10 octobre 2009

Réaction du Times à l'attribution du Prix Nobel de la Paix à Barack Obama

C'est à lire dans Courrier International (oui, je me documente, parfois...).

"L'attribution du prix Nobel de la paix au président Barack Obama va susciter incrédulité et consternation dans bien des capitales de la planète. Peut-être même ira-t-elle jusqu’à embarrasser l’intéressé lui-même. Rarement une décision aura été aussi manifestement politique et partisane. Le comité du Nobel norvégien y a clairement vu un moyen d’exprimer la gratitude de l’Europe pour la fin des années Bush, son approbation face à l’élection du premier président noir des Etats-Unis et l’espoir que Washington tienne sa promesse de renouer avec la communauté internationale."

Ah ! On fête la fin des années Bush ! Enfin une justification valable à ce prix. Mais...

"Au lieu de cela, le prix risque de paraître grotesque dans ses prétentions, condescendant dans ses intentions et avilissant dans sa tentative de construire un homme qui vient à peine d’entamer son mandat, et qui est donc encore bien loin d’avoir accompli quoi que ce soit de tangible dans le domaine de la paix."

Et "Certes, son énergie et ses aspirations ont ébloui bon nombre de ses partisans. Mais, malheureusement, les Norvégiens en ont été à ce point aveuglés qu’ils n’arrivent plus à distinguer entre les espoirs et les réalisations. Ce qu’ont accompli tous les précédents lauréats en ressort terni."

Mais je ne vais pas recopier tout l'article. Z'avez qu'à le lire vous-même !


12 commentaires:

  1. Le seul intérêt de ce prix, c'est qu'avec ça Obama sera bien mal placé s'il veut attaquer l'Iran. Si il le fait ou soutient Israël dans une éventuelle attaque, on pourra exiger qu'il rende son prix. Mais je ne sais pas si c'est possible.

    RépondreSupprimer
  2. De toute façon, un Nobel chasse l'autre. Seul l'élan humanitaire envers une cause devrait être récompensé.

    RépondreSupprimer
  3. Savoir que Obama a le prix Nobel de la Paix, rassure sur les perspectives d'évitement des conflits.
    Je trouve que le signal envoyé à la communauté internationale sur le bouclier anti missile suffit à l'octroi de ce prix.
    La Russie étant la seconde puissance nucléaire dans le monde, cette posture rend crédible le Président Américain dans ces politiques pour ramener la paix ailleurs dans le monde. C'est un bon signal.

    RépondreSupprimer
  4. Si, c'est possible de décliner un Prix Nobel (ça a été fait par le passé une seule fois je crois)


    B.Obama himself s'est dit 'surpris et touche' et il a affirmé 'ne pas être sur de le mériter'.

    C'est déjà ça.

    Sinon, quand on sait que même Stalin, Hitler et Mussolini ont été candidats au prix Nobel pour la paix et que Gandhi ne l'a jamais eu ...

    Il y a des filles en bikini dans les mosaïques romains en Sicile : rien de nouveau sous le soleil de l'humanité.

    RépondreSupprimer
  5. Assez d'accord avec Stef, moi je pense qu'il peut même en avoir 2 Nobel le Obama ! un pour ce qu il a commencé d'entreprendre et un pour ce qu il aura entrepris . Na !

    RépondreSupprimer
  6. C'est peut-être une manière de lui interdire d'attaquer l'Iran ? Un Prix de prévention de la paix, en quelque sorte !
    :-))

    RépondreSupprimer
  7. Ce pourrait être aussi dans l'espoir de le renforcer dans un moment où il semble en difficulté?
    Ou, plus crédible: pour faire étrangler de rage Nicolas Sarkozy.

    RépondreSupprimer
  8. Obama a de bonnes intentions, dirait-on, reste à les appliquer.

    Il est le chef des armées d'un pays impliqué dans 2 guerres et plus ou moins menaçant avec d'autres, alors ce prix est un peu prématuré ou alors il est là pour lui rappeler les espoirs placés en lui

    RépondreSupprimer
  9. Pour une fois, je ne suis pas très d'accord avec Stef.
    Tout cela devient parfaitement grotesque, encore une médaille en chocolat (comme la légion d'honneur qu'on donne à n'importe qui)offerte à un type qu'on réveille à six heures du matin, la tête dans le c..., et dit lui même que c'est encore un peu tôt, qu'il trouve qu'il ne l'a pas encore mérité, et il a raison !
    c'est bien parce que je le respecte que je le dis.
    Ces gens CREVENT DE TROUILLE que le ciment de la paix ne prenne pas, alors ils distribuent leurs bons points et leurs images "à l'avance".
    Un encouragement et quelques éloges aurait suffi pour le moment.
    Il le méritera un jour, le prix nobel, je pense, mais lui donner trop tôt, comme à d'autres Rabin et Arafat (on voit ce que ça a donné dans la région...) ne peut qu'être pernicieux pour la paix.

    RépondreSupprimer
  10. C'est un peu prématuré ; me semble-t-il mais si ça peut l'inciter un pu plus à cesser la présence américaine sur certains sols, c'est déjà ça et le freiner sur l'Iran c'est encore mieux.

    Et puis oui N.S. doit être rouge de colère. :)

    RépondreSupprimer
  11. En même temps,je ne peux que partager avec vous la quasi-jouissance de m'imaginer la tronche de l'omniprésident...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.