07 septembre 2009

C'est la rentrée

Oui, c’est la rentrée : les métros sont pleins, mon distributeur de gratuit est revenu, les clodos sont à leur place.

Nicolas Sarkozy est bien de retour.

Il désavoue en fanfare son Premier Ministre et nous a bien fait rigoler, ce week-end, avec la vidéo de sa visite « arrangée » d’une usine.

Nicolas Sarkozy est parti sauver Dassault au Brésil en vendant quelques « Rafale ». Garanti 100% écolo ?

François Fillon est de retour.

Il se fait désavouer en beauté : il annonce le « prix » de la taxe carbone et l’Elysée répond que les arbitrages ne sont pas encore faits. Je vais finir par l’admirer : avec tout ce qu’il subit, il n’a pas démissionné… et arrive à se déplacer devant les militants de l’UMP pour expliquer que tout va bien.

Christine Lagarde est de retour.

Elle annonce que tout va aller bien. Nous, on annoncera que tout va bien quand le chômage sera revenu à un niveau acceptable.

François Bayrou est de retour.

Martine Aubry lui avait demandé de clarifier sa position. Il ne l’a pas fait. Tant pis. Il a juste appelé à former une alternative crédible à Nicolas Sarkozy. Pour lui, une alternative crédible, c’est qu’il remplace Nicolas Sarkozy à la Présidence de la République, en 2012. N’en déplaise à mes copains du Modem, tant qu’il n’y aura rien derrière, faites sans moi.

Le Parti Socialiste est de retour.

Comme à chaque week-end en Bretagne, je me plonge dans le Canard Enchaîné (ma mère étant abonnée, je ne l’achète jamais). Pour la première fois (probablement) depuis quelques années, la page 2 parle plus du Parti Socialiste que du reste… Comme je le disais vendredi, il a réussi à rythmer la rentrée sans courir derrière le chef de l’état.

Les blogs sont de retour.

Elmone en premier ! Le Wikio est tombé hier : on a tous pu faire nos billets de congratulation rituelle… En partant de Bretagne, dans ma voiture, hier, j’en rêvassais. J’avais fait mon billet mensuel, le matin, constatant avec bonne humeur le retour de Gaël à sa première place du classement « multi thématique », son entrée dans le top 10 du général, et plus globalement, le renforcement des blogs politiques et divers dans ce général.

Je me rappelais une ancienne époque pour nous regardions le haut du Wikio en disant, avec lui et d’autres, comme Nefisa, pour rigoler : « Nous aussi, bientôt, on sera maitres du monde ». J’étais obligé de me curer le nez pour éviter aux autres automobilistes de me voir sourire bêtement. Puis, je me suis décidé à allumer la radio, environ une heure après mon départ. C’est ainsi que j’ai appris la mort de Sim.

Et c’est là que j’ai réagi.

Roudourodou ne sera jamais de retour.

Maitres du monde, mon cul. Mes amitiés à Audine et à Dorham. Surtout à la famille de François, que je ne connaissais que chez quelques copains blogueurs par pseudonymes interposés. C’est un peu comme un type qui fréquenterait tous les jours le même restaurant que vous, pendant des années. Vous ne le connaissez pas… mais un jour, il n’est plus là. Il vous manque pour une raison que vous n’arrivez pas à cerner. Plus tard, vous apprenez son décès, vous ne le connaissiez pas alors vous ne réagissez pas. Ce n’est qu’après que vous vous rendez compte qu’une page s’est tournée.

Les passes d’armes entre Roudourodou et Dorham vont me manquer.

Un pseudo est éternel. Pas un blogueur.

15 commentaires:

  1. Clap clap pour la conclusion, touchante...

    RépondreSupprimer
  2. FalconHill,

    J'ai eu du mal à faire sortir les mots...

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas non plus connu Roudourodou, juste croisé en commentaire et c'est le 27 août que j'ai appris son décès. Comme toutes les morts de ceux qu'on connait, c'est moche…




    Pour revenir sur la première partie de ton article, avec le sursaut que provoque une journaliste en posant de vraies questions à un ministre, j'ai l'espoir que ça réveille la classe journalistique. A moins que ce ne soit un baroud d'honneur avant disparition complète, on verra bien !
    :-))

    [Les journalistes, on les regrettera aussi beaucoup, non ? :-)) ].

    RépondreSupprimer
  4. Poireau,

    Le 27, je ne savais pas que c'était lui... Et en plus, je n'ai pas eu le temps de papoter avec Audine, comme avec beaucoup de gens, d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
  5. c'est pour ça que c'est bien que Dorham ait rouvert !

    RépondreSupprimer
  6. Oui. Je n'ai pourtant pas voulu faire de lien (j'aurais trouvé ça indécent).

    RépondreSupprimer
  7. oui c'est compliqué cette histoire, espérons que Dorham surmonte ce cas de conscience et recommence à crire

    RépondreSupprimer
  8. La mort est un passage obligé mais on ne s'y fait jamais vraiment et le plus dur est toujours pour ceux qui reste, surtout lorsque la disparition est trop prématurée..
    Mon soutien à tous ceux touchés par ce décès..

    RépondreSupprimer
  9. J'ai eu du mal à saisir le dernier paragraphe, mystérieusement émouvant, mais les commentaires m'ont éclairé…

    RépondreSupprimer
  10. Eric,

    Non, pas facile.

    Le Coucou,

    C'était plus ou moins volontaire...

    RépondreSupprimer
  11. Merci Nicolas, pour ces pensées.

    RépondreSupprimer
  12. Audine,

    De rien ! Je suis vraiment désolé, je n'ai compris qu'en lisant le billet de Dorham...

    RépondreSupprimer
  13. Je n'irai pas dire quelque chose sur son blog, ça me semblerait indécent, car je ne le connaissais pas, même pas virtuellement, même pas chez toi en commentaire, son pseudo ne me dit rien.
    Mais ce à quoi ça me fait penser, c'est que derrière un pseudo, il y a un être humain, qui lui, comme tu dis Nicolas, n'est pas éternel.
    Je ne vous ai pas encore rencontrés en vrai, mais je m'attache (un peu) à certains, dont l'humanité transparait à travers leurs écrits.
    Alors, svp, tâchez de vivre le plus longtemps possible, ok ?
    (mais ferme ta g..., poison ! je deviens sentimental, ça m'énerve...)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.