09 novembre 2012

Jean-Vincent Pointé

Jean-Vincent Placé se rebiffe. Il se demande maintenant ce que les écolos foutent au gouvernement. Qu'il se rassure : nous aussi. Cette formation politique juste bonne à faire 2% à la Présidentielle pourrait disparaître du paysage que ça ne dérangerait pas grand monde.

Néanmoins, comme il se pose une question, je vais tâcher de lui répondre.




Cher Jean-Vincent,

D'éminentes personnalités de votre espèce de mouvement politique sont au Gouvernement parce que votre mouvement a des accords électoraux avec d'autres formations politiques. Nous avons bien noté que vous regrettiez de ne pas figurer parmi tous ces heureux élus qui siègent au Conseil des ministres, malgré tous vos efforts pour être sur la photo au soir du 6 mai.

Avec ces accords électoraux, le Parti Socialiste a permis à des petites formations politiques d'obtenir des élus, améliorant ainsi la représentation des Français, faute de scrutin à la proportionnelle dans notre pays.

On peut s'interroger sur les raisons qui ont poussé le Parti Socialiste à accepter ces accords. On peut imaginer qu'une d’entre elles est de ne pas avoir un énième parti ayant pour seul objectif de lui taper dessus.

Or, vous ne jouez pas le jeu. Vous marchez sur le Parti Socialiste depuis le départ. Vous avez failli lui faire perdre les élections en exprimant des exigences délirantes et en mettant sur le devant de la scène des dossiers qui n'ont rien à y faire mais effraient les Français.

Par exemple, pendant la campagne, vos propositions sur le nucléaire, bien que louables, n'ont fait qu'alourdir les peurs de chacun, peur de coupures d'électricité et, surtout, peur de perdre des emplois.

Nous concevons bien que pour un écologiste, avoir une politique visant à améliorer l’industrialisation du pays n’est pas supportable, même si cette politique vise à acheter moins à l’étranger et donc à diminuer la facture énergique liée à l’importation des produits achetés.

Nous sommes d’accord. Les ministres issus de votre mouvement peuvent démissionner. Vos sujets de préoccupation ne seront alors plus défendus au sein du Conseil des ministres mais nous avons bien noté que votre sens politique est surtout destiné à nous faire rigoler.

Par ailleurs, si les ministres EELV quittent le Gouvernement, nous acceptons volontiers votre démission de votre siège de Sénateur, siège que vous ne tenez que grâce à des accords électoraux avec le Parti Socialiste.

Friendly,
Nicolas

28 commentaires:

  1. c'est un tocard apparatchik qui est au Sénat parce que le PS d'Aubry a bien voulu le mettre tête de liste lors des sénatoriales.Il n'a jamais été élu sur son nom lors d'un scrutin uninominal (sauf erreur).

    Donc c'est le mec qui n'existe que grâce au PS et tous les quatre matins il chie dessus.

    Un pauvre type sans envergure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah les gens placés... Ils sont vingt? Cent?

      Supprimer
    2. @Bembelly, Hu! Hu! Hu! au moint cent, et Bien placés.

      Supprimer
    3. Jo Dans la place10 novembre, 2012 06:37

      Bembelly, le Ruquier de la gauchosphère...

      Supprimer
  2. oui, oui et oui, qu'il se barre, on s'en fout et qu'il s'occupe de la plantation des platanes sur les berges de seine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui! voire qu'il ouvre un aquarium, fasse du x ou adopte rosaelle!

      Supprimer
  3. Le dimanche je joue un Placé-Gagnant, désormais ce sera Placé -Perdant.

    RépondreSupprimer
  4. Je lui suggérerais bien d'aller expliquer aux usagers des transports d'IDFrance ce qu'il n'a pas fait pour eux au Conseil Régional. Tiens, au hasard, ceux du RER B qui avait l'air bien en forme. #ouijesaissaymal

    RépondreSupprimer
  5. En plus, il a même pas une tête de Français !

    (C'est juste pour rester dans mon rôle…)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'es des fois très drôle, comme là... :-)

      Supprimer
    2. Maintenant que le serveur de la Comète est Chinois.

      Supprimer
    3. Et voilà, une vanne ouaciste et qui pour rigoler?
      Un noir et un gros! Vive la socialie!

      Supprimer
  6. Je me demandais, est-ce qu'un ministre comme lui, en affrontant le gouvernement dont il fait partie, ne se fait pas de la pub à chaque sortie? A chaque dézingage de ministre?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me fatigues : tu pollues mes commentaires et tu ne connais rien : il n'est pas ministre.

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Oh... mais enfin Pierre, pourquoi?

      Supprimer
  8. Qu'il ne s'attaque pas au 1er Sinistre, sinon il va se faire déplacer..
    Je m'en vais.
    Au revoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu arrêtes la multiplication des commentaires dans intérêt : les abonnés reçoivent un mail à chaque fois.

      Supprimer
  9. J'avais écrit une longue réponse mais je viens de l'effacer par erreur! Mais elle commençait par "quelle arrogance"! Et je ne parlais pas de celle de Jean-Vincent Placé qui est largement commentée ici mais de la teneur de ce billet digne d'un petit apparatchik du PS!
    Illich

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben non pourquoi arrogance ?
      réalisme simplement.
      Pour l'arrogance c'est quand même un peu le 2é ( enfin plûtôt le 3e ) prénom de Placé.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.