10 juin 2013

La dissolution est-elle la solution ?

Suite à la demande de Jean-Marc à Manuel Valls d’entamer la dissolution des JNR, groupe d’extrême droite, Eric Ciotti veut dissoudre aussi des groupuscules d’extrême gauche. L’occasion pour moi de faire la publicité de « Soyons sérieux » à qui je pique l’illustration.

Si j’en crois les commentaires aux billets de blogs, chez moi comme chez d’autres, des blogueurs de droite sont à cran et tiennent absolument à dénoncer coute que coute les organisations antifascistes.

Je ne sais pas ce que donneront les investigations au sujet du meurtre de Clément Méric mais il est probable que l’on sache déjà à peu près tout. Toujours est-il que mon billet de samedi a eu plus de 100 commentaires, beaucoup dénonçant Méric et son groupe.

Je rappelle que c’est Méric qui est mort sous des coups violents.

Pour ce qui concerne la dissolution des groupes, je ne sais pas si c’est utile. Je ne vois pas comment on pourrait les empêcher de créer un nouveau groupe et à quel niveau la dissolution pourrait gêner la police dans son travail de surveillance.

Et je ne suis pas sûr qu’il revienne à des blogueurs ou à des députés de se prononcer.

19 commentaires:

  1. Eric Ciotti le donneur de leçon sur les amalgalmes, quel pitre!

    RépondreSupprimer
  2. Nos lecteurs ont rectifié d'eux même10 juin, 2013 10:51

    Je ne sais pas ce que donneront les investigations au sujet du meurtre de Clément Méric

    A ce stade de l'enquête il ne s'agit pas d'un meurtre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ce stade ce n'est pas un assassinat. Pour le meurtre, soyons plus nuancés. Ce sont bien les coups répétés qui ont entraîné la mort (confirmé par des témoins).

      Supprimer
    2. Homicide involontaire, c'est pas un meurtre?

      Supprimer
    3. A mon avis un homicide involontaire, cela se conçoit pour un seul coup. Quand il y en a plusieurs, la qualification ne tient plus.

      Supprimer
    4. Nos lecteurs ont rectifié d'eux même10 juin, 2013 13:42

      Non.

      Meurtre = homicide volontaire.

      Esteban M. a été mis en examen pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner".

      Supprimer
    5. Non mais Jegoun prend les faits qu'il veut, c'est-à-dire ceux qui vont dans son sens. Autant dire ceux qu'il invente.

      Supprimer
  3. Dissoudre ou ne pas dissoudre, c'est bien entendu un faux problème. Il suffit de changer de drapeau, de panneau ou de tshirt. Il suffit même de paraître suivre un autre groupe. A l'extrême droite en particulier, c'est le chef qui fait la différence : lui neutralisé d'une façon ou d'une autre, le groupe aura tendance à se disloquer tout seul. A gauche c'est différent là où il y a un vrai travail de réflexion. Le leader est beaucoup moins obligatoire. Les risques de débordement sont aussi moins habituels.

    Je me souviens qu'en mai 68, les copains des différents mouvements de gauche radicale arrivaient souvent le matin avec des coquards, alors que de l'autre côté les autres arboraient des cravates : ils avaient remisé les battes de base-ball et les coups de poings jusqu'à la prochaine fois. Les nuits étaient chaudes entre factions. Rien n'a changé en fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaie de convaincre les gens de droite.

      Supprimer
  4. D'une l'extrême droite pue mais elle semble constamment ravir la Droite qui n'a rien trouvé de mieux à se foutre sur le cul, pour l'été, l'automne, l'hiver, histoire de se réchauffer les sangs ou de s'imaginer qu'elle pourrait récupérer du monde pour un parti s'effilochant comme une serpillière usagée jour après jour.
    De deux, des représentants de ce qu'est l'extrême droite viennent de tuer, ce qui en fait tout de même, des (ou plutôt au mois un) coupable (sans même parler d'une idéologie plus ou moins aryenne qui en France a bien montré de quoi elle était capable) .
    De trois, que faisaient tous ces abrutis dans une vente privée de marques (il me semble), alors qu'au moins, à une époque, les pauvres allaient aux puces ?
    Quatro, j'opterais pour une dissolution de la connerie, de l'équipe de France de Foot jusqu'à Nabila (dans l'acide), le truc c'est qu'il faudrait dissoudre le pays tout entier mais ça mériterait une réflexion, je suppose (genre on rase tout et on recommence).

    RépondreSupprimer
  5. La dissolution des gropuscules en cause dans la mort de Clément Méric, me parait s'imposer : tout parti politique, toute association loi 1901, doivent recevoir l'agrément de la Préfecture qui fait l'objet d'une publication au Journal Officiel. L'objet de cette association doit être licite. Si, dans la pratique, l'activité de l'association dévie de l'objet licite qu'elle s'est donné pour obtenir l'agrément et consiste en l'apologie sous une forme ou une autre, d'idées politiques interdites par la loi Gayssot (13 juillet 1990),si ces membres arborent sur des Tshirts ou par des tatouages sur la peau, le port d'insignes prohibé (R 615-1 code pénal), l'agrément de cette association peut lui être retiré.Si de plus,dans le cadre de leurs activités "associatives" les membres lynchent une personne,le retrait d'agrément s'impose d'autant plus.C'est simple comme bonjour.
    D'où les moyens de défense des mis en cause :
    1. Ils bénéficieraient de l'excuse de provocation
    2. Ils auraient agi en état de légitime défense
    [Sauf que la réaction à la provocation et la défense face à une attaque doivent être proportionnés]
    3. L'auteur des coups fatals n'aurait pas agi dans un cadre associatif mais pour protéger sa copine prise à parti.
    On verra ce qu'il adviendra de cette défense d'autant qu'elle s'inscrit dans une offensive dans la presse et sur les blogs des partisans des mis en cause, pour "charger" la victime : grave erreur stratégique selon moi qui signe l'absence de toute culpabilité. S'ajoute à cela les commentaires d'un gardé à vue,si j'ai bien compris, en tous cas, d'un proche de l'affaire : " Esteban est un eune qui risque son avenir dans une bagarre qui a mal tourné". C'est tout ce qu'il regrette ? ouïe, ça craint pour la suite.
    Bz
    L'exercice du pou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Ça me semble une très mauvaise strategie. Ils auraient dû trouver un truc du genre : ça a mal tourné, c'est abominable.

      Supprimer
    2. La brutalité et l'intelligence on les trouve rarement ensemble !
      :D

      Supprimer
  6. Dissoudre cette ligue, moi je veux bien.(même si ça ne sert à rien)
    En interdire la publicité posthume serait un minimum.
    Ils vont se retrouver comme des cons avec leurs tatouages dans le cou et sur la nuque.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.