06 novembre 2012

C'est bon ! La compétitivité est relancée !

« Contrairement à ce que croit l’extrême-gauche, il n’y a pas d’avenir pour l’industrie française et pour les classes populaires dans une stratégie d’affrontement qui serait contreproductive pour elles et pour la France. La stratégie de coopération de toutes les forces de la production, ce que j’ai appelé « l’alliance des productifs », appuyée sur un compromis social réaliste, est la seule féconde pour le redressement du pays. » C’est ce que déclare Jean-Pierre Chevènement sur son blog. J’aime bien ce gars-là, il sait garder la tête froide et devrait servir d’exemple pour tous les blogueurs de gouvernement.

Garder la tête froide ?

Figurez-vous que je suis allé manger un sandwich au bistro du coin ce qui m’a permis d’étudier les messages dans Twitter et de boire une bière dont la TVA ne bougera pas. Par contre, celle du sandwich au pâté va augmenter de 0,4 point. Il passera donc de 3€50 à 3€60.

Autre exemple. Ce site propose des godemichets pour 22€80. Le prix passera donc à 22€88. Par contre, si on considère qu’un kilo de rumsteak (notre illustration) coûte 20€. Il passera automatiquement, avec la réforme des taux de TVA, à 19€91.

Cette réforme est donc neutre pour les buveurs de bière, très mauvaise pour les mangeurs de sandwich au pâté (mais donc bonne pour la santé) et assez bonne pour les mangeurs de viande rouge. Elle me convient très bien.

Garder la tête froide ?

Il faut reconnaître que Twitter est assez agité, ce midi. Je n’ai pas été voir la presse, encore, je préfère raconter des conneries avant, mais ça ne doit pas être triste. Les lascars du Front de Gauche déclarent des âneries : la réforme est donc tout à fait neutre pour l’état de la gauche en France. Les socialos « pas de Gouvernement » rigolent quand je tweete que « aujourd’hui, je vais faire blogueur de Gouvernement en vacances ». Les socialos de gouvernement… ah ben je ne sais. Peut-être qu’ils attendent qu’un premier blogueur estampillé de Gouvernement fasse un billet ?

Pourtant, on ne notera jamais assez la pertinence du projet du Gouvernement et les effets secondaires, notamment sur le chômage qui devrait rapidement baisser de moitié puisqu’il devrait falloir embaucher environ deux millions de comptables et de fiscaliste pour comprendre le machin.

Garder la tête froide ?

J’attends avec impatience la réaction des ténors de l’UMP. Ils doivent être aussi emmerdés que les blogueurs de Gouvernement. On verra ce soir, on trouvera surement beaucoup à rigoler. J’imagine qu’ils vont critiquer l’usine à gaz mais qu’ils seront totalement inaudibles. Ils vont peut-être ironiser à propos de la TVA mais avec ce qu’ils avaient proposé le godemichet serait passé à 23€18 au lieu de 22€88.

De toute manière, ils ont intérêt à fermer leur gueule, le blogueur de gouvernement saura leur rappeler qu’ils sont responsables du déclin de l’industrie française au cours des 10 dernières années.

Garder la tête froide ?

Je vais le faire. Je ne vais pas dire que je me réjouis d’une hausse de la TVA, notamment dans la restauration, mais je vais positiver, elle augmente de 0,4 points alors que l’équipe précédente en place voulait l’augmenter de 1,6.

Je ne vais donc pas me réjouir. Je vais juste rappeler que le taux qui augmente le plus est celui dans la restauration (et dans les travaux) et cette augmentation est celle qui était le plus réclamée par les gens de gauche. Sauf moi…

Garder la tête froide ?

Le rapport contient un tas de mesures qu’il nous faudra peut-être étudier ensuite. Quand j’ai vu l’annonce du CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi), comme beaucoup, j’ai tout de suite crié à l’usine à gaz mais à la réflexion, il a réellement du bon puisque, contrairement aux réductions de cotisations, il permettra de s’assurer que les entreprises utilisent le pognon à bon escient (l’investissement, la formation, la qualité, l’embauche, la
recherche, l’innovation, ...) et pas pour refiler plus d’oseille aux actionnaires. 

Il conviendra donc de s’attarder sur les moyens de contrôle associés comme la présence des salariés dans les Conseils d’administration (ce dont je parlais ce matin) et un contrôle a posteriori par les représentants du personnel (CE, …).

Garder la tête froide ?

Bof.

A noter une bricole qui me tient à cœur : les impacts budgétaires de ces principales mesures auront lieu en 2014 (plus tard pour la fiscalité écologique). Ca me tient à cœur parce que j’étais exaspéré par les éternelles modifications du budget par les gouvernements précédents.

Les autres mesures auront probablement peu d’écho dans la presse, il n’empêche qu’elles sont essentielles, comme :
-         une nouvelle garantie publique pour les PME,
-         la mise en place de la Banque Publique d’Investissement avec 42 milliards d’euros,
-         la réforme de la fiscalité de l’épargne pour encourager le « long terme » (tiens ! J’en parlais ce matin…),
-         la prochaine loi bancaire (il faudra étudier le contenu mais elle recentrera les banques vers le financement de l’économie réelle…),
-         la facilitation d’investissement en actions dans les PME,
-         des aides au financement des exportations,
-         une meilleure adaptation de l’offre de formation aux besoins et le renforcement de l’apprentissage,
-         la simplification des démarches des entreprises, …

J’en passe !

Alors, ce n’est pas un beau plan de relance de la compétitivité, ça ?

D'autant qu'il est déjà critiqué par l'UMP !

Jean-François Copé : "Quelle déception que les annonces de Jean-Marc Ayrault! Je souscrivais totalement aux mesures du rapport Gallois qui proposait un dispositif à la fois simple et puissant sur le plan économique. Je découvre avec la proposition Ayrault un projet extrêmement technocratique, très complexe pour les entreprises et pas à la hauteur des attentes."

Il veut dire par là que le Gouvernement a mis en place un système qui obligera les entreprises à utiliser le pognon pour réellement renforcer leur compétitivité et ne pas remplir les poches des employeurs ?

Jean Arthuis : "L'orientation générale est bonne mais le compte n'y est pas."  Ah ! On aurait du augmenter beaucoup plus la TVA ?

Corinne Lepage (c'est la seule participante à un Kremlin des Blogs à s'être exprimée) dit qu'il faut "reconnaître le courage de Jean-Marc Ayrault qui privilégie l'intérêt général sur la solution de facilité politique."

Hop ! Avanti... 

8 commentaires:

  1. Tiens, tu as déjà un petit malin sur Twitter:
    https://twitter.com/cuicuiNRV/status/265803452649701376
    A part ça, faut voir.
    Pour la TVA, ce que j'ai dit, c'est qu'il faut réellement qu'on reclasse des produits qui n'ont rien à faire à 19,6%, donc ni bientôt à 20.
    Je suis partisan des 3 taux depuis un sacré moment, c'est pas maintenant que je vais critiquer.
    Et qu'ils, l'UMP, arrêtent surtout avec leur TVA sociale!

    RépondreSupprimer
  2. merci, tu m'a aidé à y voir plus clair

    RépondreSupprimer
  3. Le changement c'est maintenant et c'est donc 1,2 points apparement...

    Enfin, ça ne me dérange pas, j'ai toujours été favorable à une augmentation de la TVA, plutôt que de l'impôt. Mais bon... Bizarres impressions (bizarres)

    (si tout le monde est content et si la France est sauvé, alors tout va bien...)

    RépondreSupprimer
  4. Euh, tu as faux dans tes calculs : ton sandwich au pâté va passé de 3€50 à 3€51... et donc il va rester à 3€50

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas que comme ça que ça marche. Ça fera un prétexte pour augmenter le plat du jour de 50 centimes.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.