27 octobre 2009

Le Kremlin à la pêche aux blogs

Le ministère russe de la Communication est prêt à investir plus de 110 000 euros dans « l'étude des principales possibilités de promouvoir les intérêts des organes fédéraux de pouvoir par le biais des réseaux sociaux spécialisés ».

Article très intéressant à propos des blogs et le pouvoir à lire chez nos amis de Courrier International.

Mais, c’est le titre qui a accroché mon regard : il est absolument nécessaire de rappeler le prochain Kremlin des Blogs, jeudi soir, à partir de 18h30, à la Comète, au Kremlin-Bicêtre, 102 avenue de Fontainebleau, ligne 7, station « Le Kremlin-Bicetre », sortir par l’escalator (au niveau de la troisième porte de la deuxième voiture) et continuer tout droit, traverser l’avenue en face de la Caisse d’Epargne, pas vers la Banque Populaire mais vers le centre Leclerc.

La liste des participants est majestueuse. Outre les gloires locales, Lolox, Mohamed, Tonnegrande et moi, nous aurons, dans l’ordre du hasard :

Patrice
Julien
Manu
Olympe (je n’ai pas la confirmation et j’ai cru voir un twit négatif)
Fiso (+2 personnes)
Polluxe
Martin P.
Rosselin
Dagrouik
Lucial Mel
Elsa
Seb M.
Nemo

Sans compter les gugusses des leftblogs qui ne s’inscrivent jamais. Sans compter les invités surprises…


27 commentaires:

  1. si je confirme, par contre cette lacheuse de Manu nous lache encore

    RépondreSupprimer
  2. trés belle brochette !


    (par contre si Manu vient pas, ben moi non plus, na! :) )

    RépondreSupprimer
  3. Romain,

    Merci !

    Olympe,

    Ah ! Elle est gonflée !

    RépondreSupprimer
  4. Votre truc m'a l'air d'être cerné par les banques et les grandes surfaces.

    RépondreSupprimer
  5. Y'a un peu de ça. Mais aussi des marchands de chaussure et des boucheries Hallal.

    RépondreSupprimer
  6. au fait, c'est quoi l'adresse exacte de la Comète et quelle est la ligne de métro ?

    RépondreSupprimer
  7. Ah mais cette fois, crotte de biquette, je ne peux pas venir c'est l'anniv' du petit dernier ... (Hypos en mode mère de famille exemplaire :-)

    RépondreSupprimer
  8. Nicolas, vous avez sans doute tort de brandir la menace d'invités surprises : on va croire qu'il pourrait s'agir de moi et vous allez perdre d'un coup une bonne moitié de vos co-fêtards...

    Donc, pour vous tirer de ce mauvais pas, je le déclare solennellement : JE NE SERAI PAS à la Comète ce soir-là !

    (Soupir de soulagement dans les blogo-chaumières...)

    RépondreSupprimer
  9. Hypos,

    Y'a parfois des impératifs.

    L'Hérétique,

    L'adresse est dans le billet. Ligne 7, direction Villejuif. Monter dans "une rame bleue" (la ligne fait une fourche à maison blanche).

    RépondreSupprimer
  10. Didier,

    Fermez là, malheureux ! Vous savez bien que personne ne vous croit ! Là, ils vont penser que vous venez.

    RépondreSupprimer
  11. Tiens un hérétique chez Nicolas ça aurait valu le détour :-)

    RépondreSupprimer
  12. Vous voulez que je fournisse un mot d'excuse signé par l'Irremplaçable, pour certifier la chose ?

    Ou que je me fasse admettre dans une clinique de désintox avec interdiction de sortie ?

    RépondreSupprimer
  13. Jeudi, après demain? ou jeudi en 8...
    Jeudi en 8 je pourrai, mais après demain, pas possible. En plus si Didier ne vient pas, moi non plus...

    RépondreSupprimer
  14. Didier,

    Voyez avec mes lecteurs.

    Olivier,

    Après demain. Mais il y a une autre surboum en l'honneur de Trub le samedi 7 ou 9 novembre.

    RépondreSupprimer
  15. Ah Didier, que je suis déçue ! mais c'est peut être préférable, pas sûre en effet que je vous apprécierais autant en vrai qu'en blog (par contre sûre que oui pour l'Irremplaçable)

    RépondreSupprimer
  16. Didier ne peut pas venir, il doit absolument assister au coucher du soleil sur Saint-Pierre-et-miquelon.tv !!!
    :-))

    RépondreSupprimer
  17. Olympe,

    Tu as tort : de visu, il n'insulte pas les femmes.

    Poireau,

    Tous les prétextes sont bons !

    RépondreSupprimer
  18. Poireau : je suis sûr que je pourrais avoir accès à la webcam de Saint-Pierre depuis la machine infernale de Nicolas (je parle du iPhone).

    Olivier : merci pour ce bel élan de solidarité envers le paria !

    RépondreSupprimer
  19. Ben non ma chouquette, je peux pas venir. J'ai cru un moment, mais ce ne sera pas encore pour cette fois !
    Ca m'embête beaucoup, mais pas moyen..
    Tu embrasseras les tapettes pour moi..

    RépondreSupprimer
  20. J'en serai peut être, je te garantis rien pour l'instant ;)

    RépondreSupprimer
  21. Manu,

    Je n'y manquerai pas.

    Mancioday,

    On compte sur toi !

    RépondreSupprimer
  22. Au fait...Vive Jospin !!

    RépondreSupprimer
  23. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  24. Salut !
    J'aurais été heureux de venir, mais m'étant fait virer de la comète avec pertes et fracas par Nico (le barman), et m'étant fait expliquer que jamais plus il ne me servirait tant qu'il serait là, le tout pour la simple raison que j'étais accompagné d'un type que, visiblement, il ne pouvait pas voir en peinture (ce n'est pas lui qui me l'a dit, mais il m'a quand même demandé de virer moi-même mon pote), j'ai bien peur de ne pouvoir être présent demain soir.
    Je crois qu'on a atteint le summum de la connerie... et j'en suis plus que désolé.
    Si toutefois, quelqu'un souhaiterait taper un brin de causette, je serai en face ;-)

    Et vive Jospin !

    lolox

    RépondreSupprimer
  25. Lolox,

    Tu me rappelleras cette histoire demain, il est probable que j'aurai oublié. Hips.

    Cela dit, ça n'est pas mon problème. En commentant ici, tu prends le sujet à l'envers surtout que tu savais que je n'allais pas passer.

    Je ne sais pas qui est ton pote.

    Si la Comète décide d'avoir une politique commerciale qui fait en sorte que mes potes soient malvenus dans le bistro, j'irai voir mes potes ailleurs, sois en assuré.

    Par contre, rends toi bien compte que tu fréquentes la Comète à partir de 21 heures parce que c'est le dernier bistro ouvert dans le coin. Ils ont le droit de ne pas apprécier ta présence : tu viens dépenser 10 ou 20 euros quand ils ferment. Tu as pris cette habitude parce que tu es mon pote. Je n'étais pas là ce soir (et c'était prévu).

    A contrario, dis toi bien que ce n'est pas le patron qui t'a mal traité, mais un employé qui s'imagine le maitre du monde parce qu'il est directeur de la boutique. Je ne suis pas directeur mais j'ai le même âge que lui et mon salaire est deux fois supérieur. J'ai beau être un blogueur de gauche, j'arrive assez bien à mesurer la connerie des esclaves, probablement électeurs sarkozistes.

    On ne va pas tergiverser :

    Petit 1 : tu seras habitant de Bicêtre après le départ de mon homonyme. Qu'est-ce que tu en as à cirer de ces conneries ?

    Moi, j'ai un rapport particulier avec la Comète, d'une part par rapport à Jim et d'autre part parce que je fréquente ce bistro depuis 13 ans (presque jour pour jour). (Oups, ça n'est pas presque, il est plus de minuit).

    Petit 2 : la bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe. Qu'est-ce que tu en as à foutre de ces conneries d'abruti mal baisé qui se croient le roi derrière un comptoir ?

    A demain, j'espère. Sincèrement. Si tu n'es pas là, les cons auront gagné.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.