30 mai 2012

Législatives - débat à Loudéac (action éducative, laïcité et vie associative)


Communiqué

La Ligue de l’Enseignement des Côtes-d’Armor fait campagne

En partenariat avec l’Amicale Laïque de Loudéac, la Ligue de l’Enseignement invite tous les candidats aux élections législatives à un débat autour de l’action éducative, la laïcité et la vie associative. Ce débat, ouvert au public, aura lieu le mardi 5 juin à 20h30 au Foyer Municipal de Loudéac.

Mouvement d’éducation populaire indépendant, attaché au progrès social, culturel et éducatif, la Fédération départementale de Ligue de l’enseignement, fédère 20 000 adhérentes et adhérents dans 320 associations des Côtes-d'Armor. Depuis plusieurs années, elle insiste sur la nécessité de  « faire société » et elle a formulé à cet effet 50 propositions qu'elle rend publiques à l'occasion des échéances électorales de 2012.

Les scrutins, lors de l'élection présidentielle, montrent une forte volonté de nos concitoyens de participer à la vie publique. Mais ils expriment également des préoccupations et des inquiétudes qui interpellent les militants et les responsables des associations d'éducation populaire.

C'est pourquoi la Fédération des Côtes-d'Armor de la Ligue de l'enseignement invite tous les candidats à la députation à répondre à ces "50 propositions pour faire société" en présence des adhérents et responsables associatifs. Les débats seront aussi l’occasion d’entendre les propositions et projets des candidats à la députation particulièrement pour l'action éducative, la laïcité, la vie associative.

Les rencontres seront publiques et auront lieu le :
Pour la circonscription de Lamballe-Loudéac : 5 juin à 20h30 à Loudéac, Foyer Municipal, rue de Moncontour

Le document  "50 propositions pour faire société" est disponible sur le site internet http://www.fol22.com/ de la Ligue de l'enseignement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...