27 novembre 2012

Notre-Dame-des-Landes : la parole à mes (mon...) lecteurs

Un sympathique commentateur, El Fredo, a donné son avis à mon dernier billet à propos de Notre Dame des Landes. Je vais en diffuser de large extraits ce qui me fera un billet à peu de frais. Sa belle famille habite dans mon coin. Il habite Rennes et a fait ses études à Nantes. Il connaît donc bien le sujet.

« Avant tout il y a un truc à savoir à propos de la prolifération des aéroports en Bretagne. Un petit détail de l'histoire qui s'appelle l'Occupation. Bien sûr les andouilles qui comparent le nombre d'aéroports bretons à ceux du Royaume-Uni ont tendance à l'oublier. Par exemple les schleus ont rasé la moitié du patelin où j'habite durant l'occupation pour agrandir l'aérodrome existant et en faire une grosse base aérienne. Il n'y avait pas de déclaration d'intérêt public à l'époque. La commune de St Jacques a été décorée de la Croix-de-Guerre pour ses souffrances (destruction allemandes et bombardements alliés), et a gardé de cette époque une géographie assez perturbée. Ça m'étonnerait que les anglais aient fait pareil chez eux (et puis il y a cet autre détail gênant qui s'appelle la densité de population, mais passons). Une fois la guerre terminée on a trouvé malin de reconvertir les pistes existantes en aéroports civils, ce qu'on pouvait être cons quand même, on aurait dû en faire des pâtures.

Ah, au passage, Nantes-Atlantique a une histoire militaire similaire mais moins dramatique.

J'ai dû prendre l'avion plusieurs fois dans ma vie au départ de Rennes. C'est un merdier pas possible. Une fois j'ai dû faire Rennes-Nancy, impossible d'avoir un vol direct alors j'ai fait escale à Orly. Et l'aéroport Metz-Nancy est au milieu de nulle part sans liaison ferroviaire à l'époque, avec une mafia de taxis qui fait son business et pratique des tarifs prohibitifs. Au final ça m'a pris quasiment autant de temps qu'en train, c'est dire. Les fois suivantes j'ai pris le train.
 »

Ca me rappelle un déplacement que j’avais fait pour Dijon quand je bossais à Vannes…

« Pour les vols internationaux les Bretons doivent aller soit à Nantes-Atlantique soit à Roissy. Rennes-Roissy c'est 400 km. Les écolos en peau de lapin qui s'opposent à NDDL et à l'extension des LGV trouveront certainement plus respectueux de l'environnement de cramer 50 litres de carburant plus 4 ou 5h de trajet pour aller prendre l'avion à Paris. Et la décentralisation repassera.

Nantes-Atlantique est le seul aéroport digne de ce nom de la région. Le problème est qu'il est totalement excentré par rapport à sa population. Et puis il est au sud de la Loire. Les pseudo-écolos ont aussi tendance à l'oublier, mais un fleuve comme la Loire ça ne se traverse pas en barque ou à gué. Il faut se taper l'effrayant Pont de Cheviré, et avant ça le périphérique nantais et ses bouchons homériques. En arrivant par la 4-voies de Rennes (ce qui concerne la moitié de la population bretonne, l'autre moitié venant de Vannes) on tombe 9 fois sur 10 sur des bouchons de plusieurs km en amont, qui se prolongent ensuite jusqu'à Cheviré. L'activité économique de l'ouest nantais fait de cette portion du périphérique un point noir permanent. Et inutile de vouloir passer ailleurs pour aller à Nantes-Atlantique, on n'a tout simplement pas le choix.
 »

Effectivement, si j’avais à prendre l’avion à Nantes Atlantique en venant de Loudéac, je compterais trois heures contre un peut plus deux heures pour NDDL.

« S'y rendre en train ? Vous n'y pensez pas. Vous avez déjà essayé de faire Rennes-Nantes en train ? Déjà les horaires sont totalement inadaptés, et puis parfois la SNCF vous propose de passer par Le Mans. Plus souvent, c'est par Redon avec une correspondance d'1/2h. Au final un trajet en train est souvent plus long qu'en bagnole, voire même qu'en car. »

On est d’accord mais c’est aussi un autre problème… En Bretagne (et plus si affinité avec la Loire Atlantique), tous les trajets nord sud sont merdiques…

(là j’ai coupé une partie)

« Si Nantes-Atlantique n'est pas aussi saturé qu'on le dit, c'est aussi parce que c'est la merde à s'y rendre, alors du coup les Bretons prennent leur bagnole. Pas un Rennais n'envisage de prendre l'avion à Nantes-Atlantique à moins d'avoir un vol international direct. Vive la lutte contre l'effet de serre. Avec un aéroport à NDDL c'est toute la physionomie des transports de l'Est breton qui serait impacté (surtout si on rajoute les LGV et une liaison Rennes-Nantes digne de ce nom), soit plus de 2 millions de personnes dans l'une des zones économiques les plus dynamiques de France. Les habitants n'hésiteraient plus à se déplacer en train localement ou pour des vols internationaux.

Concernant les opposants, je comprends parfaitement les préoccupations des acteurs locaux. D'ailleurs il y avait des débats et des arguments similaires pour le Viaduc de Millau, qui se sont avérés faux (mais c'est un dossier différent), et au final tout le monde en est satisfait (et la fréquentation locale a augmenté, forcément avant les gens hésitaient à s'y rendre vu le merdier). Les Bretons auraient dû aller faire chier les locaux et construire des cahutes en palettes dans les bois. Par contre j'exècre tous ces fils de bourgeois en mal de combat romantique à mener, qui viennent s'incruster dans un dossier local auquel ils ne comprennent rien. Et que viennent foutre les anars italiens à NDDL ? C'est quoi la prochaine étape, les Black Blocs ?
 »

Je coupe la fin de son commentaire. Même si je suis d’accord, elle est trop politique et pourrait être l’objet de polémiques alors que seuls les déplacements des Bretons m’intéressent.

Je le remercie pour son témoignage !

63 commentaires:

  1. Mais quelle idée farfelue d'habiter en province, aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Drôle d'idée. Moi j'habite le Kremlin Bicetre, c'est pres d'Orly.

      Supprimer
    2. Arf ! J'ai habité Athis Mons il y a 40 ans, sur les hauteurs, coincé entre le PLM et autres voies ferrées dans la vallée de Seine, la route (2x2 voies avec un trafic...) passant entre l'aéroport d'Orly et le bord de falaise au dessus d'Athis Mon du bas et les pistes d'atterrissage et décollage d'Orly. Bilan, un sommeil possible de 0h00 à 5h00. Et c'était de 1970 à 1972. Après, j'ai fuit...

      Vaut mieux la province, les "régions" comme on dit en langage parisiano-centralisateur, chez les ploucs, quoi.

      Supprimer
  2. ben oui, c'est comme ça que les choses doivent se passer
    faut qq fois enlever la cagoule pour y voir clair

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça reste des simples arguments de Bretons habitants l'Est de la Bretagne et réfléchissant pour sa personne . ce raisonnement n'est pas valable ailleurs . Heureusement que les raisonnements sont plus souvent dans l'interet commun que dans l'individualisme

      Supprimer
    2. Et d'après toi, à qui s'adresse cet aéroport sinon aux Bretons et notamment ceux de l'Est (sans compter les autres départements comme la Mayenne) ? Quant à ma personne, je n'ai pas spécialement le besoin ou l'envie de prendre l'avion mais je pense justement à tous ceux de ma région pour qui ça serait le cas, et en règle général pour tout ceux concernés par le développement des infrastructures locales.

      Supprimer
    3. Je pense que tu voulais dire l'ouest .
      le monde ne se limite pas à la bretagne , Laval est à 1h20 de Paris en TGV , bien plus de Nantes Eloigner cet aéroport du centre de nantes ça veux dire aussi devoir tout pourrir autour , créer des autoroutes , des lignes de train , des lignes de tram ect ... alors que sur le lieu actuel on est beaucoup plus proche de toutes ces infrastructures .

      Supprimer
    4. Heu... Rennes est à l'est de la Bretagne. Pour le reste on pourrait aussi transformer le Cour des 50 otages en piste, c'est plus central.

      Tu commets des grosses erreurs de géographie et tu veux préparer l'avenir sans décoller les transports en commun de proximité tout en te prétendant écolo.

      Supprimer
    5. Ok il parlait de l'est de la Bretagne , le phrase était tendancieuse , j'avais compris l'ouest de la france mais cela c'était qu'une question .

      Ton exagération ne sert a rien , l'aéroport actuel est très bien situé essai de le comprendre sans aller vers l'exagération .

      Le suis pas écolo , écolo ça veut rien dire . J'ai une conscience écologique sans pour autant être archaïque. J'ai surtout un passé paysan et une vision concrète de la situation actuel du monde paysan. Tout cela les technocrates ne peuvent le comprendre mais quand on voit la situation de notre monde agricole actuel on devrait s'inquiéter pour le maillon qui nous fait vivre

      Supprimer
    6. Tu veux créer des autoroutes qui existent déjà ? Regarde donc une carte du coin : NDDL est au confluent des deux axes principaux N137 (Rennes-Nantes) et N165 (Vannes-Nantes), par lesquels arrivent l'essentiel de la population hors Nantes susceptible de prendre l'avion. Auxquels s'ajoute la future ligne ferroviaire Rennes-Nantes qui est très demandée par les habitants depuis des décennies (et dont l'absence les oblige à se déplacer en voiture, donc à polluer). Toi qui habites Nantes tu dois bien admettre que la desserte ferroviaire Rennes-Nantes est merdique. Pour les gars qui l'ont tracée, ces deux villes ne sont définitivement pas dans la même région ou la même zone économique. Alors après tu as beau jeu de dénoncer les technocrates parisiens ou je ne sais quoi.

      Et maintenant regarde où se trouve Nantes-Atlantique et revient me dire qu'il est très bien situé et que NDDL ne l'est pas.

      Supprimer
  3. Témoignage digne d’intérêt las l’heure est à la contestation politique .

    RépondreSupprimer
  4. Je réitère mes félicitations a El Fredo si vous le permettez.

    RépondreSupprimer
  5. Vincent,
    Oui, c'est un beau témoignage,

    Blog de machin,
    Raison de plus pour supprimer l'aéroport "en centre ville" de Nantes.

    RépondreSupprimer
  6. Bon éclairage, on devrait pouvoir y faire une piste.

    RépondreSupprimer
  7. J'entends bien ce que tu dis, et je le comprends.
    Mais y a tout de même un truc qui me surprend, c'est la proximité de NDDL avec Nantes, et l'éloignement finalement ... de la Bretagne.
    C'est à dire que j'aurais bien adhéré à tes arguments totalement si NDDL était placé plus centralement mais là ? on a l'impression que NDDL est juste prévu pour éviter de passer la Loire et les embouteillages de Cheviré.
    C'est un peu léger, comme raison et surtout comme argument de désenclavement non ?
    'fin j'trouve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cheviré n'est pas le seul argument. NDDL est globalement au croisement des axes Routier Rennes Nantes et Vannes Nantes. De même pour les lignes SNCF. Par ailleurs, le plus gros des troupes d'usagers viennent de Nantes. Et il faut prendre en compte Angers et Saint Nazaire, de même que La Roche sur Yon dont les habitants vont perdre...

      Il y aurait peut être mieux mais ce n'est pas sur, d'autant qu'il faut trouver un terrain plat.

      Supprimer
  8. L'éclairage des choses par les régionaux de l'étape change tout de la compréhension du dossier !

    Ce billet est fort intéressant, merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour lui.

      Tu comprendras pourquoi je suis énervé depuis le début de la polémique.

      Il est évident que cet aéroport est utile et il est aussi évident qu'il est rentable (même si le montage financier est très discutable).

      La seule question qui devrait se poser porte sur l'écologie mais les verts n'ont rien contesté pendant les phases d'étude. Et à l'heure où la Chine et d'autres font n'importe quoi avec l'environnement, sauver trois salamandres ne m'intéresse pas. Elles crèveront de toute manière si nous ne sauvons pas l'économie.

      Supprimer
    2. Non il ne sera pas rentable et meme si il l'est le montage financier comme tu dis feras tout perdre à l'état vu que Vinci récupère tout les bénéfices.
      Les Verts se sont pas écolo , les verts se sont des magouilleurs comme tous les politiques pour avoir un siège au parlement tu n'immagine meme pas de quoi ils sont capable.
      Cela fait 15ans que Francoise Verchère combat se projet donc si il y a eu des élus à le combattre .
      La chine fait n'importe quoi et c'est une raison pour faire pire , tu tape sur la gueule de ta femme et tu vas aller dire à ba c'est rien le voisin il tape sur la gueule de ces goss ?? C'est quoi ce raisonnement ? Je te signal qu'en dehors des salamandres on est sur une zone humide , protégée par la loi de l'eau , on est aussi sur une region préservé , une des dernière . C'est pas le béton et le pétrole qui nous feront vivre ne l'oubliez pas , c'est l'eau , la nourriture et l'air .. L'économie c'est une invention , nous allons trop loin dans le libéralisme vous ne voulez pas ouvrir les yeux mais vous verrez et j'espère pour vous qu'il sera pas trop tard

      Supprimer
    3. Non. Si on t'ecoutes on arrête le développement économique et on va crever.

      Supprimer
    4. Le développement économique il se fait égalitairement si il profite au plus grand nombre et pas juste à des financiers et à un minimum de personne qui ne représente pas la masse. Il faut arrêter de chercher l'abondance en ayant des œillères , apprenons a nous contenter en respectant .

      Supprimer
  9. Coucou, c'est encore moi, le con de professionnel qui n'y connait rien...
    "Une fois j'ai dû faire Rennes-Nancy, impossible d'avoir un vol direct"
    Pourquoi on construit pas un nouvel Ayraultport à Nancy, bordel?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne se plaint pas de ça, abruti. Il constate qu'il a atterri dans un coin sans liaison ferroviaire. Tu fanfaronne sur le fait que tu es professionnel mais tu combats contre ton job. J'appelle ça un trou du cul.

      Supprimer
  10. Et puis:
    "Quand je bossais à Vannes, il avait fallu que j’aille en urgence à Dijon. J’avais pris un vol à Nantes pour Bordeaux puis un coucou pour Dijon. Au retour, j’étais passé par Toulouse"
    Pourquoi pas un Ayraultport à Dijon? et un à Vannes? et à Bordeaux... et à Toulouse... et partout où quelqu'un veut aller de quelque part à ailleurs... mais "en avion"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu si ça te dérange que je raconte une anecdote personnelle, tu me dis. Où ai je réclamé une liaison directe entre Vannes et Dijon ? Je ne fais qu'un constat à propos d'une situation datant de plus de vingt ans.

      Cela étant, en tant que professionnel, si tu te fous des besoins des clients, c'est ton problème. Dans le temps on appelait ça des usagers.

      Supprimer
    2. Ce qu'il faudrait comprendre, c'est d'une part, que le nouvel aéroport "international" de Nantes ne va pas augmenter les vols "intérieurs". L'augmentation (légère) de trafic après plusieurs années de déclin, n'est due qu'à l'arrivée des "low-cost" qui n'ouvrent que des lignes vers l'étranger "rentables" et encore parce que les collectivités locales subventionnent à mort (avec nos sous)
      D'autre part que l'actuel aéroport peut très bien encaisser une augmentation de trafic pendant au moins 50 ans.
      Si c'est juste pour empêcher de traverser le pont... (mes beaux-parents habitent Questembert et je l'ai traversé souvent; il n'y a pas beaucoup plus d'embouteillages qu'ailleurs dans les grandes villes)
      Mais, bon, je dis ça, je dis rien...

      Supprimer
    3. "Où ai je réclamé une liaison directe entre Vannes et Dijon ?"
      - Soit tu la réclames, et on comprend ton anecdote personnelle,
      - Soit tu ne la réclames pas; mais alors, quel intérêt de construire l'Ayraultport? (ce qui était le sujet du pourquoi, du comment)
      Ceci dit, "avec de la méthode et de la logique on peut arriver à tout aussi bien qu’à rien". (Pierre Dac)

      Supprimer

  11. Lisez ceci et vous pourrez juger en connaissance de cause ....

    http://breizhjournal.wordpress.com/2012/11/22/laeroport-de-notre-dame-des-landes-est-illegal/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En connaissance de cause ? Mouarf... Des supputations. Cela étant, si j'avais un journal qui s'appelait "breizhjournal" je serais largement partisan de l'aéroport.

      Les trous du cul qui pensent représenter la cause des bretons me fatiguent.

      Supprimer
  12. Il y a une solution pour Nantes et la Bretagne, le recours à l' hydravion,il y a assez de plan d'eau dans cette belle région, cours d'eau et l' Océan évidemment.

    Pourquoi pas ce bel oiseau le Beriev 200, le plus grand hydravion à réaction, 40 tonnes, certes il s'agit avant tout d'un bombardier d'eau mais avec quelques aménagements, il serait tout beau, le retour aux paquebots volants des 30 comme les "China Clippers" et pour les régions sans plan d'eau, il a un train d' atterrissage.

    Il semble me souvenir qu' avant la guerre il y avait un réseau ferré en voie métrique (http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seau_breton); qu'est il devenu, pas rentable donc hop au poubelles du transport ferroviaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne solution. On décolle de Vannes et on atterri sur le Rhône pour aller goûter le Beaujolais. Fais gaffe ! Si tu veux rentabiliser le service public, tu finiras gauchiste...

      Supprimer
    2. Mais je suis pour le service public mais pas en totalité, il pourrait avoir des services publics dans des zones peu peuplées pour permettre à des personnes de pouvoir vivre de façon normale.

      Ces services seraient payés par les compagnies privées et la population demeurant dans ces lieux géographiques loin de tout avec la généralisation de l'internet, plus de gens pourraient travailler à la campagne, en montagne où ils désirent et on serait peut être moins à s'entasser dans des bus nauséabonds.

      Mais tant qu'il n' y aura ces services de proximité comme un hôpital ou une maternité, l'entassement continuera mais bon ce n'est pas le sujet de ton billet et le débat est toujours aussi houleux.

      De toute façon personne ne met un calibre sur la tête du gars qui ne veut pas prendre un avion et si cela lui fait plaisir de taper 15 heures de train pour aller de Bigorneau le bretonnant à Kouglof l' alsacienne qu'il en soit ainsi mais qui ne vienne pas nous les briser que son costume soit froissé et autres billevesées.

      Je voudrais que les écologistes m' expliquent, ils sont contre la voiture,l' avion, les camions, le canal Rhin-Rhône(Désolé mais je ne l'ai pas digéré); alors comment compte t il faire pour que les régions se développent, retourner aux chevaux et la malle-poste.

      Je sais que le Trait-Breton est superbe cheval mais c'est un TGV côté vitesse, alors que faire.

      Même si l'ancien aéroport était agrandi, il y aurait des écolos de combat pour s'y opposer.

      Supprimer
    3. Le sujet est délicat. Il faut concilier le tout. Mais ils ont des positions extrêmes qui sont ridicules. Par exemple ils veulent sur l'impact d'un aéroport mais pas contre l'impact d'une ligne de train qui va être bien pire puisqu'elle sépare les terres sur de longues distances.

      Par ailleurs, je dis souvent (et le demontre) que je suis plus écolo que la plupart des écolos.

      Supprimer
    4. Dans tout les cas si l'aéroport va à 50kilometres de nantes il faudra repenser tout le réseau ferré de l'ouest donc construire des lignes de train .
      Il faut mieux une ligne que 5 avec un aéroport

      Supprimer
    5. S'il en manque, oui. Mais des lignes passent fané jà relativement près de NDDL et il ne s'agit pas de 50 km mais de 25 ou 30. Si tu abuses à chaque argument, tu ne risques pas de convaincre.

      Supprimer
    6. Oui c'est vrai 33Km de la gare autant pour moi ,30 ou 50 dans tout les cas c'est beaucoup plus loin qu’actuellement c'était le sens du raisonnement
      Fané jà ??

      Supprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  14. Bon je me dois de vous expliquer un peu le sujet car l’article est très en dessous de la réalité.

    Quand on parle des Rosbeef on dit surtout que l'aéroport de Londres a une taille similaire à celui de Nantes- Atlantique et accueille 20fois plus de trafic. Cela repond deja à l'argument idiot de pseudo suroccupation dans les années à venir.
    La situation de l'aéroport actuel n'est pas mal situé il est simplement mal desservit car notre cher ayrault dans sa lubie paranoïaque de métropole internationale que serait Nantes, ne veut pas spécialement faire ce nouvelle aéroport pour facilité l'accès au breton mais parce qu'un aéroport trop grand et tout neuf ça en clac. Si Mr ayrault avait aménagé les accès a Nantes Atlantique au lieu depuis 30ans d'essayer de monter un projet qui ne vera jamais le jour. Le metro pourrait arriver dans l'aéroport 1Km de voie suffit , une ligne de Train pourrait desservir la gare quelques kilometres suffisent et surtout comme tu le dis si bien le car mets du temps mais il ne faut pas oublié que les transports en communs sont ds moyens écoresponsables de ce deplacer , sans que le temps de trajet ne soit extremement long .
    Il ne faut pas oublié aussi que Rennes est très proche de paris en TGV surtout avec la nouvelle LGV , alors que l'aéroport comme tu l'oublie ne dessert pas que les bretons mais aussi le sud loire et tous ces departements isolés du sud loires qui n'ont pas l'accès aussi simple à Paris.
    Quand on sait le prix et la consommation des vols régionaux pour leur faible influence , une question ce pose , est ce vraiment utile d'affréter trop souvent des aussi gros porteurs pour la taille de notre territoire , alors qu'il est possible d'utiliser des transports en commun , du covoiturage ou le train? Et non ce ne sont pas 2milions de personnes à prendre des vols internationaux , Paris resterait dans tout les cas un point de chut de par son accès à tout type de transport , les vols internationaux ne remplirait pas a Nantes , des avions hors de prix serait juste proposé.
    L'avion est le moyen de transport qui consomme un max , qui pollue un max l'environnement , le bruit ..

    RépondreSupprimer
  15. Maintenant venons en sur le lieu de construction . Il y a 30ans , on réfléchissait pas a toute ces questions , la terre , les zones humides ect ... Sauf qu'aujourd'hui on a tellement pourrit cette planète qu'on a plus le droit à l'erreur . Alors on a une loi sur l'eau à l'échelle européenne pour proteger les zones humides (A manque de bol Notre Dames des Landes est l'une des dernière Zone humide de notre territoire) , on a une loi sur la réquisitions des terres agricoles (A encore raté Notre dames des landes et plus généralement la loire atlantique est l'une des regions productrices de végétaux les plus prolifiques de notre territoire), on a le raisonnement sur la limitation des vols parce qu'au prix ou est le pétrole les avions ne seront accessibles dans quelques années à une élite de personne
    Je continue par la prix du projet quelque peux 400milions d'euros dont la moitié financé par nos cotisations , a ba oui c'est ça la magouille du partenariat Privée Public , Vinci recolte le pognon mais on leur finance la moitié , en échange nos deux préfets de Loire atlantique travaillent chez Vinci maintenant comme c'est étrange.
    Ce prix exorbitant est tous simplement une folie dans le contexte actuel mais notre fou d'ayrault s'entend dire depuis 30ans c'est pas le moment on a pas l'argent pour le financer , alors la en temps que bon despote il va en profiter avant que son mandat ne coupe court.
    La rénovation du Parking et les quelques aménagements sur l'ancienne aéroport couterait avec changement de la piste de sens plus de 20 fois moins.
    Comment peut on se dire socialiste quand on ferme des écoles , on impose l'austérité (la rigueur pardon) à son peuple et on veux construire un aéroport inutile dans une des dernières zones encore préservée de l'hexagone .
    Un socialiste pense il a sa petite personne avant de penser à l’intérêt commun dorénavant ? Je comprend donc mieux la disparition du poing qui etait avec la rose. Et cet sensation d'avoir changé de gouvernement mais d'avoir changé de politique ni de facon de faire.

    Je comprend que les bretons pensent que l'aéroport va être bénéfique pour eux mais ça ne se limite qu'a une minorité de bretons qui se situe entre Lorient , St Brieuc et Rennes , les quimperois ou Brestois on dans tout les cas trop de route pour aller à nantes et plus de facilités de prendre le train pour paris. Sachant que la LGV va desservir Rennes à très peu de temps de paris cette Zone Est de la bretagne ne devrait pas se plaindre non plus. En bref ce n'est pas un aéroport à Nantes qui reglera ni les transports en Bretagne ni la facon de ce déplacer surtout dans les conditions ou ils veulent le faire.
    Sachant qu'un aéroport à Nantes c'est bien mais ça reglerait en aucun cas le merdiers des liaisons régionales , on va pas construire un aéroport partout en France parce que les coucou entre Bordeaux et Dijon ne leurs conviennent pas.
    Deplus notre situation en France est trop centralisé sur Paris , les courriers internationaux seraient dans tous les cas limités a part quelques personnes dans l'ouest nous n'avons aucun attrait internationales assez important pour que cet argument ne soit valable.

    RépondreSupprimer
  16. Pour terminer , j'habite Nantes encore mieux j'habite au nord de nantes à 15minutes de Nddl mais moi j'y habite encore , moi aussi je connais le sujet , le pont de cheviré les bouchons , le projet de 2eme périphérique , mais je ne crois pas que tout ça ne soit la reel cause de ce projet juste un égaux a satisfaire et une ambition démesurée d'un narcissique qui se retrouve en haut de l'état . Une phrase qui montre sa non vision des évenements lorsqu'il se fait demander pourquoi il envoie des ministres au congrès du Medef :"Oui mais moi à Nantes je rencontre les patrons". Gouvernement socialiste plutot epic .
    NB : Pour boucler cette polémique , 90% des Zadiste sont de la region , une minorité est étrangère , anglaise , allemande , est européenne , italienne , espagnol. Les italiens opposés au projet de la ligne LGV Lyon turins représentent quelques personnes que l'on peut compter sur les doigts de la main , se sont des altermondialistes tout comme les amis Espagnols , leur vision ne se limite pas qu'a un territoire et oui ça existe encore des gens qui réfléchissent dans l'interet commun .
    Et de rappeler que les blacks blocs c'est la protection des manifestants , c'est une technique pour protèger les manifestants en provoquant un effet de masse uni . Va sur place tu verras ils sont tous des blacks blocs parce que les moyens utilisés de repérages sont en permanence sur place. cela ne signifient pas qu'ils crament les fourgons de CRS , ils sont tous pacifistes mais pas chrétien , a force de ce prendre des gifles ont fini par répondre , mais seulement répondre jamais attaquer.
    Obligé de le faire en 3parties à cause de la restriction des caractères

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, tu n'es pas obligé de faire en trois parties, tu peux aussi t'abstenir. Tu fais trop de fautes de français pour que l'on puisse répondre à chacun de tes points.

      Tu refuses de comprendre des réalités à la fois sociologique et économiques. Comme un tas de glandus, tu voudrais faire le bonheur des gens malgré eux.

      Supprimer
    2. Il est vrai qu'à l'heure ou j'ai écrit je ne me suis pas relu .
      Mais est ce une technique de supériorité parce que tu n'as pas les arguments pour rétorquer ou juste un entêtement capitalisme ou libérale classique ?
      Je ne cherche pas forcement le bonheur de tous mais au minimum celui de mes enfants et je l'espère celui de petits enfants et pour ça je vous laisserais pas continuer à tout pourrir pour votre présent sans penser au futur

      Supprimer
    3. J'ai de quoi répondre mais ça ne m'intéresse pas : j'ai déjà fait plein de billets. Pour le reste, ça n'a rien à voir avec le libéralisme. Je m'intéresse à l'intérêt du peuple ce dont tu te fous royalement. Avec des crétins comme toi, on va sauver le territoire (mais pas la planète) mais on n'aura plus à bouffer.

      Alors si tu pensais réellement à l'intérêt de tes enfants, tu ne t'arrêterais pas à des positions de principe.

      Supprimer
    4. Si tu ne veux pas qu'il y ai débat c'est ton choix le titre "Partageons mon avis" me l'avait fait deviner malheureusement.
      Quand tu dis que je ne me préoccupe pas de l'interet du peuple une expression me vient à l'esprit "c’est l’hôpital qui se fou de la charité" . Je vais pas d'exposer mes engagements mais mon raisonnement se soucis plus de l'interet du peuple que ce billet. Quand tu dis on aura plus a bouffer ça me faire rire aussi car faut pas oublier que cette aéroport détruit 2000hectares de terres cultivables , et c'est pas en reduisant encore et encore les derniers endroit fertiles de notre planetes qu'on aura à bouffer.
      La planète elle se sauvera par un raisonnement qui doit venir de partout je ne suis pas le messi je n'ai pas de prétention internationale mais chacun dans son lieu peu faire des choses pour la sauver

      Supprimer
    5. Non. Je n'aime pas spécialement le débat avec des gens qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Tu essaies de me convaincre que l'aéroport est dangereux alors que je le sais déjà.

      Si on ne redresse pas l'économie la Chine va dominer le monde et le réchauffement climatique produit par la Chine fera qu'on ne pourra plus rien cultiver chez nous. Or tu nous proposes un retour au moyen âge (je caricature).

      L'autre problème est que si on ne développe pas ces régions (il y a le grand est de la Bretagne, mais aussi un tas de coin en France), on favorise l'entassement des populations dans les métropoles ce qui pose beaucoup plus de problème que la surface d'un aéroport

      Enfin, deux points :
      - on ne détruit pas 2500 hectares (je ne sais plus exactement) mais la surface des pistes et de l'aérogare,
      - c'est l'agriculture qui est la plus nocive pour l'eau. Vouloir défendre l'agriculture et l'eau dans le même argumentaire est délirant.

      Je te donne donc un conseil : essaie d'aborder les problèmes de manière globale. Je suis peut être bien plus écolo que toi. Tu ne peux pas le savoir (et moi non plus, d'ailleurs). Je sais que l'aéroport à des mauvais côté, ça ne m'intéresse pas tellement c'est une évidence. Je m'intéresse aux bons cotés parce que je ne suis pas borné. Et je m'intéresse aux mauvais côtés mis en avant par les opposants et me suis rendu compte qu'ils ne tiennent pas la route.

      Supprimer
    6. Le fil étant encore ouvert, je mets ce lien vers Agoravox, où un élu vert, dans un article forcément un peu confus (tu m'étonnes), explique que l'avion par NDDL c'est MIEUX que le TGV.
      http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/notre-dame-des-landes-et-la-region-126617

      Supprimer
  17. Quand on parle des Rosbeef on dit surtout que l'aéroport de Londres a une taille similaire à celui de Nantes- Atlantique et accueille 20fois plus de trafic. Cela repond deja à l'argument idiot de pseudo suroccupation dans les années à venir.

    on voit tout de suite le mec qui touche sa bille et n'a JAMAIS mis les pieds à Heathrow
    au suivant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lis la suite au lieu de cataloguer puérilement . Tu entend quoi par touche sa bille que je rigole un peu , et si j'ai mis les pieds à Heathrow , je te parle bien de flux possible pas de taille de batiment j'immagine que c'est ce que tu as compris , la facilité de raisonnement.

      Supprimer
    2. La facilité de raisonnement : oui. Il faudrait reconstruire une aérogare et faire une autre piste dans l'autre sens mais ça, personne n'en fixe le coût.

      Supprimer
    3. L'aérogare est très bien , seul le parking pose problème , ensuite le changement de piste de sens pourra aussi être pris en charge par airbus vu que c'est aussi la sienne et ça coute toujours moins cher que de construire un aéroport sur une zone humide ou il faut injecter des produits nauséabondes pour assécher le sol et appliquer des tonnes et des tonnes de bitume parce que c'est le pire endroit pour construire une piste droite.

      Supprimer
    4. Tout cela est faut. Il y a un rapport qui sort aujourd'hui. (Je ne l'ai pas encore lu, il était annoncé sur Europe 1)

      Supprimer
    5. "Faux" tu voulais dire ?
      Alors li ce rapport et je répondrais point par point à toutes des infamies .
      Je travail sur ce projet depuis pas mal d'années , je peux aussi t'envoyer des rapports complets , avec chiffres , témoignages , débat ..
      Les arguments pour ne se tiennent pas on l'a bien souvent démontré

      Supprimer
  18. Etonnant comme ce sujet fait réagir ...en même temps il s'agit de 2 choix possibles de société en temps de crise....donc en fait, pas étonnant.
    Lisez si vous le voulez ces réactions partisannes mais qui peuvent aussi aider à mieux se situer.

    http://www.ouest-france.fr/actu/economieDet_-Les-patrons-plaident-pour-le-futur-aeroport-de-Notre-Dame-des-Landes_3634-2137930_actu.Htm

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on lit cet article on constate bien que les sud loire poseront le probleme que pose les nord loire actuellement. Le problème du pont , en soit L'aéroport actuel serait plus accessible on ne réfléchirait pas à un construire un autre mais le departement veut montrer ça puissance en construisant un aéroport énorme et se refuse d'améliorer les accès à Nantes Atlantique , cela ferait perdre ces seuls arguments de defense alors que le tram s’arrête à 1Km , le train à quelques kilometres un pont plus accessible . Ils ne feront rien pour améliorer la traversé de la loire car c'est leur seul argument de lutte

      Supprimer
    2. La population est beaucoup plus importante au nord de la Loire qu'au sud. Dès lors ton argument s'écroule : si on veut limiter les émissions de gaz à effet de serre et les dépenses d'énergie inutiles il vaut mieux limiter la distance parcourue globale, or tu proposes de faire l'inverse en augmentant le trafic nord-sud. Quant au prix des infrastructures que tu proposes, n'en parlons pas, tu sais combien coûte un pont comme Cheviré ?

      Supprimer
  19. Bordel qu'est ce que tu peux faire comme fautes !
    J'ai lû quelque part que la côte atlantique était la région qui se développait le plus en France, et merde c'est vrai que vous êtes contre le developpement en général, sauf que c'est une fatalité et qu'il faut donc amménager.
    C'est comme si tu disais que dans une ville qui passe de 9000 a 15000 personnes en 10 ans il ne fallait pas construire d'infrastructures pour accueillir les nouveaux habitants parce que tu vas payer plus d'impôts locaux et que ça va changer la physionomie de la cité.

    RépondreSupprimer
  20. Merci d’arrêter de commenter ce billet, les gens, nous ne convaincrons personne ici. Au mieux je publie vos commentaires, au pire je les fous à la poubelle. Merci de me comprendre mais j’ai un boulot…



    Dany,

    Tu nous fais un complexe de supériorité. Ouvre un blog pour démontrer que le rapport est faux. On rigolera bien.

    Pour ce qui concerne le nouveau pont, il coûterait une fortune. Surtout, la population concernée au Nord est bien plus grande qu’au sud. De l’ordre de 10 à 20 fois pour un périmètre allant de Vannes à Saint Malo…



    Alix,

    Il ne m’appartient pas de définir quels sont les trajets voulus par les gens mais aux compagnies aériennes. Ainsi, si elles trouvent 20 personnes intéressées par un aller retour hebdomadaire avec Dijon, Rodez mais aussi Copenhague ou Bucarest, elles pourront organiser les trajets correspondants.

    « Ce qu'il faudrait comprendre, c'est d'une part, que le nouvel aéroport "international" de Nantes ne va pas augmenter les vols "intérieurs". » Que tu dis…

    « L'augmentation (légère) de trafic après plusieurs années de déclin, n'est due qu'à l'arrivée des "low-cost" qui n'ouvrent que des lignes vers l'étranger "rentables" et encore parce que les collectivités locales subventionnent à mort (avec nos sous) » Il est normal que le service public soit payés par la collectivité (mais on n’est d’accord sur le fait que ce n’est pas normal que le pognon aille dans les poches d’actionnaires, étrangers qui plus est).

    « D'autre part que l'actuel aéroport peut très bien encaisser une augmentation de trafic pendant au moins 50 ans. » Non. Ou alors au prix de gros travaux pour ne pas augmenter les nuisances pour les habitants, gros travaux à peu près aussi chers que le nouvel aéroport.

    « Si c'est juste pour empêcher de traverser le pont... (mes beaux-parents habitent Questembert et je l'ai traversé souvent; il n'y a pas beaucoup plus d'embouteillages qu'ailleurs dans les grandes villes) » Non, mais ça suffit à un type qui doit prendre un avion de prendre une demi heure de marge supplémentaire, plus les 10 minutes de trajet correspondant à la différence de distance.

    « Quand on lit cet article on constate bien que les sud loire poseront le probleme que pose les nord loire actuellement. » Quelle est la population concernée en Sud Loire, comparée à celle du coin de Saint Nazaire, de Vannes voire de Lorient, de Rennes voire de Saint Malo et Saint Brieuc (autant de patelins à moins de heures de NDDL) et le Centre Bretagne. Au sud de La Roche / Yon, ils vont à Bordeaux.

    Construire un nouveau pont sur la Loire (avec un deuxième périphérique pour y accéder, tant qu’à faire !). Ca va faire un peu plus de bitume que NDDL et être « dix fois » plus cher.

    « Ton exagération ne sert a rien , l'aéroport actuel est très bien situé essai de le comprendre sans aller vers l'exagération » Non. Il n’est pas bien situé.

    La difficulté des paysans n’est pas du ressort de ce billet mais je connais aussi un peu le sujet, étant natif de Loudéac.

    « Le développement économique il se fait égalitairement si il profite au plus grand nombre » Les ouvriers bénéficieront du travail des commerciaux et des ingénieurs qui utilisent et ont besoin des avions.



    Henri,

    Oui, ils refusent de voir les évolutions de la société.



    Geneviève,

    Merci ! Ca me donne une idée de billet.

    RépondreSupprimer
  21. l'airport était en gestation alors que JMA était en culottes courtes , il n'y est pour rien
    2 régions , une dizaines de départements , une cinquantaine de communautés (y compris les élus cocos et verts) ont décidé cette création en remplacement (j'insiste - confirmé hier une adjointe de Nantes au petit journal de canal) de nantes atlantiques par NDDL
    tous ces gens habités par le sens du service de leurs concitoyens ne sont pas que des cons et des vendus à vinci
    les gauchos, verts et autres agitateurs pro feraient bien d'y réfléchir
    pour mémoire 80% des agriculteurs expropriés ont accepté la vente de leurs domaines

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.