20 février 2013

La chaîne (de blog) politique

Juan de Sarkofrance a répondu à une "chaîne" de blog lancée par Romain à laquelle j’avais participé pour rigoler. Il s'agit de répondre à 11 questions puis de les soumettre à 11 confrères blogueurs. Nous sommes en désaccord complet à propos des cornichons et de la moutarde mais ses questions sont intéressantes. Je vais donc y répondre.

1/ Pourquoi voter ?

Le 21 avril 2002, je n'ai pas voté. Je ne m'en suis pas donné les moyens (il aurait fallu que je fasse 900 km pendant le week-end). J'étais persuadé que Lionel Jospin serait au second tour, comme tout le monde, et même qu'il gagnerait le second. J'étais totalement aveuglé. On connaît le résultat. Je ne parle pas que de Jean-Marie Le Pen mais de 10 ans d'une politique catastrophique et d'une gauche qui a mis des années à s'en remettre. Depuis, je n'ai loupé aucun scrutin.

Ce n'est bien évidemment pas la seule raison de voter. Mais à part de la philosophie de comptoir, je ne vois pas quoi dire...

2/ Qu’osez-vous transmettre à vos enfants, entre la politique et la religion ?

Je n'ai ni enfant ni religion. Mais, la priorité me parait être de transmettre la foi. Quant à la politique, il me semble que la transmission est naturelle dans beaucoup de cas.

3/ Pourquoi Mélenchon pourrait-il gagner ?

Gagner quoi ? La Présidentielle ? Aurait-il une majorité pour gouverner ?

En 2017, on se retrouvera dans la même situation qu'en 2002. La gauche sortira de 5 ans de pouvoir et la droite sera dans un mauvais état (Chirac a fait moins de 20% au premier tour). Tout peut arriver. Y compris que Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon arrivent en tête avec 17% chacun. Tout peut arriver.

Mais je ne suis pas sûr que Mélenchon l’emporterait au second tour, bien au contraire. Il est probable que la capacité du peuple de droite à se motiver pour se débarrasser de la gauche est supérieure à l’inverse. Il suffit de voir les commentaires dans les blogs de droite pour s’en rendre compte.

4/ Faut-il voter utile ou voter pour ses idées ?

Je n'aime pas cette appellation de vote utile. Il est évident que celui qui vote pour ses idées fait un vote utile. Je préférais une appellation comme "vote de sécurité". J'ai par ailleurs eu la chance de pouvoir faire les deux en même temps à la primaire et à la Présidentielle.

Je crois qu'il revient aux partis politiques de s'organiser pour que le « vote utile » ne soit pas nécessaire. A la primaire organisée par le PS, chacun des électeurs de gauche a pu exprimer une opinion, une tendance, une orientation...

5/ Es-tu favorable au droit de vote des étrangers aux élections locales ?

La lutte contre ce droit de vote a été le principal argument de la droite pour les deux dernières élection et la victoire promise de François Hollande a été acquise de justesse. Ce machin est un tel repoussoir pour la population qu'il faut l'éviter.

C'est d'autant plus facile à dire, pour moi, que je suis hostile à cette mesure. Honnêtement, je ne vois pas comment on peut être de gauche et défendre la mise en place d'une sous catégorie de citoyens... On ferait mieux de réfléchir à de meilleures conditions pour obtenir la nationalité plus facilement.

Cela étant, c'est dans le projet que j'ai choisi, que j’ai soutenu et qui a fait que des gens ont voté pour mon candidat. Je soutiendrai donc ce projet. A contrecœur.

6/ A quoi sert un blog en 2013 ?

A quoi servait un blog en 2008 ?

Un blog sert à son taulier qui aime bien donner en pâture sa prose à des lecteurs et qui aime bien pondre cette prose.

Un blog sert aussi à entretenir un réseau de potes plus ou moins virtuel.

Enfin, les blogs permettent de faire un peu de bruit sur la toile.

7/ Peut-on se fâcher pour des motifs politiques avec des très proches ?

Oui. Mais pas pour des opinions politiques, plus pour une manière d’aborder la politique. Par exemple, sans être fâché, je suis en froid avec le vieux Jacques qui n'arrive pas à ne pas tout ramener à la politique dans un rapport droite - gauche. Toute discussion devient impossible.

8/ Feriez-vous ce test à des Racailles de 11 ou 15 ans ?

Oui. L'éducation civique et tout ça.

9/ Avez-vous des limites à votre hostilité contre la peine de mort ?

Non. D’un autre côté, je ne pleure pas quand la police abat par mégarde un violeur d’enfant ou un terroriste, ça évite les frais de justice.

10/ Le Mali, en vacances, c’est comment ?

Peut-être pas cette année.

11/ Si tu es féministe, ça t’emmerdes pas d’être un homme ?

J'ai longtemps cru être féministe. Quand on est de gauche, il faut l'être, hein ! Il n'empêche que j'ai toujours trouvé plus féministe que moi. Je crois que pour un homme français, il est impossible d'être féministe (car au fond, on s’en fout forcément et on regarde forcément une femme avec un regard d’homme).

En papotant avec des copines féministes, j'apprends beaucoup et je me range assez facilement à leurs idées, n'ayant, au fond, rien à leur opposer.

Il y a quelques années, il y a eu un "combat" de féministes pour que "la case mademoiselle" disparaisse des formulaires administratifs. Je trouvais cette lutte un peu "légère". Il n'empêche que j'ai du me rendre à l'évidence qu'il n'y a aucune raison que les femmes aient un traitement différent des hommes...

Mais "il n'y a pas de raison" n'est pas franchement mon argumentation politique préférée...

Et ensuite ?

Le principe d'une chaîne est généralement de transmettre la patate chaude à d'autres blogueurs. Mais comme j'y ai déjà répondu sur un autre blog, je vais m'abstenir.

Il n'empêche que ça m'amuserait d'avoir le point de vue, d'une part, de mes potes blogueurs de droite et, d'autre part, de mes potes blogueurs de gauche qui ont levé le pied depuis quelques mois...

6 commentaires:

  1. Je conserve quelque part... (ça me donnera l'occasion de bloguer)

    RépondreSupprimer
  2. ça pourrait être un bon prétexte pour que je re-blogue.

    RépondreSupprimer
  3. Je dois avouer que depuis le 6 mai 2012, c'est dans les blogs, tous bords confondus, que j'ai pu enrichir mes connaissances en politique, et c'est encore grâce aux blogs que j'ai réussi à éclaircir certains points obscurs, auxquels la presse officielle ne me donnait pas accès.
    J'irai même plus loin, c'est parfois grâce à des commentaires que j'ai pu comprendre certaines choses.
    Les blogs sont devenus des outils indispensables pour le citoyen. On y trouve plus d'infos que dans les médias traditionnels. Sans doute car l'info dans les blogs ne dépend de personne financièrement.

    Les blogs sont pour moi d'une utilité évidente, et ils apportent de manière générale une info plus complète et objective que la presse télé et papier pour qui navigue dessus.

    On ne soupçonne pas toujours le rôle que jouent les blogs dans la confection d'opinions politiques.
    Je ne suis pas blogueur, mais juste un lecteur accro à ce vecteur d'informations et d'opinions. C'est devenu une mine d'or tous ces billets (gauche, droite....) dont j'ignorais encore l'impact jusqu'au 6 mai.

    Je ressens plus d'honnêteté dans un blog que dans la presse papier ou à la télé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais ouvrir un blog ça aide à structurer les idées.

      Cela étant, il faut se méfier des blogs. Ce sont des organes de propagande orientés. Un exemple : quand on débattait de l'aéroport de Notre Dame des Landes, les opposants étaient très actifs dans les blogs. Mais uns ne traitaient pas que des bons sujets. Par exemple, ils disaient que c'était plus facile de refaire l'aéroport de Nantes. Mais ils n'ont jamais fourni de prix et ont plus quelques informations.

      Par ailleurs, pour démontrer l'inutilité de l'aéroport ils se basaient sur les propos de pilotes de ligne. Or ces derniers sont très bons pour connaître le pilotage d'un avion, moins les besoins des gens. Mais peu importe : ils sont aussi concernés par l'autre aéroport qui modifie leurs conditions de transport et de vie.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.