12 octobre 2009

La vieille dame du cabanon

A force d'écluser les blogs, on devient blasés. Une sorte de carapace se forme : vous vous en foutez du fond, vous avalez de l'actualité, de l'analyse, ...

Et puis, des fois, vous tombez sur des textes superbes, qui vous prennent. Vous en restez sur le cul et vous relativisez tout le reste, la présidence de l'EPAD et les bêtises sorties par les dirigeants socialos. En lisant l'introduction, vous vous demandez où l'auteur veut en venir puis vous comprenez rapidement que le texte va être spécial, parce que le taulier est touché. Et vous restez scotché.

Ce soir, c'était chez Le Coucou.


9 commentaires:

  1. Ouaih, j'en viens.
    Je n'ai pas trouvé de commentaire intellignet à faire…
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. Nicolas, merci! Poireau pareil… J'ai raconté, mais je ne sais pas quoi faire d'intelligent, moi non plus.

    RépondreSupprimer
  3. Ah, c'est quelqu'un, ce Coucou.
    Et il grignote le wikio, il grignote...
    :))

    RépondreSupprimer
  4. Je n'avais pas lu le billet...
    Mon commentaire précédent me parait tellement con, maintenant.
    Mais bon, faut bien relativiser (ce n'est pas toujours facile, pendant que des salopards se font payer de jolies notes de frais)

    RépondreSupprimer
  5. … tout ce qu'on nous propose c'est le crédit revolving, une belle saloperie a 18 % d'intérêt. Un truc génial défendu par Lagarde. Et on trouve des gens qui font des billets de blog pour se plaindre qu'ils ont trouvé un ver dans une huitre (Sabine Herold, qui n'a aucune pudeur, aucune décence et qui milite pour le libéralisme new look). Je suis dégouté de la cruauté de notre société.

    RépondreSupprimer
  6. J'exagère avec sabine herold, c'est pas un billet de blog, c'est un twitt... Le malheur des mangeurs d'huitres de chez Monoprix est tel qu'ils s'en vantent. Pathétique.

    RépondreSupprimer
  7. Je trouve que ce texte mériterait d'être un peu travaillé. Trop de mots, de phrases, qui sont là pour soliciter l'émotion. Mais il y a la base de quelque chose.

    Juste la base : au travail.

    RépondreSupprimer
  8. Didier, vous avez raison, mais c'est un billet, un moment. Pour le travailler, il faudrait vouloir en faire plus qu'un témoignage, et sortir de l'émotion en effet. Pas facile, le nez dans ces choses.

    RépondreSupprimer
  9. Poireau,

    Ca ne m'étonne pas de toi.

    Le Coucou,

    De rien !

    Poison,

    Va falloir qu'il s'arrête !

    Rimbus,

    Tu followes Sabine H ? Ca va pas ?

    Didier,

    Ca n'est qu'un blog ! Pour ma part, j'aime bien écrire vite et faire des trucs différents de ce que je fais tous les jours, en écrivant pour gagner ma vie. J'en avais discuté avec le Coucou et je crois qu'il fait pareil. Et vous...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.