07 mai 2012

C'est moi et j'ai enfin versé une larme à gauche

Le changement, c'est maintenant. L'orthographe, c'est plus tard. Karim est plein. Le gros Polonais n'est pas loin. Il ne comprend rien aux électifs en France.

Le jeune rebeu arrive de Bastille est heureux. Ramdane aussi. Et je ressens enfin de l'émotion, chialant comme une madeleine mais pensant à demain.

Il va falloir rentrer. Dormir. Faire un billet de blog et reprendre le travail.

Je pense très fort, ce soir, aux copains blogueurs qui étaient à Bastille. J'ai eu la flemme ou j'ai préféré être avec mes potes à Bicetre.

C'était une belle soirée.

J'ai enfin versé une larme à gauche.

22 commentaires:

  1. Ne les versez pas toutes ce soir. Si vous aimez vraiment la France, vous en aurez besoin bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'en reste en réserve, Jacques ! C'est juste que ça fait 18 mois que je supporte l'andouille...

      Supprimer
  2. J'ai emmené deux de mes fils "chez Paul", un resto que je te recommande rue de Charonne et où il y a 5 ans, on s'était réfugiés car les flics tiraient des lacrymo le soir de l'élection de Sarko ... ça commençait bien et c'était 1 an et 3 mois après les incendies de novembre 2005 ...
    Puis ns sommes retournés Place de la Bastille pour entendre FH ... et on a hurlé la Marseillaise et on a chiâlé ... comme toi ! On a retrouvé des potes de Section d'il y a longtemps ...
    Après, un petit concert sur la place, tout le monde sautait en l'air ... et on est reviendus en chantant à pleine voix dans la rue le Chant des Partisans, la Jeune Garde et Katiouchka ... nos décibels j'tedis pas ... et on chante juste ! ... ça fait plaisir la fraternité ! ... Et en même temps, j'explique à mes fils que ce qu'a écrit, il y a longtemps, Pierre Milza, voisin, prof et pote de section ... c'est pas des conneries ... ça se vérifie en Grève ce soir, tragiquement ... et qu'on va faire tout ce qu'on peut, pour eux et pour nous.
    Plein de bises

    RépondreSupprimer
  3. C'est bien la première fois que je ne vous trouve pas antipathique.
    Je ne pensais pas que vous étiez quelqu'un de sérieux capable de vraiment vous remuer ailleurs qu'au bistro.

    Ici, les regards étaient tournés depuis des semaines vers la France et la victoire de François Hollande majoritairement espérée et très attendue. C'est vécu ici comme un signal positif pour l'Italie et pour l'Europe.

    Floréale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des commentaires qui ne méritent que le mépris.

      Supprimer
    2. Connasse, déjà apprend à signer un commentaire correctement !

      Supprimer
    3. Je vous signale tout de même que Floréale vote AUSSI François Hollande. Et pour une fois qu'elle écrit spontanément quelque chose d'aimable sur ce blog...

      Gularu a l'air vachement intelligent, lui. Tolérant, tout ça...

      Supprimer
    4. Non. Ce n'est pas aimable et Gularu ne fait que dire ce que je pense.

      Supprimer
  4. On s'entend parfois comme chien et chat, mais je n'ai jamais douté que tu sois un chic type, cette victoire est aussi la tienne, tu as tant donné... mais on a un sacré pain sur la planche, mnt, alors au boulot, bordel, je vais créer un second blog.

    RépondreSupprimer
  5. Pendant ce temps, il y en a qui versent des larmes adroites.

    RépondreSupprimer
  6. Bon, parlons sérieusement. Comme vous êtes une des huiles de la campagne présidentielle, je vous tiendrai pour PERSONNELLEMENT responsable si vous favorisez la nomination quelque part de Cécile Duflot. Et même si vous ne faites pas tout ce qu'il faut pour l'empêcher.

    RépondreSupprimer
  7. Pour une telle conclusion, ça valait la peine de pleurer !
    Tout le monde ne pouvait pas être à la Bastille : ceux qui ont pu ont représenté ceux qui pleuraient, qui riaient, qui buvaient dans leur coin - ou avec d'autres ailleurs.
    encore bravo pour le style et l'émotion.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.