30 novembre 2012

Front de Gauche pas adroit ?


Dans 20minutes, ce matin, Pierre Laurent justifie la position des sénateurs à propos du budget. Enfin... Il tente de justifier... Bilan des courses : le budget a été refusé. L'électeur appréciera.

Jean-Luc Melenchon, quant à lui, est interviewé par Libération. Il vante son "ecosocialisme" et traite les verts de ringards tout en confirmant vouloir travailler avec eux.

Comprenne qui peut. On comprend surtout en le lisant que la présence du Front de Gauche à Notre Dame des Landes est uniquement liée à la communication du parti : plus écolo que moi, tu meurs...

Jean-Luc Melenchon évoque une élection anticipée à Hénin-Beaumont (la dernière pourrait être invalidée). Il ne sait pas s'il sera candidat. Si on fait appel à lui, il ne se défilera pas. Ouf. Par contre, il prévient d'emblée que si Marine Le Pen passe, ça sera de la faute des autres. Du PS, je suppose. 

C'est tout juste s'il ne gueule pas parce que le PS ne l'a pas laissé aller en finale lors de la dernière législative. Il a seulement oublié qu'il pas recueilli plus de 12,5 des voix des inscrits et qu'il n'était pas qualifié pour le second tour. En français, ça veut dire que les électeurs du coin ne veulent pas de lui. 

Mais c'est de la faute des autres. 

Ce n'est pas de la sienne. Ce n'est pas parce que les électeurs ont été ulcérés par ce parachutage pour des fins exclusives de communication personnelle. 

Et si lors des prochaines élections, Marine Le Pen passe, ça ne sera probablement pas parce que le Front de Gauche votent "comme" la droite au Sénat. Ça ne sera pas parce que le Front de Gauche se préoccupe plus de la défense de l'environnement que du prolétariat. 

 

Bon ! Qu'a-t-il dit, plus précisément ?

L'écosocialisme ? « Le but émancipateur du socialisme agissant dans le cadre de l'impératif écologique. » Hé ben ! L'électeur est songeur. « Il se base sur des outils simples d'usage : l'implication citoyenne sur tous les sujets et en tous lieux, la planification écologique, et la règle verte comme arbitre de toute décision. » Ah ! L'électeur se débrouille, enfin, s'implique. C'est pareil. L'important est de bien planifier l'écologie et de comprendre ce que ça veut dire.

« Nous ne sommes pas en guerre avec les écologistes. Plutôt en complicité : nous prenons tranquillement notre place dans cette famille politique en gagnant nos galons dans les luttes. Comme à Notre-Dame-des-Landes ou contre les gaz de schiste. » Ah ! Les luttes sont donc là pour prendre du galon auprès des écolos… Pas pour défendre l'environnement ?

Marine Le Pen à Hénin Beaumont ? « Si elle gagne, les gens intelligents comprendront que les socialistes et les républicains de droite auront préféré la laisser passer plutôt que de me voir à l'Assemblée nationale. »

Qui sont les « gens intelligents » ? Les électeurs qui la font gagner sont des cons ? S'il ne fait pas 12,5% des inscrits, c'est parce que les socialiste et la droite font des combines.

Les « gens intelligents » et les cons auront de toute manière compris que si le budget n'est pas passé au Sénat, c'est parce que les élus du Front de Gauche ont voté « comme » les « républicains de droite ».

 

Pas facile, la communication.

Mon confrère Sarkofrance revient sur ce vote au Sénat. « Mais cette fois-ci, au Parlement, cette opposition devenue systématique est inutile, stérile, contre-productive. Quand la gauche y était unie sous Sarkozy après les élections partielles de septembre 2011, freiner d'improbables réformes sarkozystes était un objectif louable du point de vue de l'opposition: l'alternance était possible quelques mois plus tard. Mais nous sommes au début d'un quinquennat. Les communistes du Sénat espèrent sans doute, ou peut-être, quelques succès électoraux aux prochaines municipales. »

Je ne sais pas ce qu'ils espèrent. Pour ma part, j'espère qu'ils ne vont pas pourrir le quinquennat… ou alors que le Parti Socialiste prendra les mesures qui s'imposent lors de la préparation des prochaines élections locales…

34 commentaires:

  1. il se verrait bien 1er sinistre de F Hollande
    il compare F Hollande à Louis XVI

    cherchez l'erreur

    RépondreSupprimer
  2. Je ne vois qu'une chose. Mélenchon raconte des bêtises pour voir s'il est encore entendu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais. Ou pour motiver ses troupes...

      Supprimer
    2. Si tu crois qu'au sein du parti il n'y a que Melenchon tu te trompe énormément . Melenchon ça reste un personnage , il y a moins aficionados au sein du parti que dans le reste de la population.

      Supprimer
    3. Au sein du parti, je ne sais pas. Dans les réseaux sociaux, non.

      Supprimer
  3. Aux municipales et aux régionales, il n'y aura pas d'effet "vote utile". S'il continue dans la voie de la récession, le PS s'achemine doucement mais sûrement vers une berezina électorale en 2014. Tout porte à croire que le PS va venir mendier encore une fois les voix de la gauche. Mais pas sûr que les électeurs de gauche se fassent avoir encore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le syndrome de la vraie gauche et des voix qui appartiennent au parti.

      Supprimer
    2. Vu le bordel à droite, j'ai l'impression que les municipales de 2014 devraient constituer une bonne surprise pour les socialistes. Surtout avec un parti communiste à la ramasse (et du coup assez docile…) et un Parti de gauche finalement inexistant, surtout sur le plan local.

      Supprimer
    3. Oui. Ça devient savoureux. Et le commentaire de notre ami prouve qu'ils se vautrent totalement. Voir aussi la réponse que je fais à FalconHill ci-dessous.

      Supprimer
  4. c'est sur quand le PS fait passer ses textes avec la droite il n'y a rien à dire c'est bien...

    il faut voir le niveau de discussion du PS sur ses textes, zéro, c'est avale tout et tais-toi mais la politique ce n'est pas cela, et mêmes certains godillots du PS commencent à rechigner.

    Notre maire de Cherbourg est l'archétype de ce qui fait que le PS est de moins en moins de gauche, il ne dénaturerait pas trop auprès d'un Fillon...

    RépondreSupprimer
  5. bien que radicalement anti communiste, un systeme qui a prouvé son ineptie le 9 novembre 1989 avec la chute du Mur de Berlin, je suis d'accord avec Ganlanshu : le PS a menti aux électeurs de gauche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça fait du bien de lire l'avis d'un spécialiste du programme de F Hollande

      Supprimer
  6. J'aime bien ta conclusion :
    En effet, force est de constater que le parti communiste a disparu : ce PC "à la française" a cessé progressivement, à partir des années 1965 d'être perçu comme un parti révolutionnaire. Ses élus, le plus souvent "Député-Maire", le cumul étant alors parfaitement bien vécu, se sont montrés excellents gestionnaires des collectivités et soucieux du lien social. Ce qu'il en reste est hybride et n'est plus selon moi qu'un sas vers l'extrême gauche sectaire et agressive (je perçois ainsi le P.T.) et l'extrême droite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais. Ils existent grâce aux autres mais prétendent le contraire.

      Supprimer
  7. Je corrige : le PT est devenu Parti ouvrier, mais c'est les mêmes. Ils soutiennent Méluche et le FG
    Bz

    RépondreSupprimer
  8. Ils sont consternants ces FdGiste qui n'existent que grace au PS, mais qui leur cague tous les jours sur les chaussures.
    On dirait des verts, et c'est pas un compliment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais. Une sorte de routine. Le plus drôle est que les gens sont tellement énervés par les conneries de l'UMP que ces gauchistes sont contre productifs. Le PS apparaît comme seul parti sérieux.

      Supprimer
    2. Et vice versa : 80% des élus PS le sont grâce à un report des voix de la gauche, ne l'oubliez pas. Les députés PS élus au premier tour ne sont pas si nombreux, et encore grâce à l'accord PS-EELV.
      C'est bizarre comme le PS ne semble pas tirer de leçons du passé, souvenez vous de 1993.

      Supprimer
    3. Les voix n'appartiennent pas au parti. Nous sommes en démocratie.

      Supprimer
  9. Peut-on être communiste et affilié à une loge?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Question san intérêt mais venant de toi..

      Supprimer
    2. Bah non, pourquoi serait-ce sans intérêt?
      AUjourd'hui on parle politique dans les débats, sans jamais avoir de renseignements sur les loges. Je sais que plane un grand mystère autour d'elles, après si tu juges que c'est sans intérêt, et bien c'est faire l'impasse sur un important paramètre pour comprendre les rouages du système. Et je ne dis pas que c'est propre à la gauche, c'était vraiment pas propos. Je te demandais ça sans sarcasme.

      Supprimer
    3. Ça n'a rien à voir le billet. Cela étant, il n'y a pas de vrai mystere autour de la franc-maçonnerie et des loges. Les gens sont intrigués parce qu'ils s'imaginent une espèce de secte or ça n'a rien à voir. Moi-même je n'ai compris ce que c'était que récemment. En gros, ce sont des gens qui se regroupent pour discuter mais avec une organisation et quelques règles pour que chacun puisse s'exprimer et obliger les gens à s'écouter. Il y a un vague parcours initiatique mais uniquement pour qu'ils évitent de se faire pourrir par des casse-couilles.

      Supprimer
  10. Je vois là ta contribution à la réconciliation entre FdG et PS, Nicolas. Le FdG dit "le PS nous méprise, on s'en fout, il méprise nos idées, ça c'est embêtant", Nicolas dit "le FdG est méprisable et composé de cons". Très constructif, tout ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'une part je n'ai pas dit ça. J'ai qui que la direction du parti se plantait dans sa stratégie. D'autre part, Luc, faudrait être sérieux. Ce sont bien deux chef du FdG qui ont tapé ce matin sur le PS. Pas "vice versa". Je ne suis qu'un blogueur qui ne dépasse pas 400 visites pour ce type de billet.

      Le FdG n'arrête pas de taper sur le PS et ils s'étonnent, ensuite, d'être méprisés.

      Supprimer
    2. "Le FdG n'arrête pas de taper sur le PS et ils s'étonnent, ensuite, d'être méprisés. "
      Je pense que tu inverses la cause et les conséquences, dans ton raisonnement. C'est parce que leurs idées sont méprisées qu'ils tapent (un peu) sur le PS. ("un peu" : j'ai un paquet d'amis et de camarades qui trouvent qu'ils sont beaucoup trop mous avec le PS, si ça t'intéresse...)

      Supprimer
    3. Ben on n'est pas d'accord...

      Supprimer
    4. Je vois ça ;-)

      Sinon, demande aux sympathisants FdG. De mon coté, c'est ce que j'ai fait. En effet, s'ils tapent sur le PS, c'est parce qu'ils ont le sentiment que le PS n'écoute rien, à commencer par par eux. Ils ne tapent pas pour le pur plaisir, ce ne sont pas des cons armés d'un gourdin qui ne pensent qu'à "TAPER !!"

      Après, peut être que le PS n'a l'impression de mépriser personne. Mais bon, après, qui a l'impression d'agir mal, franchement, hein ? Je ne connais personne sain d'esprit qui se dise au fond de lui "je suis méchant". Même pour Copé et le Pen, je pense que c'est la comme ça aussi.

      Supprimer
    5. Dans les réseaux sociaux (et nous y sommes, ne l'oublions pas), l'impression n'est pas du tout la même. C'est peut-être ce qui crée le malentendu. Regarde certains commentateurs, ici, ils s'imaginent être la gauche à eux tout seul.

      Supprimer
  11. C'est fade et vraiment partisans tes tickets , un article intéressant c'est quand on oppose les idées , ce n'est pas en ressortant des phrases avec un commentaire subjectif que ce blog peut avoir un intérêt .
    C'est de la total désinformation , il a été voté en Conseil National du PG et du PCF que les sénateurs et députés s’abstiendrait sur les votes des articles en déposant des alternatives et voterait contre au vote de la loi, pour laisser une chance au gouvernement de revenir vers la réalité que devrait prendre le budget . Il n'a rien voulu entendre , ils votent contre comme prévu si pas de changement de cap , parce qu'ils ne sont pas d'accord sur ce budget, et donc pas avec l'UMP . Les ennemis de tes ennemis ne sont pas forcement tes amis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis désolé. Mon blog partisan est partisan.

      Le reste de ton commentaire n'est qu'une sombre connerie. En fait, tu voudrais que le PS accepte toutes les modifications proposées par le FdG sinon vous refusez de voter. Ensuite, tu définis ta propre réalité de ce que devrais être le budget.

      Heu... Vas jouer ailleurs.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.