14 septembre 2009

Terne Europe

Courrier International (Die Welt) : « José Manuel Barroso, un candidat sans éclat - Le président de la Commission devrait être confirmé, le 16 septembre, pour un deuxième mandat. Un pis-aller qui reflète la fragilité du projet européen, estime Die Welt. »

« Comment les pays membres trouvent-ils le moyen de s’échauffer à ce point sur des questions de personne quand des enjeux de politique européenne d’une tout autre envergure sont à l’ordre du jour ? »

Ouais… Je me demande quand nos chers dirigeants arriveront à nous faire aimer l’Europe. Pas en nous collant un Président de Commission sans éclat (et libéral…).

« La Commission européenne a toujours eu beaucoup de mal à se doter d’une présidence au contenu substantiel et porteur d’avenir. Aujourd’hui, l’histoire se répète. Il serait temps pour Bruxelles de comprendre que cela aussi met en péril le projet européen. »

Nos amis Irlandais sont amenés à revoter le 2 octobre. Ils devraient voter contre. Qu’est-ce qu’on fera alors, avec notre Europe sans vision, sans projet ?

5 commentaires:

  1. C'est pas sûr, tu sais Nicolas, que les Irlandais votent non le 2 octobre prochain... C'est même plutôt mal barré. On leur a assez fait comprendre que s'il avait été dans l'Europe, ils ne seraient pas en quasi faillite actuellement...
    Quant à Baroso, je préfère ne rien dire sinon je vais devenir vulgaire.

    RépondreSupprimer
  2. Rien est sûr, c'est pour ça qu'on vote...

    RépondreSupprimer
  3. A lire le blog de Quatremer sur ce sujet... Vraiment instructif...

    Hum Nicolas, ton billet n'est pas trop dans la ligne du PSE...

    RépondreSupprimer
  4. « Qu’est-ce qu’on fera alors, avec notre Europe sans vision, sans projet ? »

    POUBELLE !!!

    RépondreSupprimer
  5. Je pense que les irlandais vont dire OUI, gràce à ou à cause de la crise, car sans l'Europe c'était le dépot de bilan la faillite irlandaise.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.