30 mai 2012

Le journal de TF1 en baisse. La belle affaire...

On a appris que Laurence Ferrari arrête le journal de TF1 ce dont je me fous éperdument, ne regardant jamais (sauf le week-end du 8 mai, la TNT ne captait plus France 2, chez ma mère...). En fait, c'est le journal de TF1 qui va mal, rattrapé par celui de France 2 et concurrencé par celui de M6.

Certains observateurs tentent de trouver les raisons de mauvaise santé et tout le monde a probablement raison.

Je vais néanmoins en ajouter quelques unes...

D'une part l'information n'est pas spécialement intéressante. Je ne sais pas quel vont être les sujets traités aujourd'hui. 

La hausse du chômage un douzième mois consécutif ? On s'en fout. On va la mettre sur le dos de l'ancien gouvernement, on sera peinards...

Un nouveau type (un Breton !) à la tête du Renseignement Intérieur ? On s'en fout.

La probable libération d'un  gars en Colombie ? On ne s'en fout pas, mais on en parlait déjà ce matin.

L'augmentation de 25% de l'Allocation de Rentrée Scolaire ? On ne s'en fout pas, mais ça fait six mois que François Hollande va la faire.

Je crois qu'on est saturés d'information, on finit réellement à se foutre du détail, d'autant qu'on est prévenus par Google News, par les alertes sur smartphone ou par mail, ...

D'autre part, en complément, il est devenu plus facile de suivre l'information avec ces machins modernes, pour avoir le détail, faire le zoom sur les sujets intéressants et choisis, ...

En gros, les gens qui regardaient le journal de TF1 car ils étaient intéressés vont dorénavant ailleurs. Ceux qui le regardaient par réflexe, continuent à le faire...

Autres raisons :

  • il ne faut pas oublier de citer l'interdiction de la publicité sur les services publics qui fait que les programmes commencent plus vers 20h40 et non plus vers 20h55 sur à peu près toutes les chaînes. Les gens ne branchent plus la télé pour patienter,
  • France 2 a renforcé son image de marque avec les grandes émissions politiques, le journal en a aurait gagné en crédibilité.
 Mais je continuerai à m'en foutre. Ce qui m'intéresse, c'est que tous les médias d'information sont en danger avec la concurrence d'Internet... La tendance est probablement durable. Les sites d'informations produisent du contenu de moins en moins cher et directement "pompé" sur les sites d'informations sérieux ! Médiapart fait un grand sujet ? La thématique est reprise par tous les sites d'information en ligne...

Et des blogs ? Heu...

7 commentaires:

  1. Reste à mettre une présentatrice à forte poitrine et un gros décolleté pour faire remonter l'audimat ... ça marche bien pour les émissions débiles, au point où en sont les JT ...

    RépondreSupprimer
  2. Bonne idée Mathieu! La serveuse de la comète?

    RépondreSupprimer
  3. La cible de TF1 est la ménagère de plus de 50 ans, qui se tourne désormais vers France 2 ou France 3 à ces heures là. TF1 se modernise est perd ses repères avec sa cible, propose toujours la même grille de programme et s'enfonce dans l'ennui le plus total.
    Il n'y a pas que le journal qui est en baisse.
    Et pendant les Présidentielles, le manque de punch des interviews en a orienté plus d'un vers la 2, référence publique en la matière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Référence ? Heu... Pour ma part, je ne supporte pas Pujadas...

      Supprimer
  4. J'arrivais encore à supporter F2... avant PUJADASSE...

    L'avenir pour ces chaines va être un savant mélange entre infos, pubs, reportages, pubs, série, pub, jeux, pubs, résultats des grattages, pubs, autos, pubs, motos, pubs, bref...

    Juste pour permettre de démarrer les films à l'heure.

    Le genre de programme que tu regardes d'un œil, l'autre resté sur internet...

    Le partage quoi.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.