08 septembre 2009

Le Monde s'écroule

Le Monde s’enfoncerait-il dans une posture antisocialiste primaire. Il titre : « Ségolène Royal accepte de dialoguer avec le centre ». Moi, vous me connaissez ! Mon sang n’a fait qu’un tour. De quoi se mêle-t-elle, encore ? Je suppose que tous les gens de gauche qui ne l’apprécient pas tellement (deux liens au hasard : Olivier et Maxime) auront, comme moi, été ulcéré par ce titre.

Mais ça n’est qu’un titre.

Il masque juste la phrase importante de Ségolène Royal : « Ségolène Royal s'est dite a priori favorable à une rencontre entre François Bayrou et le premier secrétaire du PS, Martine Aubry. »

De la manipulation de titre. Je vais faire pareil.

Je suppose que c'est plus vendeur d'entretenir un discours de division du PS en sous-entendant que Ségolène Royal joue au chef que de dire que l'ex candidate soutient une rencontre entre la patronne de son parti et le patron du parti d'à côté ? Plus vendeur... A long terme ? Ce n'était pas un journal sérieux, dans le temps ?

32 commentaires:

  1. Nicolas, le Monde a une spécialité : le titre qui n'a rien à voir avec le contenu et qui peut même le contredire.

    C'est assez pénible en effet.

    RépondreSupprimer
  2. Elle aurait tout de même dit : "Je suis disponible, pourquoi pas ? Ce n'est pas interdit de rencontrer François Bayrou"...

    RépondreSupprimer
  3. Dagrouik,

    Oui, ça lasse.

    Dedalus,

    Si un journaliste me demande si je suis disponible pour rencontrer François Bayrou, à la Comète, ce soir à partir de 19 heures, je répondrai : "oui, je suis disponible".

    RépondreSupprimer
  4. ce ne sont pas les mêmes personnes qui font les titres et le les papiers. Et si celui qui fait la titraille est à la bourre, tout le monde aux abris!

    RépondreSupprimer
  5. Nicolas, la question était : "Ségolène Royal, allez-vous rencontrer François Bayrou avant les régionales ?"

    Cela dit, j'ai écouté l'itw et y a vraiment pas de quoi fouetter un chat. Elle a même été plutôt en dedans par rapport à ce qu'elle est capable de faire et du coup le titre est un peu gros façon "fout-la-merde".

    Pour que chacun puisse se faire son idée, j'ai mis l'extrait en ligne :

    http://www.avoodware.com/temp/royalbayrou.mp3

    RépondreSupprimer
  6. c'est chiant ton truc qui fait pas les liens automatiquement :

    extrait Royal sur Bayrou

    RépondreSupprimer
  7. Dedalus,

    C'est bien le titre de l'article que je critique. Je me fous de l'interview. Le sujet du billet est "Le Monde" pas "Royal".

    RépondreSupprimer
  8. m'enfin ! le titre du Monde fait référence à qui (que tu cites 5 fois dans ton billet) ?

    t'es chiant, pour une fois que je dis du bien d'elle (elle a même été très sage).

    et d'ailleurs je dis que je suis d'accord avec ton billet - sauf le titre qui me semble un poil racoleur :-)

    RépondreSupprimer
  9. T'es gonflé, je viens de te répondre que je confirmais ton commentaire. Jamais content, lui.

    RépondreSupprimer
  10. Ben moi, je veux bien rencontrer Ségolène Royal aussi, bien sûr...
    On ne refuse rien à une jolie femme, foi d'hérétique...

    RépondreSupprimer
  11. Je vais lui demander si elle est disponible pour un quelqu'un d'autre que Bayrou, au Modem.

    RépondreSupprimer
  12. Si si, content et taquin (ce qui est sûrement une contrepèterie)

    ;-)

    RépondreSupprimer
  13. Rencontrer ou ne pas rencontrer Bayrou, c'est bien encore une question de journaliste qui va au fond des choses !!!
    Ce matin sur Inter, le journaliste : "avez vous eu Martine Aubry au téléphone depuis votre discours ?" Je savais pas que journaliste c'est comme entremetteur... ils ont besoin de s'caser ?

    RépondreSupprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  15. tiens j'en ajoute une petite pour la route:
    Commencer par lire ça: http://bit.ly/afYcu
    et puis après regarder ça http://bit.ly/Msz7L

    RépondreSupprimer
  16. Il est peut-être actionnaire de France Télécom ?

    RépondreSupprimer
  17. Et le/la journaliste n'a même pas pris la peine d'appeler Bayrou pour avoir son avis ? Il a peut-être d'autres chevaux à cravacher, l'éleveur !
    :-))

    [Le monde était un grand journal…].

    RépondreSupprimer
  18. En tous cas moi je suis disponible pour rencontrer Ségolène Royal quand elle veut où elle veut, j'ai un grand lit lol.

    J'ai bien aimé son attaque contre Europe1 radio sarkoziste par excellence.

    ps: demain sort dans les librairies le livre qui peur à Titine.

    RépondreSupprimer
  19. ou comment entretenir l'idée qui arrange bien le gouvernement malgré tous ces kouak que dans l'opposition y en a pas un pour relever l'autre. C'est quand même bien monter en épingle pour décrédibiliser tout discours, le fond disparait sous la forme.
    Et comme les politiques ne sont pas les derniers à en rajouter dans la bétise ex la nouvelle trouvaille de Bayrou : le parlement de l'opposition, non mais quelle rigolade !!! c'est à celui qui proposera le truc le plus débile pour rassembler la gauche et on passe encore pour des cons ! Je crois que j'en fais mon billet de ce soir !

    RépondreSupprimer
  20. Les questions des journalistes !!

    C'est Voici à tous les étages, parler du fond ne les intéresse pas.
    Les petites phrases et les raccourcis c'est la nourriture quotidienne. Pour eux un besoin vital pour exister et éprouver une satisfaction du travail accompli.

    Ils n'ont de journaliste que la fonction.

    RépondreSupprimer
  21. Je crois que marsupilamima (qui connaît le problème) a raison: le titre peut-être une bourde d'un type qui l'a pondu dans la précipitation, en ayant tout juste survolé l'article.
    Et puis, il y a un phénomène vieux comme Le Monde: j'ai toujours entendu dire (et souvent trouvé moi aussi) que Le Monde se "droitisait". Mais ça n'excuse en rien ce genre d'amalgame, au final pernicieux !

    RépondreSupprimer
  22. marsupilamima,

    Je sais ! Je suis repris par LePost.fr (filiale du monde, d'ailleurs).

    Poireau,

    Elle n'a peut-être pas son numéro de téléphone.

    Anonyme,

    Heu... Lepost - filiale du monde (bis) - dit qu'il fait peur...

    OSEM,

    Oui, j'ai vu ce truc sur le parlement (chez l'Hérétique). N'importe quoi...

    David,

    Voici, on s'en fout. Il s'agit ici du Monde... et du type qui met en page, pas nécessairement du journaliste.

    RépondreSupprimer
  23. Le Coucou,

    A force de se droitiser, Minute va passer pour un journal communiste !

    RépondreSupprimer
  24. @ Nicolas
    Pourquoi "n'importe quoi" ? Aurais-tu la trouille de confronter tes idées socialistes aux idées démocrates et libérales du MoDem ?

    Que je sache, par le passé, les socialistes et le MRP ont bien co-gouverné le pays, ce n'est donc pas tout à fait inimaginable.

    RépondreSupprimer
  25. @ Anonyme
    Peuh, prétentieux...moi, il n'y a pas que mon lit qui est grand...et même très grand....

    RépondreSupprimer
  26. L'Hérétique,

    C'est n'importe quoi parce qu'un "contre gouvernement" avait été aussi monté par le PS. Ca ne sert à rien.

    En plus, il n'y a rien de tel pour être à la traine du gouvernement en ne faisant que répondre à ses projets.

    RépondreSupprimer
  27. Je confirme : ce n'est pas l'auteur de l'article qui écrit les titres ; en revanche je ne sais plus pourquoi (question de mise en page ?).
    Bon, ceci dit (ou celà dit ?), les "régionales" sont visiblement bien lancées en Poitou-Charente !
    Tous aux abris, les "ségolistes"...

    RépondreSupprimer
  28. "ce n'est pas l'auteur de l'article qui écrit les titres ; en revanche je ne sais plus pourquoi (question de mise en page ?)."

    Non, question marketing...

    RépondreSupprimer
  29. Quand je connais un peu le sujet traité, je me rends bien souvent compte qu'il n'y a pas que le titre qui pêche par inexactitute.

    RépondreSupprimer
  30. Putain mais qu est ce qu elle est bonne Ségo,quand on la voit peu habillée ca donne une sacrée trique.....bon c est vrai qu a part son physique on trouve pas grand chose de tres positif afin de voter pour elle mais faut avouer que dans un bon pieux les murs craqueraient.......

    RépondreSupprimer
  31. Disp,

    Le pire est quand ça touche ton milieu professionnel (où par nature, tu es spécialisé). Ca m'est arrivé, une fois, d'être "au centre" d'un scandale : les politiques et les journalistes étaient totalement hors des clous... Mais c'était si facile de taper sur le monde bancaire qui me verse mon salaire...

    RépondreSupprimer
  32. @Nicolas

    Tu parlais à un certain Dispatritus qui a décidé de parodier mon pseudo, proche d'un détritus et non pas à moi même Dispartitus.

    C'est flippant

    Disp

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.