01 septembre 2009

Se repeindre en vert

Pour la deuxième fois en 24 heures, je dois avouer mon complet accord avec Ségolène Royal à propos de l’environnement et du PS.

« "Pourquoi est-ce que ça dérange ce que je dis, parce qu'il y avait un consensus mou de toute la classe politique, y compris d'ailleurs de Noël Mamère (Verts) et des socialistes pour dire: +on va se repeindre en Vert, on va se donner bonne conscience en adhérant à un impôt+" alors que celui-ci "n'a rien d'écologique", a déclaré Mme Royal sur RTL suggérant de nouveau avoir fait changer le PS sur la taxe carbone. »

Cette nouvelle taxe n’a effectivement rien d’écologique : c’est une nouvelle taxe sur le pétrole, qui va se cumuler à toutes les taxes existantes. C’est une taxe sur la consommation. En gros une TVA. Vous vous rappelez la « TVA Sociale » qui avait fait trébucher la droite suite à un débat entre Laurent Fabius et Jean-Louis Borloo au soir du premier tour des législatives ? Hé bien ! Voila la « TVA écolo ».

« Je me demande si finalement, compte tenu de tout ce que j'entends, je ne serais pas la meilleure candidate écologiste à l'élection présidentielle. » Je n’irai pas jusque là : j’ai une réputation d’opposant à tenir. Il n’empêche que je me demande si tous les zozos qui approuvent une taxe purement Française, qui n’aura strictement aucun impact sur l’environnement, qui accroitra les inégalités, peuvent raisonnablement se positionner comme écolos.

35 commentaires:

  1. Pareil ! D'accord sur ce coup-là avec la dame du haut-Poitou. En plus, ça va faire comme la vignette, un impôt de plus déguisé.

    RépondreSupprimer
  2. Celui là ne sera pas vraiment déguisé...

    RépondreSupprimer
  3. Très bien la Ségolène. Je lui fais de facto un gros mamour. Voilà comme on t'aime !

    RépondreSupprimer
  4. C'est dommage qu'il lui arrive de dire des conneries...

    RépondreSupprimer
  5. Bah si, il servira pas plus à l'écologie que la ma grand mère a profité de la vignette ! m'enfin !

    RépondreSupprimer
  6. tu fais chier je vais devoir changer mon lien :)

    RépondreSupprimer
  7. tu fais chier je vais devoir changer mon lien :)

    RépondreSupprimer
  8. Marc,

    Non... Ajouter un lien !

    b.mode,

    Ma grand mère a profité de la vignette (faut dire qu'elle avait une retraite de fonctionnaire...).

    RépondreSupprimer
  9. Ben ouais... Remarque bien qu'à droite vous n'êtes pas emmerdés par ces conneries...

    ;-)

    RépondreSupprimer
  10. pour répondre à ton interrogation finale : oui !

    parce que ce n'est pas parce que Sarkozy et l'UMP ont baptisé taxe carbone ou écotaxe leur machin, qu'une taxe carbone ou une écotaxe devrait nécessairement reprendre leurs modalités : antisociales et non redistributives.

    parce qu'il est contradictoire de se dire de gauche et de contester une taxe parce qu'elle serait un nouvel impôt - et c'est bien le discours de Ségolène.

    parce qu'il devient alors incohérent de se déclarer par ailleurs en faveur d'une fiscalité écologique.

    parce qu'une taxe n'est pas nécessairement une taxe sur les ménages.

    parce qu'une taxe peut s'accompagner de détaxes équivalentes (façon bonus malus).

    parce que soit on ne taxe pas les produits carbonés et la raréfication du pétrole conduira à une explosion des prix qui prendra tout le monde au dépourvu et sans solutions alternatives, soit on anticipe cette inéluctable hausse des prix pétroliers afin que tout un chacun soit incité à changer ses habitudes de (sur)consommation, tout en développant les solutions alternatives, tout en se préoccupant des impacts sociaux.

    et bien entendu il serait préférable que ceci se fasse au niveau mondial, ou à défaut européen, mais ce n'est pas exclusif.

    ou alors qu'on me dise ce qu'est une fiscalité écologique ?

    RépondreSupprimer
  11. @Nicolas la mienne était fleuriste au Havre... elle a eu le droit à des chrysanthèmes sur sa tombe ! Juste retour...

    RépondreSupprimer
  12. Pour rebondir sur le commentaire de Dedalus, une taxe qu'elle soit nationale, européenne ou mondiale ne changera pas les comportements, or ce sont les comportements qui ont besoin d'évoluer.

    Il est plus motivant de favoriser certaines pratiques (remboursement des frais de transports en commun par exemple) que de taxer.

    Certains ne s'apercevront même pas que le prix du carburant a augmenté.

    RépondreSupprimer
  13. Dedalus,

    Le problème est bien là : le machin n'est pas fait aux niveaux Européen ou Mondial ! Donc ça n'est qu'une taxe de plus...

    Une fiscalité écologique ne peut pas consister à taxer un type qui doit faire 10 km dans les Côtes d'Armor pour aller au boulot.

    Je ne sais pas ce que veut dire fiscalité écologique (un truc où on fait tout par internet pour éviter d'imprimer des déclarations ?).

    Mais elle doit être "mondiale" par ce que le pb n'est pas Français. Elle doit pénaliser ceux qui polluent quand on pourrait l'éviter. Elle doit pénaliser ceux qui gagnent de l'oseille avec la pollution.

    Par ailleurs, le budget de l'état doit être orienté "environnement" (subventions à la recherche, aides à l'équipement, transports publics, décentralisation, aide à la "production de proximité" pour éviter les transports, ...) : c'est un problème politique, pas uniquement fiscal.

    Crois-tu qu'une hausse de 7 centimes par litre (ou même 30 centimes par litre) va faire changer les comportements ? Non. Ca fait UNIQUEMENT une taxe en plus, une taxe sur la consommation alors qu'on a un grave problème de répartition des prélèvements en France.

    Tu as du mal lire ma question finale... L'écologie doit être une priorité budgétaire par contre CETTE taxe, et c'est de ça dont je parle dans la question, est inique.

    RépondreSupprimer
  14. Flèche,

    C'est à peu près ce que je viens de répondre à Dedalus : le prix de l'essence ne changera pas le comportement sauf si elle augmente réellement.

    Pour poursuivre une conversation que j'ai eue avec lui, c'est le prix de la production et du transport des marchandises qui doivent être taxés pour encourager une autre production.

    On n'a pas besoin de manger des fraises en hiver. Pourquoi polluer en les transportant ?

    RépondreSupprimer
  15. Si tu distingues CETTE taxe - celle de l'UMP - du principe d'une taxe carbone qui prendrait place dans le cadre d'une politique écologique générale et cohérente, nous sommes d'accord... et même socialistes et Verts sont unanimement d'accord.

    Pour le reste, je me contente de contester que les prix n'influeraient pas sur la consommation. cela n'est pas plus vrai dans le cas très particulier de l'essence (et une taxe carbone ne se limiterait pas à l'essence) que dans le cas général.

    mais l'effet est en effet limité là où l'alternative n'existe pas. donc il faut les développer. d'où la nécessité de penser globalement une taxe carbone efficace et juste.

    et puis pour les fraises, si elles étaient d'autant plus taxées qu'elles viennent de loin, on en consommerait moins en hiver. justement.

    RépondreSupprimer
  16. Dedalus,

    Pour les fraises c'est ce que je dis, justement.

    Mais le problème est le transport des fraises qui ne justifie pas qu'on taxe aussi le gugusse qui va chercher ses mômes à l'école.

    Pour influer sur la consommation, les taxes devraient être abominablement élevées et pénaliseraient lourdement les gugusses qui n'ont pas les moyens d'avoir un transport alternatif (ce que tu dis, d'ailleurs).

    Pourquoi veux-tu focaliser sur la taxe carbone ? Imaginons qu'on mette la TVA à 0 pour financer les voitures électriques en augmentant l'imposition proportionnelle sur le revenu de tous pour compenser, ça m'irait très bien ! Ce n'est pas une taxe carbone, c'est à peine de "la fiscalité écolo" mais c'est une "politique écolo".

    Mais tant qu'on construira des boulots avec un chauffage individuel qui permet de se chauffer à 23° (même plus, l'autre jour on est montés à 25), instaurer une fiscalité écologique ne servira à rien (le chauffage du bureau est compris dans sa location)...

    RépondreSupprimer
  17. Les consignes écolo-environnementales se mordent la queue sans fin

    http://ysengrimus.wordpress.com/2009/09/01/promotion-cyclique-des-produits-et-des-comportements-%C2%ABecologiques%C2%BB/

    C’en est pestant.
    Paul Laurendeau

    RépondreSupprimer
  18. Nicolas,

    Je ne focalise pas sur la taxe carbone. Il y a en effet tout un arsenal de solutions à mettre en place afin de répondre à la crise écologique. Je prétends seulement que la taxe carbone - mais on peut changer le nom si ça fait plaisir - ne doit pas être écartée a priori au prétexte que Sarkozy en fait un machin aussi débile qu'antisocial.

    C'était d'ailleurs la même chose pour la TVA sociale. Une idée de gauche au départ, et une bonne, dont Sarkozy s'est emparé, pour la tordre et l'accommoder à sa sauce.

    Mais je suis chez toi et il me faut te laisser le dernier mot ;-)

    RépondreSupprimer
  19. Dedalus,

    Le problème est que quand on est dans l'opposition, il faut s'opposer (dans la mesure où tout le monde est CONTRE cette taxe).

    Quand je lis Baupin par exemple qui indique accepter ça sous condition et qu'il va donner les conditions à Nicolas Sarkozy, ça me fait franchement chier parce qu'il porte un message... Que la taxe est bonne.

    Faut faire de la politique...

    RépondreSupprimer
  20. Baupin me donne des boutons, ce type est immonde. C'est juste un avis personnel

    RépondreSupprimer
  21. Il faudrait peut-être que le gouvernement n'autorise pas en même temps la circulation de super super poids lourds...

    RépondreSupprimer
  22. Oui, enfin, bon, on va pas compter les contradictions.

    RépondreSupprimer
  23. Effectivement on entend toutes sortes de propos au sujet de cette fameuse taxe...
    C'est à qui rouspète le plus en ce moment... sans trop chercher à comprendre où va passer cette nouvelle "manne"... La plupart des simples gens n'y pensent même pas et sont (presque contents ... je rigole) d'obtenir, de cette manière, le droit de polluer (bon j'exagère peut-être... mais un tantinet sans plus)... Je ne fais que rapporter là ce que j'ai entendu en dehors des blogs et chez le commun des mortels...
    Déjà - et traiter moi de réac si vous voulez - au départ,les comportements face à la pollution devraient être individuels, spontanés, pas"imposés"...sûrement que l'on est pas prêt à changer un peu nos habitudes de vie... même un tout petit peu.
    Et si l'on s'en prend uniquement aux entreprises dont le seuil de pollution est élevée, elles vont vite aller pleurnicher là-haut et exposer leurs difficultés financières... etc, etc...
    Quant aux transports, je n'en parlerai point, trop à dire... et ce n'est pas me mini-opinion qui changerait grand chose...
    bof, j'arrête là, trop de choses s'imbriquent les unes dans les autres et, de fil en aiguille, suis pas sûre qu'on ne tournerait pas en rond...

    RépondreSupprimer
  24. Ne lâche rien, tu es brillantissime sur ces sujets... Partageons mon avis, blog écologiste, qui l'eut cru !?! Quant à Ségo, elle a juste plus de nez que les autres, pour rester sur le devant de la scène

    RépondreSupprimer
  25. Tu as vu mon billet de ce matin ? Tous tarés au PS.

    RépondreSupprimer
  26. Au fait, merci !

    Le problème des spécialistes de l'environnement (comme de tous les sujets, d'ailleurs) c'est qu'ils sont souvent "dans leur truc" et oublient de voir plus large (notamment en parlant aux électeurs).

    C'est pour ça qu'on est souvent meilleur quand on n'y connait rien ! Ce qui n'empêche pas de se documenter auprès de spécialistes. Par exemple, ton commentaire sur l'eau, l'autre jour, était très bien car il résumait en une dizaine de lignes - tout ce qu'un non spécialiste peut retenir - l'essentiel de ce qu'il "fallait" savoir sur le sujet.

    RépondreSupprimer
  27. Bien sûr que j'ai vu ton billet de ce matin aussi... Je ne sais pas jusqu'où ils peuvent aller par suivisme. Tu sais quoi, ils vont finir par tuer purement et simplement les aspirations écologiques émergentes, à force de les dénaturer de la sorte. Et on aura l'air bien con, quand les arguments écologiques seront tous décrédibilisés et n'auront plus de prise sur personne...

    RépondreSupprimer
  28. Yes ! Ca en est déprimant.

    "Partageons mon avis, blog écologiste, qui l'eut cru !?!"

    Ca mériterait que j'en fasse un billet, d'ailleurs, l'actualité politique est propice : je ne vois pas en quoi les "socialos" seraient moins "écolos" que les écolos eux-mêmes puisque c'est bien à gauche (notamment à gauche de la gauche) qu'on est "anti-productivistes"...

    Plus exactement, je ne vois pas comment on peut se prétendre de gauche et se positionner "plus ou moins au centre" d'un point de vue politique, alors qu'il faut nécessairement lutter contre les politiques de croissance menées partout.

    RépondreSupprimer
  29. Si je n'ai pas de billet à faire à propos de la bite de Zac Efron.

    RépondreSupprimer
  30. euh, tout de même, l'écologie politique réclame un projet global et cohérent... que les Verts ont en effet un peu de mal à faire émerger tant ils sont prisonniers de certains dogmes... mais dont les socialistes sont encore bien loin (et Ségolène n'est pas la dernière à dire des conneries, sur ce sujet aussi).

    bon je vais aller commenter sur le "quatrième"...

    RépondreSupprimer
  31. Dedalus,

    C'est bien le problème : ils sont prisonniers de certains dogmes... Ca oblige les verts à faire des alliances "louches" alors qu'ils devraient s'affirmer bien à gauche, voire à gauche du PS.

    RépondreSupprimer
  32. OUI !

    il y a tout de même une chose à savoir à propos des Verts, c'est qu'à côté le PS est un parti très uni.

    si tu prends DCB et Cécile Dufflot, en passant par Lipietz, Baupin, Contassot, Voynet, Billard (mais elle est partie chez Méluch), alors en comparaison Ségolène, Martine, Bertrand, Dominique et Benoit sont les meilleurs amis du monde.

    et ils ne sont que quelques milliers... tu vois le bordel !

    pourtant, sur le fond, le projet écolo-social existe chez les Verts, qu'ils sont définitivement incapables de faire émerger.

    RépondreSupprimer
  33. Oui ! Ca me fait toujours marrer quand j'entends un Vert critiquer les divisions du PS...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.