04 juin 2013

Le gaz de schistes, les écolos, les lobbies et les scientifiques

Gaël fait un intéressant billet à propos du gaz de schiste et du lobbying : « les entreprises pétrolière notamment ont trouvé un nouvel angle d'attaque qui pourrait se résumer ainsi : "on nous interdit de pratiquer la fracture hydraulique pour les gaz de schiste, alors que pour la géothermie c'est légal". » Il explique ainsi les différences entre l’extraction du gaz de schiste et la géothermie.

Lisez-le.

Elie Arié fait presque le billet inverse. Il explique ainsi que les mouvements écologiques sont parfois trop bruyants. « Faute d’une écologie scientifique bien structurée, des mouvements se sont développés, fondés sur l’adoration sans esprit critique d’une nature sacralisée. Et, dans les cas extrêmes, l’écologie est devenue une religion séculaire accompagnée de fanatisme et d’intolérance. »

Lisez-le. Je ne peux pas résumer les billets de blog en une phrase.

En bon socdem, je leur donne raison à tous les deux. Les méthodes d’extractions du gaz de schiste sont nocives pour l’environnement mais certaines actions des écolos sont parfois disproportionnées.

Je vais ajouter qu’elles sont parfois aussi à côté de la plaque. Pour l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ils ont fait tellement bruit sur des bricoles erronées, notamment l’utilisation de Nantes-Atlantique, qu’ils n’ont pas mis en avant les « vrais problèmes », à savoir que les deux pistes remettent en cause la circulation de l’eau et l’approvisionnement en eau potable du bassin Nantais. Ils ont réussi le tour de force à réduire ça à l’existence de quelques espèces de salamandres ou autres cochonneries probablement imbuvable et dont, honnêtement, je n’ai pas grand-chose à cirer. Ce qu’il y a de rigolo, c’est que c’est le rapport de l’Etat qui a mis à jour le vrai problème d’eau.

Par contre, le billet d’Elie (que j’ai lu après celui de Gaël) n’évoque pas les lobbies industriels dont je me méfie beaucoup, ils savent faire dire aux scientifiques ce qu’ils ont envie, notamment s’ils les financent, sauf en conclusion :

« Seul l’Etat peut financer la protection de la science. Tout autre sponsor rendrait l’information suspecte. »




4 commentaires:

  1. Bref, on laisse les Américains mettre au point les techniques d'extraction du gaz de schiste et, quand on se réveillera, on aura pris vingt ans de retard dans les gencives. Tout ça pour flatter les aberrations mentales rétrogrades d'une poignée d'écolos de mes couilles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Détruire l'environnement pour battre les américains...

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.