26 octobre 2009

Bilan de mi-mandat


Le bilan de mi-mandat est très lourd pour Nicolas Sarkozy. « 58% des personnes interrogées jugent que le bilan de la présidence est "négatif" et 22% le qualifient même de "très négatif". 19% des électeurs qui avaient voté pour Nicolas Sarkozy au 1er tour en 2007 déclarent par ailleurs qu’ils ne lui redonneront pas leur voix s’il se présente à nouveau en 2012. »

« seuls 38% des Français jugent "positif" le bilan de la première partie de la présidence, 6% le jugeant "très positif ", selon un sondage LH2-Nouvelobs.com publié lundi 26 octobre ».

Bon. Il faudra me les présenter, ces 38%. Ou alors les questions posées dans le sondage. « Etes-vous satisfait de l’état des finances publiques ? ». Non. Je ne crois pas. « Etes-vous satisfait de l’évolution de la sécurité ? ». Non plus ? Hé bé…

« Pour Nicolas Sarkozy, la seconde partie du quinquennat sera donc déterminante d’une part pour répondre aux aspirations des électeurs déçus et d’autre part, pour transformer la satisfaction à l’égard de l’action présidentielle en intention de vote. »

Y’a du boulot !





13 commentaires:

  1. A la question "Le bilan de la présidence de Nicolas Sarkozy a mi-mandat...", pour obtenir un résultat de 58 % d'opinions négatives, il faut dans l'échantillon :
    58 % de sympathisants de Gauche
    42 % de sympathisants de Droite

    C'est pas un peu bizarre ?!?

    En tout cas, ce qui fait plaisir (même si ça va peut-être pas durer !) ,c'est que 60 % de l'échantillon ne veut pas voter Sarko en 2012 ;)

    RépondreSupprimer
  2. C'est sûr mais en face ils en ont aussi !

    RépondreSupprimer
  3. Si j'étais un militant de l'UMP (ce qu'à Dieu ne plaise !), je vous asticoterais en vous faisant remarquer que 38 % c'est 6 de mieux que ce qu'il a obtenu au premier tour en 2007. Par conséquent : réélection dans la po-poche !

    Ne l'étant pas (militant), je me bornerais à vous faire remarquer que ces chiffres sondagiers ne signifient rigoureusement rien.

    RépondreSupprimer
  4. 38 % de supporters sarkozistes ? Ils les ont trouvés où ?

    RépondreSupprimer
  5. Ce qui m'éffraie ce sont les 48 % de gens qui gagent moins de 1200euros qui ont une opinion favorable selon le sondage, abérant tout de même, les ouvriers (quoique beaucoup votent FN) dévraient repasser à gauche dans la logique des choses, mais plus rien ne semble logique dans le choix des électeurs!S'il repasse, c'est que les français sont aussi navrants que les italiens qui ont révoté pour Berlusconi et moi je change de nationalité ou je m'expatrie sur une autre planète, chiche!

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,

    l'élection de 2012 aura lieu... en 2012...

    et d'ici là... il ne faut pas négliger sa capacité à faire campagne à 100 à l'heure, à faire exploser en vol ses opposants, à manipuler les français et... au final... à gagner les élections.

    et dans ce contexte, qui se souviendra du bilan de mi-mandat ?

    à suivre,
    @+
    Nap

    PS et en plus si l'UMP récupère la moindre région... ce sera célébré comme un énoooorme succès... communication oblige...
    m'enfin

    RépondreSupprimer
  7. 19% des électeurs qui avaient voté pour Nicolas Sarkozy au 1er tour en 2007 déclarent par ailleurs qu’ils ne lui redonneront pas leur voix s’il se présente à nouveau en 2012

    En voilà une bonne nouvelle^^
    Reste à les canaliser maintenant ces voix, et ça ce n'est pas une mince affaire...

    RépondreSupprimer
  8. Oui, "y a du boulot" pour Sarkozy, mais 38 % de satisfaits, c'est encore beaucoup. Beaucoup trop pour qu'il arrive vraiment en mauvaise posture à la fin du mandat. Le jour où il sera à 30%, ou mieux, au dessous, on pourra peut-être espérer!

    RépondreSupprimer
  9. Bush avait toutes les raisons de ne pas être réélu pour un second mandat : on connait la suite. Alors certes, les USA ne sont pas la France, mais on n'a pas moins de veaux qui prétendent être au courant de ce qui se passe de politique, d'économique, de social... et qui votent ! Et Sarkozy voulait transformer la France à l'image de l'Amérique, alors méfiance pour 2012. C'est pas gagné !

    RépondreSupprimer
  10. L'inconséquence de l'électorat fait que dans une telle situation d'insatisfaction, dans un second tour de présidentielle, avec sa manière de bateler et de promettre n'importe quoi, il serait tout de même élu. Les gens semblent avoir perdu leur capacité de dicernement !
    :-))

    RépondreSupprimer
  11. Donc, si les Français ne votent pas comme moi, ils sont soit :

    1) des cons,
    2) des veaux,
    3) des larves,
    4) les trois en même temps.

    Le sentiment démocratique qui s'exprime ici me bouleverse.

    RépondreSupprimer
  12. Didier,

    Par définition ou presque... Mais la question n'est pas là. Les gens vont réélire Sarko alors qu'ils lui sont opposés ! C'est grotesque (et montre la force de la gauche...). Par ailleurs (votre précédent commentaire), c'est aussi 10 de plus qu'aux Européennes...

    Les autres,

    Merci pour vos coms !

    RépondreSupprimer
  13. Je me suis moi même laisser aller à un conte de la mi-mandat...

    Cordialement

    www.cedricprevot.fr

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.