04 mars 2013

Tout va bien pour nos ultrariches !

Ce n'est pas sans une certaine émotion que nous apprenons que Liliane Bettencourt fait son retour dans le top 10 des gens les plus riches du monde, à la neuvième place. Elle repasse ainsi devant Bernard Arnaud ce qui réjouira ainsi les féministes.

La Reine d'Angleterre est très riche aussi et est sortie de l'hôpital mais c'est bien notre Liliane qui est la femme la plus riche du monde. Nous devons être fiers.

Nous avons maintenant deux personnes dans le top 10. Je ne comprends pas la baisse de popularité de François Hollande alors que notre beau pays peut être fier de ses riches qui restent fiscalisés chez nous. 

La fortune de Mme Bettencourt est passée de 24 à 30 milliards en un an. Excusez du peu. Je traduis pour les mal-comprenant : elle s'est enrichie de 6 milliards grâce au fruit de son travail malgré son âge avancé. On a donc bien raison de reculer l'âge de la retraite à l'occasion d'une réforme qui fera notre plus grande joie.

"Pour les plus fortunés de la planète, la crise n’est pas un problème: ils sont cette année 1.426 milliardaires, 200 de plus que l’an dernier et un record absolu depuis 26 ans que le classement existe."

Le progrès à l'échelle du Monde est encore plus visible. Grâce aux milliards de gens qui travaillent durement, 200 nouveaux heureux élus ont pu rejoindre le club des milliardaires, soit une augmentation de 16% si je gagne bien. Et certains médiront encore sur les bienfaits du libéralisme.

25 commentaires:

  1. Excellent. On dirait non pas du Audiard mais du Aulland.

    RépondreSupprimer
  2. Très bon!
    Yann a franchement très bon goût aujourd'hui, dis donc!

    RépondreSupprimer
  3. Je me demande comment elle a pu autant s'enrichir - aucune explication dans les articles dispos sur google actu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le cours des actions, je suppose.

      Supprimer
    2. moi je me demande ce que les gens fortunés peuvent bien faire de tous ces milliards ??

      Supprimer
    3. Son père a créé une entreprise qui fait des milliards en chiffre d'affaire...
      Elle en possède la plus grande partie donc elle touche les dividendes.

      A noter que sa fortune n'est que théorique, c'est la valeur théorique de ses biens (ses actions).

      Supprimer
    4. La question portait sur les 6 milliards en plus pas sur la fortune initiale. Oui c'est théorique.

      Supprimer
  4. C'est un démenti à tous ceux qui disent que le travail enrichi

    RépondreSupprimer
  5. Elle bosse dur la vieille...
    6 Milluards? C'est exactement la somme qui nous manque pour équilibrer le budget 2014. Si elle pouvait changer son testament au profit de la France...

    Une idée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut nommer Patrice De Maistre," Ambassadeur de la France auprès de Liliane Bettencourt"..

      Une vraie mission de service public, du sur-mesure
      ;-)

      Supprimer
    2. Non Bembelly, ce n'est pas la solution !!! il manque encore 1,908 Milliards d'Euros au cours d'aujourd'hui ... Car il s'agit de 6 milliards de dollars en plus et non d'euros.

      Supprimer
    3. Pourquoi donc ai-je oublié un 4...
      1,49 Milliards d'euros !!!

      Supprimer
  6. Enfin une bonne nouvelle dans ce début de mandat ! (ça s'arroserait presque)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. avec 6 milliards il y a de quoi boire quelques tournées

      Supprimer
  7. Elle est fringante et prospère à son âge.
    Comme quoi, le système de santé marche bien en France.
    Et le contrat de génération est sans doute inutile, du coup.
    Surtout qu'avec la mutuelle obligatoire, on peut envisager que les prochaines années des millions de mamies françaises en pleine forme iront aussi bientôt se presser dans le top 10 (ça n'a rien d'irréaliste, comme elles sont menues à leur âge, elles ne prennent pas beaucoup de place)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.