20 novembre 2012

Premiers départs de l'UMP

Ah ! La première personnalité politique de poids qui l’UMP pour rejoindre l’UDI : Pierre Méhaignerie. Il déclare « Les valeurs et les convictions qui ont été celles de toute ma vie se sont exprimées au sein du CDS, puis de l'UMP. Aujourd'hui, elles ne peuvent plus s'exprimer dans l'organisation actuelle de l'UMP. L'UDI me semble en conséquence le mouvement politique à renforcer. » « Je suis aujourd'hui convaincu qu'il faut résister aux tentations du populisme, de la démagogie et agir dans le cadre d'une force politique capable de porter des valeurs de paix civile, de concorde sociale, de rigueur intellectuelle et morale. »

A 73 ans, l’ancien Ministre (au moins 3 fois, en 77, 88 et 95), ancien Président du Conseil Général d’Ille-et-Vilaine, ancien Président du du CDS (que les plus jeunes et les ivrognes auront oublié) et ancien Secrétaire Général ou Vice-Président (je ne sais plus) de l’UMP (j’en passe), tire sa révérence et ne supporte déjà plus les évolutions de l’UMP.

A qui le tour ?

30 commentaires:

  1. la démocratie chrétienne ne peut que se barrer de ce FNbis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A répéter ce genre de raccourci on ne va pas aller loin.

      Supprimer
  2. C'est quoi le CDS ? Communistes, Démocrates et Socialistes ? ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Franchement, ça vous ferait de la peine, à vous, de perdre un Méhaignerie ? Imaginez votre chagrin si Jack Lang annonçait qu'il se barre du PS…

    De toute façon, les démo-chrétiens ont toujours été des petites bites.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pensez à Borloo qui arrose une victoire.

      Supprimer
    2. Mais Borloo il arrose les défaites tout pareil !

      Supprimer
    3. Qu'est ce qu'il dit le gros frisé ?

      Supprimer
  4. Il y avait aussi le bon temps de l'Udf aussi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ma jeunesse adolescente était à la LCR, puis j'ai viré au PS puis à l'UDf puis au Modem pour arriver chez république solidaire, revenir au PS pour être finalement NOWHERE

      Supprimer
  5. Yesss ! ...
    Il y a une droite que je désapprouve mais qui est "propre", dans les valeurs de la République !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Enfin, papy il n'a plus rien à perdre.

      Supprimer
    2. Ah, magnifique, le concept de “droite propre”, vraiment magnifique ! Et la “gauche sale”, vous la verriez comment ? et y a-t-il un centre morveux ?

      Supprimer
  6. Cela dit c'est un symbole! mêm à 73 ans il en a!

    RépondreSupprimer
  7. Il a forcé sur le rouge grand père, mais au moins il était bon.

    RépondreSupprimer
  8. T'exagères ! Il n'est pas abîmé du tout ! Tout au moins sur la photo !

    RépondreSupprimer
  9. C'est un signe.
    Cela dit, je ne me rapelais même plus de lui ... les carrières sont longues en France.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.