27 février 2013

Le Président qui rentre dans l'histoire

Jean-François Copé est toujours en forme ! Il déclare ce soir que François Hollande entre : « dans l'histoire comme le président des impôts et du chômage ». Au moins, il est rentré dans l’histoire, contrairement au noir… « l'homme africain n'est pas assez entré dans l'Histoire. »

Nicolas Sarkozy restera dans l’histoire pour un million de chômeurs en plus, pour avoir fait le discours de Dakar et pour avoir augmenté les prélèvements obligatoires de 2,4 points du PIB.

Elle est belle l’histoire.

15 commentaires:

  1. quel bouffon ce Copé ! On lui rappelle l'augmentation de 600 milliards de la dette entre 2007 et 2012 ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comme les nuls vous reppetez toujours les memes C.... ALLEZ SUR LE NET et regardez ...c'est une invention de votre gourou ,la réalité est suffisante 500 milliards !!!!

      Supprimer
    2. Ah merde ! Mon blog n'est pas sur le net !

      Supprimer
    3. mai 2007 ...2.316 millions de chomeurs
      5 ans plus tard 2.678 millions vous ete faché avec les chiffres ,la vérité,et l'objectivité

      Supprimer
    4. 4 680 000 personnes inscrites à Pôle emploi, connard.
      http://m.20minutes.fr/economie/1108429-emploi-nombre-chomeurs-progresse-14-janvier

      Supprimer
  2. Et l'histoire de la #cocoe, ça compte ou pas?

    RépondreSupprimer
  3. Et son pote, celui-qui-n'était-pas-la-pour-augmenter-les-zimpots, c'est pas une trentaine d'impots ou taxes qu'il a inventé ?
    Ah!!! mémoire, quand tu flanches.

    RépondreSupprimer
  4. Bah l'homme Copé ne rentrera jamais dans l'histoire, on sera là pour ça !

    RépondreSupprimer
  5. Bah l'homme Copé ne rentrera jamais dans l'histoire, lui ! On sera là pour ça !

    RépondreSupprimer
  6. Il mérite vraiment des baffes, ce type, c'est impossible, pire que tous ces lêche-cul au premier rang qu'on repérait tout de suite au collège.
    Comment font les gens pour le supporter, j'arrive pas à la croire.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...