23 octobre 2009

A-t-on gagné ?


C’est bien ! Avec cette panne de blogger, ce matin, je n’ai pas pu faire mon tour des blogs habituel. Il y a des jours où on ferait mieux de rester au lit ! D’ailleurs, je ne sais toujours pas comment la blogosphère a réagi à l’annonce de Jean Sarkozy : il renonce de prendre la présidence de l’EPAD

Je m’attends bien à des cris de victoire de mes camarades gauchistes et des ricanements patinés de la part de quelques réactionnaires qui seront bien incapables de m’expliquer comment des ricanements peuvent être patinés alors que j’ai juste fait une faute de frappe.

D’autres blogueurs gauchistes seront plus modestes de peurs de se voir répondre « nananère, t’y es pour rien pov’ cloche ».

Le sage aura constaté que l’affaire fait la une des journaux alors que le débat budgétaire commence et que c’est le bordel, à ce sujet, dans la majorité. Il aura noté que parler de Jean Sarkozy évite à la presse de parler d’Hapodi, où l’on remarquera d’ailleurs que les blogueurs auraient mieux fait de pisser dans un violon plutôt que de buzzer comme ma collègue Josette quand on lui demande un travail supplémentaire.

Boris nous résume ça en un paragraphe : « Tandis que le Conseil Constitutionnel se cache dans la manche de son veston et laisse passer Hadopi 2, la France perd 8 places dans le dernier classement mondial de la liberté de la presse de RSF. Pendant ce temps, nous, les français, acharnés à lutter contre le népotisme de leur président, savourons une victoire qui n’est pas la nôtre. »


Le spectacle continue !

N.B. : Un grand merci à « Engagée », Yann et Dedalus !



18 commentaires:

  1. Non on a perdu c'est évident si on lit le bon vieux télégramme de brest... Une étoile est née ni plus ni moins d'après le pauvre Coudurier... Mais il fallait mener ce combat !

    RépondreSupprimer
  2. C'est très vrai sur plusieurs points...

    Peu de billets sur HADOPI (juste un soupir chez moi... En une depuis 24 heures sur Wikio alors que c'est le plus laid billet que j'ai fait depuis fiou...).

    Et non, pas une victoire. Faut arêtter de voir le débat politique comme "victoire", "défaite", etc... Une simple logique. Mais qui arrive bien tard : les plaies dans l'électorat de droite sont plus profondes que ce qu'on image, et que veulent bien faire croire l'UMP Officielle...

    C'était pénible cette panne bloggeur ce matin...

    Bonne fin de semaine Nicolas

    RépondreSupprimer
  3. En dehors du lien qui me touche assurément et du "s" aux abonnés absents de "savourons", je suis à la recherche, moi aussi, d'un doux billet qui saluerait d'une manière objective (?) le retrait de Petit Jean. Celà existe-t-il?
    Biz & merci

    RépondreSupprimer
  4. B.mode,

    On va dire ça, il fallait le mener !

    FalconHill,

    A priori, il s'agit bien d'un "combat" avec victoires et défaites.

    Corto,

    C'est pénible, hein, de voir ses propres fautes d'orthographe chez les autres.

    Faut pas être "touché" par le lien. Ton billet est le seul que j'ai lu sur cette affaire parce que tu me citais et j'ai trouvé très bonne ta conclusion !

    RépondreSupprimer
  5. Corto,

    Quant à trouver un billet objectif, ... heu ...

    RépondreSupprimer
  6. Youhouhouuuuuu on a vaincuuuuuu !

    RépondreSupprimer
  7. Pas sûre que ce soit une victoire, et que veut dire ce mot à ce niveau ?
    Une bonne nouvelle éphémère, peut-être ...
    Après est-ce reculer pour mieux sauter ?

    On verra.

    Pour le moment ne boudons pas la bonne nouvelle.

    RépondreSupprimer
  8. Je cherchais une occasion pour boire un canon ce soir...

    RépondreSupprimer
  9. Mais de rien, cela fera juste une bière de plus que je vais te devoir jeudi pour le lien ;

    RépondreSupprimer
  10. Mais si c'est une victoire !

    victoire de Jean Sarkozy qui est devenu une star internationale en quelques jours !

    qui a fait le 20h à 23 ans !

    attention... il va finir par dépasser son père !

    m'enfin
    @+

    RépondreSupprimer
  11. Manque de temps…

    Je trouve que l'histoire du Prince Jean nous a fait découvrir l'Epad et son joyeux conseil d'administration joliement noyauté par l'UMP et gérant quelques milliards en dehors de tout contrôle démocratique. Ce n'est pas rien !
    Même si le reste est important aussi, bien évidemment !
    :-))

    RépondreSupprimer
  12. Je ne sais pas si c'est une victoire, mais ce n'est pas une défaite non plus… C'est la première fois que N. Sarkozy doit reculer, et rien ne dit que la prestation du jeune homme le servira… Qu'en restera-t-il dans quelques semaines?

    RépondreSupprimer
  13. Mais de rien et j'espère à un prochain KDB...

    RépondreSupprimer
  14. Pendant qu'on a parlé des frasques du Prince Jean, pas un mot sur le redécoupage électoral, pas un mot sur la réforme des collectivités territoriales. Une belle manip quand même

    RépondreSupprimer
  15. Olivier,

    Oui, belle opération.

    Marie,

    Le 29 !

    Le Coucou,

    Le verre est-il à moitié vide ou à moitié plein ?

    Poireau,

    Oui, ça a eu au moins un intéret !

    Nap,

    Sans gagner la starac !

    Yann,

    Au comptoir, bordel, au comptoir !

    Falcon,

    Il y a toujours des occasions !

    RépondreSupprimer
  16. Oups ! Corto ! La faute n'est pas dans un extrait de ton blog mais dans celui d'un autre...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.