07 juin 2013

Imbécile @pierremauroy

Imbécile. Je ne sais pas qui tu es. J'ai un doute. Tu viens de créer un compte tweeter au nom de Pierre Mauroy. Tu devrais le supprimer. Tu n'as aucune légitimité pour créer un compte en son nom, je suppose. Sinon, je ne serais pas un de ses premiers followers. Tu te prends pour qui ?


Pour l'instant tu ne ressembles qu'à une immonde crevure qui cherche à gagner des abonnés sur un compte Twitter sur le compte d'une personnalité morte. 

Dans les blogs, on a l'habitude de s'indigner pour des conneries. On parle de nauséabonderies et de conneries comme ça. 

Tu es abject. Tu es nauséabond, comme on dit. 

Si tu n'es pas un représentant officiel de la famille, je te conseille de fermer ce compte immédiatement. 

Après, tu iras te tondre le crâne, ça nous fera moins de boulot à la libération. 

Crevure. 

Cela étant, je ne cherche pas à t'enfoncer, seulement à te faire comprendre que tu as fais une grosse connerie. Arrête. 

Twitter n'est pas qu'un espace de jeu. 

10 commentaires:

  1. oui c'est de très mauvais gout et choquant

    RépondreSupprimer
  2. Je ne comprends pas ton billet. Il est inutilement agressif. Le compte auquel tu fais allusion est un compte créé en hommage à Pierre Mauroy. Je ne sais pas qui est derrière. C’est peut-être un robot qui recense les articles de blogs. Rien de choquant. On ne peut même pas parler d’usurpation d’identité puisque Mauroy est mort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu crois vraiment qu'un type qui a marqué l'histoire aurait voulu finir sous la forme d'un compte Twitter, ce machin qui symbolise la vulgarité de notre époque ?

      Supprimer
  3. C'est vrai que la récupération de morts, c'est pas joli-joli…

    RépondreSupprimer
  4. "Twitter n'est pas qu'un espace de jeu."

    Et pour ceux que ça intéresse d'approfondir le sujet :
    http://geexxx.fr/2012/01/11/pourquoi-j-ai-finalement-pris-la-decision-de-quitter-facebook/

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.