01 février 2013

Canne blanche et vie noire

Soirée ordinaire à la Comète hier. On a fait les mots fléchés du Parisien avec le Vieux Joël puis discuté avec deux copains. A 21h20, j’ai constat& l'absence de Ramdane. La veille, il était arrivé à la fermeture, à 22h. L'avant-veille, il n'avait pas pu venir... Et je ne l’ai pas vu hier soir. Il était au boulot.

Ramdane est un jeune (par rapport à moi… Je crois qu'il a 36 ans mais en fait éternellement moins vu que je ne vieillis pas et que ça plus de 10 ans que je le connais). Il est informaticien et déficient visuel. Il arrive à voir l'écran (j’espère !)... mais a une carte d'invalidité.  Il a changé de boulot il y a quelques semaines et est donc en période d'essai dans une boîte où il donne toute satisfaction. D'après lui... Je ne peux pas vérifier (mais je fais en gros le même boulot et j'ai fait du recrutement, je ne pense pas qu'il me raconte des conneries). 

A 21h20, donc, je lui envoie un SMS pour lui demander ce qu'il foutait. Il était encore au boulot, avec des collègues à lui et leur chef. 

Indignation numéro 1 : c'est quoi cet employeur de merde qui fait bosser des cadres jusqu'à des heures incroyables pendant toute une semaine ?

Indignation numéro 2 : c'est quoi cette société de merde qui fait que les cadres, y compris dans un domaine porteur, ne peuvent pas regimber ?

Si des lecteurs informaticiens me lisent, je précise qu'il n'est pas dans une période de suractivité telle que nous avons tous connue en cas de retard dans les projets.

A 22h05, il m'envoie un SMS pour me demander si la Comète est encore ouverte. Normalement, elle ferme à 22h mais des retards sont possibles les jours où il y a des clients qui dînent tard (ils acceptent les clients jusqu'à 21h30)  après leur départ, il faut un quart d'heure ou une demi heure pour boucler la boutique. Pendant ce laps de temps, les habitués peuvent rester au comptoir. Je m'égare, d'autant que j'ai déjà raconté ça dans mon blog bistro

Je lui réponds que oui mais je lui demande où il est. Il me dit qu'il est à Charles de Gaulle Étoile. Il lui fallait donc plus d'une demi-heure pour arriver...

Je pourrais lancer un troisième cri d'indignation. C'est quoi cette société de merde où des employés de bureau, certes cadres, ne peuvent pas arriver dans leur quartier avant 22h30 ?

Je lui réponds donc que la Comète serait fermée. Il me demande alors si l'Aéro était encore ouverte. Je regarde de l'autre côté de la rue. Le rideau était presque entièrement fermé. Il me pose alors la même question pour un autre bistro. Le patron avait déjà fermé depuis longtemps (il était passé devant la Comète pour rentrer chez lui et je lui avais proposé de boire un verre - qu'il a refusé, il se fait déjà chier avec des clients chez lui...).  

Alors je l'ai dit à Ramdane. Il n'a pas compris ou je me suis mal exprimé. Il pensait que la grille était fermée mais que le serveur était toujours là à faire le ménage. Il m'a alors répondu qu'il s'arrangerait pour se faire ouvrir pour boire un coup. Et discuter. 

J'ai compris qu'il était en pleine détresse. Il cherchait tout simplement à avoir une vie sociale en dehors du boulot. Il n'avait vu personne depuis lundi soir, à part moi cinq minutes à la fermeture mercredi, sauf des nouveaux collègues de travail dont un chef qui l'oblige à bosser jusqu'à plus d'heure. 

Indignation finale : c'est quoi cette société de merde où un jeune type avec des problèmes de santé a le choix uniquement entre bosser à des horaires indignes compte tenu de son travail et pouvoir parler avec des gens ? 

Je vais lui envoyer un SMS, cette après-midi : "Ne te fais pas baiser, ce soir. Je t'attends à la Comète avant 20 heures.

Il n'y sera pas. Je serai avec Djibril (qui est rentré ce matin du Sénégal), Tonnégrande, Joël, Christian, Michel, Odette, Corinne et d’autres. Il n’y sera pas et ne verra personne jusqu’à samedi midi.

16 commentaires:

  1. Joli billet et indignation justifiée;
    Merde à la fin!

    RépondreSupprimer
  2. Passes lui le bonjour quand tu le verras.

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Qu'est ce que ma réponse à Elooooody fout la ?

      Supprimer
    2. Bah... Mais ?
      Quand j'ai lu ta réponse tout à l'heure, elle était pas là! Elle était juste en dessous de mon com!
      Il est hanté ton blog ou quoi?

      Supprimer
    3. Mais non. J'ai répondu à ton commentaire après le commentaire d'Hielena mais ce dernier était dans les commentaires en attente de modération.

      Supprimer
  4. ""informaticien et déficient visuel""
    Mais c'est pour ça qu'il braille ;)
    Salue le pour moi ....

    RépondreSupprimer
  5. Beau et poignant ce billet (vraiment...)

    RépondreSupprimer
  6. Mais!!! C'est la société construite en bonne partie par le PS...que tu soutiens.
    Jard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça ne s'arrange pas, toi. Dans tous les modèles économiques, les chefaillons mettent la pression sur les cadres. Ce n'est pas un truc droite gauche ou libéral antiliberal.

      Supprimer
  7. Les boules ! d'autant que son taulier paye des charges réduites pour l'employer comme salarié handicapé !
    Bz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais. Je vais le questionner ce soir.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.