11 septembre 2009

Objectivité journalistique

J’étais dans ma voiture, ce matin. Après le journal de 8h30, sur France Info, Julien Dray était interviewé à propos des affaires qui le concernent. A la fin de l’interview, le journaliste (heu…) lui demande de rester car il voulait son avis sur deux événements d’actualité, dont des propos qu’aurait tenus Ségolène Royal, un peu avant, sur France Inter. Le journaliste (les propos sont déformés pour qu’on ne puisse pas le reconnaître) : « Maâme Royal vient de déclarer sur France Inter qu’elle était pour des poursuites en justice à propos des tricheries lors du vote pour l’élection du Premier Secrétaire du PS ? ».

J’ai bondi ! En colère, j’avais défendu Ségolène Royal deux ou trois fois en deux semaines, elle recommençait à s’enfoncer. M. Dray a un grand sang froid mais on sentait, néanmoins, qu’il tombait sur le cul. Il s’est évidemment opposé à l’idée exprimée par le journaliste.

Pendant le journal de neuf heures, toujours sur France Info, ils ont repassé une partie de l’interview de Ségolène Royal. J’ai bien écouté. Je l’ai connue plus claire par le passé mais elle n’a jamais tenu les propos « rapportés » par le journaliste.

J’avais déjà gueulé, récemment, après le quotidien Le Monde qui avait, aussi, déformé ses propos.

Il serait temps que les journalistes fassent preuve d’un peu de prudence quand ils s’intéressent aux histoires internes du PS

Sans pouvoir vérifier, j’apprends à l’instant que TF1, dans son journal de 13 heures, a oublié de diffuser la vidéo de Brice Hortefeux.

13 commentaires:

  1. C'est le règne de l'information spectacle, on le vérifie quasi tous les jours...

    RépondreSupprimer
  2. Bah ! Il est de bon ton de taper sur le PS...

    Quant à Hortefeux, si TF1 a décidé de ne pas diffuser, c'est que ça ne devait pas être important.

    RépondreSupprimer
  3. je l'ai entendue le dire sur France inter, ce matin, pourtant... Enfin, elle lle disait qu'il y avait parfois des fraudes (surtout dans le Nord), et qu'un parti n'était pas au dessus des lois, qu'il lui semblait qu'il était important que les électeurs sachent la vérité, et que des poursuites pourraient être engagées, oui, pourquoi pas, en cas de fraude avérée. Faut dire que le journaliste la poussait dans ce tunnel de discussion. Je pense qu'on peut réentendre la conversation sur le site de france inter.

    RépondreSupprimer
  4. Stef,

    Oui, mais c'est lassant.

    Elmone,

    Ca ne doit pas être très important.

    Suzanne,

    C'est bien ça que j'ai cru comprendre : elle a été poussée à la faute par le journaliste de France Inter mais ce n'est pas lui que je critique, c'est celui de France Info qui a complètement déformé les propos de Ségolène Royal.

    RépondreSupprimer
  5. Mais la fraude qu'il a eu à l'élection au PS, ce n'est pas important ???

    Dîtes clairement, de façon que l'on sache si la Gauche pourra compter revenir au pouvoir en 2022 au mieux.

    Comment les électeurs pourraient voter pour un candidat qui a pour doctrine : la fraude ???

    RépondreSupprimer
  6. Made,

    les électeurs ne voteront pas pour le ps s'il y a un truc devant les tribunaux, ce que tu sembles attendre.

    RépondreSupprimer
  7. Pour TF1, il semble qu'ils censurent la video du racisme de Hortefeu au prétexte de préserver la paix dans certaines communautés !
    (oui, je pouffe aussi quand j'entend TF1 donner des leçon de déontologie et de responsabilités journalistiques !).

    Pour le PS, oui, il semble qu'il faille chaque jour aux "journalistes" inventer de nouveaux rebonds pour leur éviter de s'intéresser au fond !
    :-))

    RépondreSupprimer
  8. Beaucoup à dire en effet, sans oublier cependant que chacun comprend les choses à sa façon, à la façon qu'il l'arrange...
    à plus petite échelle, sur les blogs eux-mêmes, on dit des choses et l'on exprime sa pensée que celui et ceux qui lisent'interprètent à leur manière et différemment... cercle vicieux on ne s'en sort jamais. Certains essaient de se justifier et ne s'en sortent jamais, d'autres moins nombreux se taisent...
    En politique et en journalistique (ce dernier mot je l'utilise volontairement) c'est cent fois pire....de cette manière on vous pousse dans vos retranchements et, de ce fait, ceux qui écoutent n'arrivent plus à démêler le vrai du faux...
    pire que de démêler l'écheveau de laine que le chat a entortillé....
    Je disais comme cela en passant, mais il y a toujours matière à réflexion même et surtout dans les petites choses...

    RépondreSupprimer
  9. Ce n'est pas que M. Hortefeux qui a prononcé ces paroles, c'est aussi le Ministre de l'Intérieur de la France et cela change tout. Ce que l'on peut juger éventuellement comme une plaisanterie de fort mauvais goût, car teintée de racisme, d'un citoyen lambda ne peut être admis de la part d'un ministre de la République.
    M. Hortefeux a mis un préfet à la retraite d'office pour avoir tenu des propos jugés racistes. Il ne serait que justice qu'il s'applique la même sanction.

    Dernière remarque, si par exemple Jean-Marie Le Pen avait dit cela, il serait déja attaquer (à juste titre) par tous les politiques et les médias.

    Arnaud Mouillard - http://hern.over-blog.com/

    RépondreSupprimer
  10. dans cette histoire de fraude electorale, je suis étonné que ségolène doive lire un bouquin pour découvrir ce qui se passe dans son parti, 9 mois après... Ce n'est pas très crédible...

    RépondreSupprimer
  11. Mon cher Rimbus faire une commission de récolement trois jours après et l'expédier en 1 jour alors que l'on sait que des dizaines de fraudes étaient remontées entre les mains de Mignard c'est crédible?

    Il se trouve que ce livre est une véritable enquête de fond sur le système Aubry et qu'il apporte des preuves irréfutables. C'est donc plus exploitable maintenant que trois jours après dans la cohue. C'est cela un journalisme d'investigation non?

    Enfin Ségolène Royal n'a nullement dit qu'elle allait en justice mais elle demandait à la direction socialiste de faire le ménage et de punir les fraudeurs. Elle met la pression quoi. Normal au nom des valeurs socialistes.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour!
    Ce n'est pas l'objectivité qui étouffe nos journalistes.
    Thomas Legrand déformait ses propos alors qu'elle était encore là et elle a même protesté; il lui affirme qu'elle a dit qu'elle irait en justice; elle lui rétorque qu'elle n'a pas dit ça et lui demande pourquoi il veut lui faire dire ce qu'elle n'a pas dit; mais il insiste.
    Elle est partie des principes généraux et a émis différentes hypothèses.
    Parmi les hypothèses, une seule a été retenue et transformée en affirmation: "Ségo va saisir la justice"!

    La vidéo est sur segorama et sur le site des Désirs d'Avenir.
    C'est bizarre, une fois de plus, je me retrouve en train de partager ton avis!
    vive Sarkofrance!

    RépondreSupprimer
  13. Poireau,

    Vive TF1 !

    Jeffanne,

    Oui : on n'arrive plus à déméler...

    Arnaud,

    Ca fait deux ou trois ans qu'on connait le gars, ...

    Rimbus,

    Non, ça n'est pas crédible.

    Asse42,

    Tu devrais respecter la sagesse de ta chef et arrêter d'en rajouter. En outre, le livre ne contient aucune preuve, juste des témoignages.

    Si les clowns comme toi se penchaient sur le fond du billet (la déformation de ses propos), Ségolène Royal aurait peut-être une chance de s'en sortir.

    Ely,

    Il faut TOUJOURS partager mes avis.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.