les idées de Fion (oui, je l'écris comme ça!) semblent être des idées de merde. Tu me diras: normal ! Ceci dit, ne pourrions nous pas entamer une réforme écologique qui ne toucherait pas à l'argent des ménages? Je propose d'abord de taxer les entreprises qui ne respectent pas des normes anti-pollution strictes, puis qu'on remplace le parce automobile par des véhicules non polluants (en baissant le prix des véhicules électriques, par exemple !). Arrêtons de taper sur les petites gens ! On a pas les moyens !

    RépondreSupprimer
  2. > Enfin, les calculateurs libéraux pourront prendre leurs calculatrices et montrer si une baisse des impôts sur le revenu profite plus à ceux qui payent 1000 euros ou à ceux qui en payent 10000

    Les libéraux sont contre toutes les nouvelles taxes, toutes les anciennes taxes, et par principe, tout fisting fiscal. Je dirais même plus, échapper à l'enfer fiscal français est un devoir.

    RépondreSupprimer
  3. Homer,

    Oui. Il y a des solutions : c'est une question de volonté.

    Bob,

    Ils n'empêchent qu'il y en a qui vivent en France et peuvent répondre à la question, sans botter en touche, comme toi.

    RépondreSupprimer
  4. J'imagine qu'il faut lire "mode" d'imposition plutôt que "mot".

    Ceci dit, il est clair que seul l'impôt sur le revenu est convenable sur le plan social. On paie en fonction de ses revenus, correct !

    Les taxes pèsent sur tous et bien plus lourd sur les personnes en difficultés financières, on peut retourner le problème sous tous ses angles, ça reste une réalité.

    Alors peut-être qu'en Sarkozie, il faut que les pauvres évitent de consommer ... ce pays n'est pas pour eux.

    RépondreSupprimer
  5. Flèche,

    oups ! Merci !

    Et on est d'accord !

    RépondreSupprimer
  6. N'importe quoi, tu as bien résumé...
    Amateurisme, c'est le seul mot que je trouve. Vraiment amateurisme...

    RépondreSupprimer
  7. C'est du grand n'importe quoi !
    Quelqu'un peut-il vraiment expliquer le rapport entre l'impôt sur le revenu, ce truc de citoyen républicain, et le droit à polluer ?
    Ça n'a aucun sens !
    :-))

    RépondreSupprimer
  8. C'est du populisme à 17 euros la tonne ... panem et circences civibus ...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.