22 février 2013

Dans le caniveau

Entre le type de Titan qui traite Arnaud Montebourg d'imbécile et le Nouvel Obs qui sort des pages d'un livre odieux sur DSK, la machine à donner des baffes ne sait plus où regarder. Tiens ! La mode est d'écrire des lettres. 


Cher Nouvel Obs,

Quand j'étais au lycée, tu étais une espèce de référence. 30 ans ont passé. Pendant ces 30 ans, tu as fait des unes sur l'immobilier parisien et le salaire des cadres. Je me rappelais avoir lu quelques numéros quand je me suis installé en région Parisienne, à la fin des années 80. En mai, l’an dernier, je prenais le train, le premier week-end après cette élection, 30 ans après l’autre. Je t'ai acheté.

Ca m'a amusé de te retrouver. J'ai alors pensé que j'étais ta cible parfaite. Le bobo. La gauche était à nouveau au pouvoir et j'étais content. Ça ne t'a pas empêché de finir dans une poubelle de la gare de Rennes. 

Dans ton dernier numéro, tu es tombé dans le caniveau. J'ai lu quelques extraits que des sites soi disant d'information ont repris. Je n'ai pas du la nausée, j'ai rigolé. Je me suis dit qu'une dame qui couchait avec un type pour gagner de l'argent avec un livre pourrait être qualifiée de pute. Et que le journal qui en profitait de proxénète. 

Voilà où est tombée la presse Française. 

Dans mes jeunes années, il y avait une émission politique de référence, à la télé, 7 sur 7, animée par Anne Sainclair. Plus tard, Dominique Strauss-Kahn est devenu Ministre des Finances d'un gouvernement qui nous a fait rêver. 

Foutez-leur la paix.

Cordialement,
Nicolas 


Cher Monsieur Taylor de Titan,

Vous avez choisi de faire des courriers pour taper sur le modèle social français en mode "grande gueule". Dans le dernier, si j'ai bien compris, vous traitez un de nos ministres d'imbécile. Je suis de bonne humeur et je vous pardonne : je préfère des ministres imbéciles à des industriels salopards. 

Vous me faites penser à ces andouilles du Nouvel Obs : prêts à tout pour gagner du pognon. Eux, ils s'attaquent à deux personnalités. C'est idiot. Vous, vous vous attaquez à tous les habitants de cette planète. Vous voudriez tout niveler par le bas pour mettre la différence dans vos poches. 

Vous êtes con. Le jour où plus personne n'aura assez de pognon pour acheter vos putains de pneus, vous serez heureux, comme Picsou sur sa montagne de pognon dans son coffre gigantesque. Vous serez riche et ça vous fera une belle jambe. 

Un jour, le peuple s'énervera. Choqués par votre arrogance et l'absence de pognon dans leurs poches pour acheter un iPhone 6, les ouvriers du monde entier se monteront le bourrichon dans Twitter. Des hordes de twittos révolutionnaires iront vous chercher dans votre palais et vous obligeront à lire à haute voix tous les éditoriaux de Joffrin. Vous les supplierez de vous achever.

Vous aurez l’air malin.

Cordialement,
Nicolas


Chère Anne, Cher Dominique,

J’admire votre courage avec tout ce que vous prenez dans la gueule.

Soyez assuré de mon affection.

Friendly,
Nicolas

21 commentaires:

  1. L'Obs, ils en sont quasiment à se prostituer pour vendre des abonnements. L'autre jour j'ai reçu une offre où ils me filaient des bagages, une montre et une tablette Android chinoise avec housse clavier en cuir contre un abonnement d'un an. J'ai réfléchi 5 minutes et j'en ai conclu que même à ces conditions ça n'en valait pas la peine.

    RépondreSupprimer
  2. Excellent! La machine à donner des baffes! Elle me plaît bien cette idée.
    Je suis sur la même ligne que toi pour DSK. Si les gens savaient ce qu'il se passe dans l'arrière-cour des élites, DSK aurait vite fait de passer pour un agneau. Ca fait déjà 2 ou 3 mois que je commence à avoir de la sympathie pour ce couple qui n'en est plus vraiment un.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'en est plus un. Mais oui. De la sympathie.

      Supprimer
  3. Parfait, j'ai trois timbres à ta disposition si besoin.
    (Très bonne idée!)

    RépondreSupprimer
  4. Merde ! tous aux abris : le gros frisé est devenu strauss-kahnien !

    Sinon, la presse dont vous parlez peut parfaitement faire n'importe quoi, puisque de toute façon elle vit (survit serait d'ailleurs plus exact) avec vos impôts et les miens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas DSKahnien mais Batave.

      Supprimer
  5. Abonné depuis des décennies au Nobs, je l’ai vu évoluer pas toujours dans le bon sens je te l’accorde mais, temps que je trouverai le solde positif, on y trouve tout de même des articles de qualités qui hélas n’intéressent plus grand monde d'où les unes racoleuses; je continuerai.
    Ps
    D'accord avec toi pour Anne et dominique et merde à Taylor.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Il y a des articles de qualité. Mais les unes ont tendance à me repousser.

      Supprimer
  6. Ce procès suspect n'en finit pas
    parce qu'il n'en finit pas de nourrir l'ignoble, la bassesse et le cannibalisme : manger un homme pour accuser un système, en voilà de la vertu !

    RépondreSupprimer
  7. Comme je suis d'accord!
    + 800000 pour ce billet!

    RépondreSupprimer
  8. De la sympathie pour Strauss-Kahn ?
    Moi j'en connais un qui va finir avec les poils des joyeuses arrachés un par un par des féministes même pas nues comme les Femen.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est déjà fait. Dès le 15 mai 2013. J'avais dit qu'il méritait de la prison s'il était coupable mais pas un tel traitement médiatique. J'avais aussi appelé à la présomption d'innocence.

      J'avais été lynché par des c..

      Supprimer
  9. Par-fait. J'admire que l'on puisse s'exprimer sur le sujet en conservant tout son humour. Clairement, je n'en suis pas capable.

    RépondreSupprimer
  10. Par-fait !

    J'admire que l'on puisse continuer à réagir avec un minimum d'humour à ce genre de "nouvelles" abondamment citées et reprises.

    RépondreSupprimer
  11. Barbier sera tondu (rasé) à la Libération. (ça tombe bien)
    Très belles correspondances.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.