21 juin 2013

Nicolas B. ou la dégénérescence des réactionnaires

Ayant une fin de semaine de folie pour le boulot, je n'ai pas le temps d'éplucher l'actualité. Du coup, ce sont les commentateurs de mon blog qui me fournissent matière à pondre des billets. Et comme mon dernier billet (comme les 4 ou 5 précédents) porte sur Nicolas B., je vais encore faire un billet à propos de ce sympathique garçon qui nous aide à prouver que certains types de droite sont profondément ridicules.

Je rappelle l'affaire au cas où vous débarquiez : Nicolas B. a été condamné à deux mois de prison pour avoir participé à une manifestation interdite et s'être rebellé face à notre sympathique maréchaussée admirée par les forces de gauche de notre beau pays.

A ce propos, on notera qu'il manque un peu d'unité entre les forces de gauche qui luttent contre l'action de la police à Notre-Dame-des-Landes et les forces de droite qui luttent contre l'action de la justice dans cette histoire de mariage pour tous. C'est le bordel.

Bref ! Nos amis de droite aiment comparer l'histoire de Nicolas, injustement condamné et d'autres affaires où ils jugent les condamnations légères, comme pour les Femen ou les connards du RER B.

L'un d'eux me dit : "C'est un peu comme si à l'école un élève chahuteur qui refuse d'obéir au professeur qui lui demande de se taire était exclu de l'école, tandis qu'un de ses petits camarades qui s'amuserait à tabasser des gens dans la cour de récré et à leur voler leurs affaires se prenait simplement 2h de colle. Ce serait injuste pourtant personne ne contesterait que l'élève chahuteur mérite bien une punition."

Je lui réponds que la comparaison est mauvaise : "De tout temps, les mômes se sont volés et foutus sur la gueule dans les cours de récréation. Par contre, ils ont toujours respecté l'autorité." Plus maintenant.

Je trouve très drôle d'expliquer aux réactionnaires que si un type bafoue l'autorité il mérite une peine significative et que c'est une preuve d'une dérive abominable de notre société de voir des Nicolas B. se comporter ainsi.

Même que c'était mieux avant quand la jeunesse respectait l'autorité.

27 commentaires:

  1. C'est en train de tourner à l'obsession, mon pauvre Nicolas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton obsession : lire mon blog. Moi je n'ai fait que trouver l'occasion de me foutre de la gueule de connards comme toi.

      Supprimer
    2. Ah, mais je ne te lis pas. Juste les titres. Faut pas déconner quand même, j'ai pas que ça à faire.

      Supprimer
    3. Oui mais tu débarques très vite après les billets. Comme un crétin qui guète les billets...

      Supprimer
    4. Ben, effectivement, là je m'ennuie un peu. Je suis sûr mon blog à guetter des commentaires chez moi, en regardant d'un oeil un truc à la télé, donc effectivement, comme je t'ai en lien, je passe discuter le bout de gras. ça tue le temps. Tu ne peux tout de même pas m'accuser d'être un de tes commentateurs réguliers. J'ai dû poster chez toi moins de dix fois.

      Supprimer
    5. Sors ! C'est la fête de la musique.

      Supprimer
    6. Justement, c'est un jour à rester planqué dans un carré de fraises, mais j'ai pas de fraisiers.

      Supprimer
  2. Les parents appellent au calme !
    http://lelab.europe1.fr/t/manifestations-de-soutien-a-nicolas-bernard-buss-ses-parents-appellent-a-l-apaisement-9745

    RépondreSupprimer
  3. sans compter les réacs qui ont mis la zone à une commémoration de Jean Moulin

    RépondreSupprimer
  4. L'autorité ? Dans un régime démocratique actuel, donc post-moderne, elle repose, entre autres, sur la vacuité. Vous devriez lire Arendt et Rémond, ils ont écrit de fort belles choses là-dessus. Ainsi que sur les sources de l'autorité dont les fils ont été rompus à l'époque moderne.
    Mais ce n'est là qu'une des nombreuses confusions entretenues à dessein. Comme si légalité et légitimité étaient liées par exemple.

    RépondreSupprimer
  5. Ayé ! J'ai tout lu. Tes articles sur ce Nicolas, les commentaires, les contre-commentaires, tout !

    Ne m'en veux pas (enfin si, t'as le droit de m'en vouloir, t'es chez toi) mais c'est la première fois que je vois un blogueur s'auto-troller !

    Laisse tomber les mecs qui viennent te contredire sur ce sujet à la con et fais nous des beaux narticles sur la conférence sociale, les retraites, la courbe du chômage, le FMI. Des trucs sympa quoi ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas le temps !

      Et je ne m'autotroll pas, je récupère de la matière pour faire des billets à 500 visiteurs assurés.

      Supprimer
  6. Les savonnettes vont tomber dans les douches des zonzons :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Captainhake
      Et la connerie tu te la mets en pommade ?

      Supprimer
    2. Vlad, continue à insulter les gens et à pleurer arce que tu n'as plus de copain.

      Supprimer
    3. Mouarf c'est la meilleure ! Tu crois que j'ai attendu Blogger pour avoir des copains ? Tu m'as pris pour un nerd ? Ah ah ah t'es un comique en fait.
      Oui j'ai insulté CaptainHaka parce que tout comme Guillon c'est dégueulasse ce genre de commentaire.
      Vous êtes des aigris : aucun respect pour l'homme.
      Allez, je dégage.

      Supprimer
    4. UN type qui vient troller les blogs un samedi après midi ne peut être qu'un frustré. Surtout s'il qualité ainsi les autres types.

      Supprimer
    5. Non Vlad tu ne m'insultes pas ... tu m'indiffères.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.