06 juin 2013

Frigide Barjot et l'accusation de meurtre

On a du mal à croire que ce texte de News Ring est vraiment de Frigide Barjot : « Cette bagarre des extrêmes est le résultat de neuf mois d’un pouvoir qui a refusé d’écouter le peuple français. Le président a fait monter les extrêmes en faisant passer une loi dont les Français ne veulent pas, de manière autoritaire et antidémocratique. Quand on n’est pas démocratique, les extrêmes montent. D’une certaine manière, on pourrait résumer la situation ainsi: il y a eu un mort, conséquence de ce déni de démocratie.

Le Président et monsieur Bergé -qui a financé monsieur Hollande et qui est par ailleurs un responsable et un grand financier de la communauté LGBT- font monter la violence contre les personnes qui manifestent légitimement non pas contre les homosexuels, mais contre le changement anthropologique de la société. »

Je pensais lire des âneries sur des blogs de droite de ma connaissance mais un tel papelard de la part de cette dame me troue le cul, si je puis me permettre.

Si vous avez envie de vomir, c’est au fond du couloir à droite contrairement à l’amour qui est au fond de Bohème.

Elle dit bien que la mort du jeune gars est de la faute du Gouvernement qui en faisant voter un texte par les deux chambres dont une nouvellement élue sous l’impulsion d’un Président nouvellement élu avec un programme clair (sur ce point…) aurait fait un déni de démocratie.

Tous les sondages montrent que les Français sont partisans du mariage pour tous à plus de 50%. L’opposition ne dépasse d’ailleurs jamais 30 ou 35% (il y a au moins 15% qui s’en fout. Frigide Barjot ne comprend rien à la démocratie, c’est encore prouvé.

C’est nouveau, cette histoire de changement anthropologique de la société ?

Accuser les gens de meurtre, ce n’est pas un délit ?

Chère madame Barjot,

Si vous n’aviez pas organisé ces manifestations, il n’y aurait eu aucune violence en parallèle, il n’y aurait pas eu cette tension, il n’y aurait pas eu cette stigmatisation mutuelle de deux groupes d’individus.

On serait peinards.

Peut-être que l’UMP ou l’épiscopat auraient eu les couilles d’organiser quelques manifestations, mais ils ont préféré vous utiliser comme pare-feu, laissant le tout dégénérer.

Vous avez fait une faute grave en faisant croire à ces gens qu’il était possible d’interrompre un processus démocratique dans la rue, comme faut la même faute beaucoup d’organisateurs de manifestations. On l’a connu au moment de la réforme des retraites.

La démocratie ne peut s’exercer que par les urnes.

Il est encore temps de faire un rétropédalage que je croyais déjà entamé.

Vous êtes fautive, bien plus que tous les autres. Je ne l’aurais pas écrit si vous n’aviez pas osé accuser les autres de meurtre.

Bien à vous. Ou pas.

N.

25 commentaires:

  1. Quand tu penses à ces écrits équivalents pour moi à du vomi, tandis que du côté de la victime, des parents sont en route de Brest pour venir dire si oui ou non on peut débrancher leur gamin et prélever dessus ce qui pourrait servir à d'autres jeunes en attente de greffe ...
    Oui, Fraise Tagada m'a toujours énervée mais là ... de la part d'une mère de famille, ça passe les bornes.

    RépondreSupprimer
  2. elle a un bon porte plume en la personne de basile de koch qui si je m'en souviens a été le nègre de pasqua

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà que j'ai un doute sur l'authenticité.

      Supprimer
    2. Et grâce à qui elle a pu avoir un bel appartement dans un mignon HLM à 2 pas de la tour Eiffel.

      Supprimer
    3. Merde ! Elle ne s'rait donc pas "apolitique" ?

      Supprimer
    4. Je m'interroge aussi sur l'authenticité du texte.

      Ce serait contreproductif de la part de Mme Barjot: elle veut porter plainte contre P. Bergé, mais utilise les mêmes arguments que lui, en plus développé? Tactiquement, ce serait... "barjot"! Ensuite, cela ne colle pas avec ses appels au calme post-manif du 26 mai, ni avec ses prises de distance avec les éléments extrêmes et violents venus s'intégrer à la Manif pour tous. Enfin, je n'ai pas repéré de journal "en vue" ayant repris ces propos.

      Dès lors, j'ai quelques doutes sur la pertinence de ce billet, qui présuppose justement que le texte cité soit bien de Mme Barjot: ça ne colle pas, à mon humble avis.

      Cela dit, et c'est l'essentiel: paix à l'âme de Clément Méric.

      Supprimer
    5. Le texte semble bien authentique : il est repris par la presse

      Supprimer
    6. Ah, pas vu.

      Au temps pour moi.

      Supprimer
    7. Pas de pb. Vu l'actualité, ça ne fait pas la une !

      Supprimer
    8. Concernant Mme Barjot, j'avais focalisé sur son projet de plainte contre M. Bergé.

      Effectivement, l'actu est chargée par ailleurs.

      Supprimer
    9. Bah ! Sa tribune reste surprenante.

      Supprimer
  3. Les cons osent tout c'est à ça qu'on les reconnaît.

    RépondreSupprimer
  4. Allez y lâchez vous.

    Ce matin c'est elle qui était accusée de meurtre par bergé.

    Il
    S'agit d'une bagarre entre punks a chiens qui a mal tourné . les antifas, les skins, la ligue de défense juive sont des groupes paramilitaires qui doivent effectivement être dissous,
    Arrêtez de tremper votre clavier dans le sang de ce gamin pour vous refaire la cerise!

    Ps : je sais. Je suis con.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas salué les propos de Bergé.

      Supprimer
  5. D'accord avec le commentaire précédent (plus ou moins…).

    Depuis hier soir, les blogs de gauche (vos potes) ne cessent de faire de la récupération de cadavre en accusant pêle-mêle le fascisme, l'extrême-droite, l'Ump, la Manif pour tous et j'en passe. Et je ne dis rien de cette vieille crevure de Bergé.

    La déclaration de Barjot, si elle est authentique, prouve simplement que la récupération en question n'est pas l'apanage de vos amis. Mais ne surjouez pas l'indignation, s'il vous plaît.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes potes disent ce qu'ils veulent.

      Il n'empêche que vous pouvez limiter l'importance de l'événement, un type d'extrême droite a tué un type d'extrême gauche avec un point américain. L'autre jour, c'est moi qui minimisait les émeutes du Trocadéro, remarque.

      Supprimer
    2. Dites donc, je n'ai rien minimiser du tout moi ! J'ai simplement fait observer que, depuis hier, toute la droite se retrouve accusée et responsable, parce qu'un skinhead en a tué un autre (les "antifas" se revendiquent comme les seuls authentiques skinheads…). Personnellement, je ne me suis pas exprimé sur le sujet, me suis abstenu dans faire un billet pour pointer tel ou tel de mon index.

      Supprimer
    3. Pas toute la droite ! L'extrême droite et les pignoufs qui jouent avec. Allez lire le blog politique de Dedalus. Mélenchon accuse le PS d'avoir forniqué avec le FN.

      Supprimer
  6. Qu'on fasse taire cette foldingue!

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.