21 octobre 2009

Liberté de la presse

"Reporter sans frontière a publié son dernier classement mondial de la liberté de la presse. La France apparaît en 35ème place. Pour rappel, elle était 11ème en 2002. Et en 2012, combien, à votre avis ? La suite sur Crise dans les médias."

Ah ! Non ! Ca, c'était mon billet de l'an dernier. Cette année la France est 43ème...

La montée est exponentielle ? J'ai du mal à calculer le résultat pour 2012...

14 commentaires:

  1. Heureusement qu'il y a l'Italie pour garantir à la France un voisin encore plus nul qu'elle :-)

    L'élève Sarkozy n'est pas encore au niveau du Maître Berlusconi

    (soupires transnationaux)

    RépondreSupprimer
  2. Ahahahah, je ris (jaune), le Portugal est 30e !!!! Le Royaume-Uni 20e !!!
    Remarquez pour ce dernier, la presse y est encore capable d'obtenir la démission de politiciens grâce à la publication de scandales (tels les notes de frais).

    RépondreSupprimer
  3. C'est curieux, je me demande toujours pourquoi je n'arrive pas à prendre au sérieux les sempiternels classements de nos gentils "Reporter sans frontière"...

    RépondreSupprimer
  4. Déjà l'an dernier on trouvait que 35 eme c'était pas terrible.


    On peut contester le classement et même on doit. Mais c'est comme les stats des blogs: c'est un outil de comparaison. i on utilise toujours le même classement. Donc régresser, surtout quand le pays s'appelle la france, pays des droits de l'homme, ça veut dire quelque chose.

    RépondreSupprimer
  5. Et encore ! Où serons nous en 2013 ???

    (ça fait peur ceci dit quand même...)

    RépondreSupprimer
  6. Claudio,

    Tu cumules les nations ! C'est de ta faute...

    Nemo,

    Oui, la presse Britannique a des avantages...

    Didier,

    Parce que ce qui vient de derrière une frontière vous déplait par principe ?

    Eric,

    Oui, le changement de position est plus important que la position !

    Mlle Ciguë,

    Oui...

    RépondreSupprimer
  7. @Nicolas

    non, non, non,

    je reconnais uniquement la Bretagne, moi ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Si on prend la progression depuis 2002, on devrait être proche de la 60ème place en 2012... Mais c'est mathématique, on peut esperer un sursaut de nos journalistes d'ici là...

    RépondreSupprimer
  9. En France, la presse est parfaitement libre de dire du bien des Sarkozy. Démocratiquement, ça doit leur sembler suffisant !
    :-))

    RépondreSupprimer
  10. Stef,

    On peut toujours rêver !

    Poireau,

    Démocratiquement, non.

    RépondreSupprimer
  11. Nicolas : vous dites n'importe quoi : ces reporters (qui sont-ils ? quelle est leur légitimité ? On ne sait pas...) ne peuvent venir de DERRIÈRE une frontière, puisqu'ils prétendent être SANS (ce qui est absurde.

    La vérité est qu'il s'agit là, depuis toujours, d'une officine idéologique. Je me souviens très biens que, dans les années 70, seuls les pays d'Europe de l'Ouest étaient épinglés pour leurs manquements : ces gens ont soutenu (ne serait-ce que par leurs silences répétés) les pires dictatures de la planète et mériteraient d'être passés par les armes.

    Ou, au moins, enduits de goudron et de de plumes.

    RépondreSupprimer
  12. Tiens ! Oui. (pour les frontières)

    RépondreSupprimer
  13. Didier : du goudron et des plumes ? Vous n'y pensez pas pas, et l'écologie, bordel !
    :-))

    [Reporters sans frontière a effectivement une critique très sélective, il n'empêche que leur classement, avec les mêmes méthodes, année après année, voit chuter la France ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  14. coincé entre le Surinam et je ne sais plus trop quel pays ... quelle honte !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.