20 mars 2013

Vers l'affaire Médiapart ?

Dans l’histoire Cahuzac, il devient impossible de dire du mal de Médiapart, comme, suis à la mort d’Hugo Chavez, il était impossible de dire du mal du Président Vénézuélien. Des rats veillent et empêchent la populace de dire des supposées vérités qui dérangent. Même si son billet est trop long, je suis globalement d'accord avec mon confrère blogueur de gouvernement, Dedalus ! Il s'insurge de se prendre des leçons de la part de gâteux sans culture politique, ce genre d’andouilles qui envoient des scuds en permanence contre "nous"

Ce matin, j'ai vu un twittos proche du Front de Gauche qui gueulait contre le billet du blog de Jean-Michel Apathie qui avait osé critiquer Mediapart et son enquête à charge sur Cahuzac. 

1. Apathie a raison : Mediapart a fait chuter un ministre pour un motif bidon parce que ce ministre incarne la ligne politique de ce Gouvernement. 

2. Apathie a le droit de dire ce qu'il veut sur son blog. On peut critiquer les propos qu'il tient à l'antenne si on n'est pas d'accord. Cela étant, c'est le jeu de Twitter : se sentir important pour ses propos en critiquant des personnalités. 

Je ne lis pas le blog d'Apathie. Je n'ai lu ce billet qu'en diagonale Je ne suis pas abonné. Je m'en fous. Je suppose néanmoins qu'il représente une large partie des opinions de la population, sinon il perdrait son job. 

Il me paraîtrait important que les lecteurs de la vraie gauche s'intéressent à ce que peut dire ce genre de gugusse plutôt que de crier quand ils ne sont pas d'accord. Je lis pour ma part un tas de blogs reacs et de droite, y compris des libéraux, pour vous dire. Je ne lis jamais ces blogs en mode "indigné" mais en mode "ah tiens y a des gens qui pensent ça". 

J'aime bien l'expression "manque de culture politique" qu'utilise Dedalus parce que chacun met ce qu'il veut derrière. Moi, j'y mets un manque d'ouverture d'esprit et une mauvaise connaissance de l'état de l'opinion. J’y mets de l’intolérance, un complexe de supériorité, …

Sortez du mode "indignés", ça ne résoudra pas votre problème. Vous pensez que Cahuzac est forcément coupable : qui êtes-vous pour décider ça ? Qui est Mediapart pour faire justice lui-même ? Comment peut-on, à gauche, ne pas défendre la justice ?

De toute manière, Hollande a sifflé la fin de la récré. L'affaire Cahuzac est terminée depuis hier vers 19 heures. Rideau. C'est maintenant une affaire strictement privée dont tout le monde de fout. 

J'espère qu'il y aura un jour une affaire Mediapart...

Médiapart n’est pas un journal d’investigation. Avec le suicide du célèbre avocat, on s’en rappelle de belles : « Olivier Metzner est l'un des hommes derrière la bombe de l'affaire Bettencourt, la publication mi-juin 2010 dans Mediapart et Le Point des transcriptions des enregistrements clandestins réalisés au domicile de l'actionnaire majoritaire de L'Oréal. Un évènement qu'il avait laissé filtrer une semaine plus tôt en annonçant la publication prochaine d'un «document explosif» —la chroniqueuse judiciaire du Monde Pascale Robert-Diard racontera ensuite comment il était venu lui proposer les enregistrements. »

En français : c’est l’avocat qui a fourni les informations à Mediapart dans l’affaire Woerth.

Dans l’affaire Cahuzac, le type qui a fourni la vidéo et les trois qui authentifient la voix sont, pour résumer, des ennemis de Cahuzac, dont un détective privé travaillant pour sa femme pour leur divorce et un type proche de son adversaire politique.

Mais tout cela importe peu… Je ne lis pas Médiapart et ils n’auront pas un sous de ma part.

Lisez le billet de Dedalus. Il ne vise que le Front de Gauche. Il pourrait viser plus large. Il y a une certaine gauche qui fait du mal à toute la gauche et donc au peuple. Elle y arrive en se référant à ce peuple, celui qui n’a rien demandé mais qui aura entendu : « Tous pareils ».

Avec Eric Woerth, c’était rigolo. C’était le ministre du budget de Nicolas Sarkozy, le trésorier de l’UMP, le mari (ou l’ex) de la comptable de Mme Bettencourt, la femme la plus riche de France, maintenant femme la plus riche du monde, pour une affaire de financement d’une campagne politique récente, avec un fond d’autres affaires, comme celle de l’hippodrome de Compiègne.

Avec Cahuzac, nous avons un ennemi qui livre un enregistrement obtenu dans des conditions relevant du grand guignol avec une voix authentifié par l’avocat de son ex femme !

Du guignol.

Et ça commence à bien faire.

Ce matin, je soulignais les propos de Guillaume Peltier. Maintenant, je soutiens Apathie. Tout ça parce qu'une certaine gauche n'a plus le sens de la raison.

Sous l’œil goguenard de Marine Le Pen.

50 commentaires:

  1. Sans vouloir être désobligeant, j'ai de plus en plus l'impression, en lisant les leftblogs, que le FdG est la cause de tous vos problèmes.

    Pour des gens qui n'ont pas d'influence (10% des voix grand max), vous nous donnez beaucoup d'importance...

    Quant à l'état de l'opinion, je trouve que cet argument est sans objet. Personne ne peut connaître l'état véritable de l'opinion : on ne peut le voir que lors des élections. Nicolas, tu n'es pas plus capable que moi ou n'importe qui d'autres de dire ce que pense une opinion impossible à percevoir. Quant à Apathie, il représente surtout l'opinion des propriétaires de sa radio et des auditeurs de cette radio. Et c'est pour ça qu'il a son job.

    Souviens-toi des présidentielles : Sarkozy a fait un bien meilleur score que ce à quoi on s'attendait, alors qu'il était impopulaire, d'après les sondages. L'opinion, ça va ça vient...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mathieu,

      Bof… Le FdG est la cause d’aucun de nos problèmes. Par contre, on connaît un harcèlement quotidien de la part de blogueurs et de twittos. Ca gave.

      Pour l’état de l’opinion, je pense que tu as tout faux ou, plutôt, que tu as trop confiance dans tes camarades de partis… On peut bien évidemment percevoir l’état de l’opinion. Mais tes camarades de partis entament toutes leurs lectures en se disant « il a tort ». Je dis simplement qu’il ne sait pas les écouter.

      On est d’accord que l’opinion varie, elle a bougé entre les deux tours. Le 22 avril au soir, Sarko était donné à 46 (en moyenne), le 3 il était à 47,5 et il a fini un point encore au dessus. Il aurait fait ses 46 si Hollande n’avait pas été obligé de mettre le droit de vote des étrangers aux élections locales puisque c’est à peu près le seul thème qui a été utilisé par la droite. En plus, Hollande a été élu grâce à sa promesse de réduire le déficit (sinon, il n’aurait pas eu les voix des centristes).

      Ce n’est pas compliqué de sentir l’état de l’opinion, il suffit de lire…

      Il y a des lascars qui passent leur temps dans Twitter ou sur des sites spécialisés. Tu vas nous voir des types qui vont faire des comptes rendus des débats sur la motion de censure,... Et ils auront oublié ce qui fait l'opinion. Ils n'hésiteront pourtant à critiquer les faiseurs d'opinion. A juste titre...

      Mais ils auront oublié la communication politique.

      Supprimer
    2. Mais ce n'est pas une engueulade, ça !

      Ce n'est pas qu'une question de cercle. Par exemple, si je me basais uniquement sur ma salle des profs, je pourrais te dire que 65% des Français sont socialistes, 20% FdG et 15% de droite. Pourtant, je sais bien que ce n'est pas le cas (mais beaucoup de profs pensent comme cela et s'étonnent alors que Sarkozy gagne des élections). Tu dis souvent qu'à la Comète, tu n'entends pas la même chose que sur les blogs, mais là encore, ces opinions sont celles des habitués de la Comète, un petit groupe de gens.

      Quant à la lecture sur internet, là encore, c'est une petite élite qui s'y trouve. Regarde nos blogrolls : les gens qui écrivent sont loin de représenter la sociologie du pays. On est entre gens éduqués et entre élites ici.

      Après, je suis d'accord avec toi que le programme d'Hollande était clair dès le départ et que les Français ont voté pour. Cela n'empêche pas de se positionner autrement pour autant, tout en étant de gauche quand même.

      Supprimer
    3. Alors, là, Matthieu, c'est direct chez les Modernœuds, vos histoires d'élite !

      Supprimer
    4. @Didier : enfin ! Depuis le temps que j'écris n'importe quoi, je me sentais méprisé.

      Supprimer
    5. C'est vrai qu'ils ont été pas mal dans le viseur de certains.
      Cependant, le ton acide de votre camarade au poing levé n'étonne guère quant à la colère qu'il provoque chez certains blogueurs.

      Supprimer
    6. Je suis peut-être acide mais de nombreux socialistes sont plutôt amères, en ce moment...

      Supprimer
    7. Ca peut faire un Américano en terme d'apéro.

      Supprimer
  2. C'est drole ta conclusion, surtout quand tu parles de ce Front de Gauche qui est en train de dépasser le Front national en terme de comportement et de positions. Bientôt, il faudra parler de "Front", tout simplement. Ca sera plus simple.

    Sinon il est très bon ton billet.

    RépondreSupprimer
  3. Plus précisément, je vise une partie du Front de Gauche. Et plus précisément Mélenchon et les mélenchonâtres, tous les adeptes de la posture que j'appelle donc "gauche bovine". Tu as raison, il y en a ailleurs qu'au Front de Gauche.

    Plus précisément, mon billet est beaucoup trop long, vraiment beaucoup.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. c'est bidon pour un ministre du budget socialiste d'avoir eu un compte en suisse ? non mais allo !

    RépondreSupprimer
  6. Ne trouvez-vous pas que le texte du parquet semble avoir été rédigé, sur la forme tant que sur le fond, par Plenel lui-même ? Pourquoi évacuer d'une pichenette les informations à décharge provenant de Suisse ? Pourquoi cette allusion avant toute enquête, aux "labos" , ce qui n'est à ce jour qu'une extrapolation, insinuation, de Plenel ? Pourquoi insister sur ces quelques témoins qui vraiment n'ont pas l'air "blanc-blanc", alors que nous sommes des 10aines de milliers de "témoins" à avoir pu écouter, grâce aux medias, cet enregistrement, et à avoir, soit des doutes, soit des certitudes . Car la voix de JC depuis des mois, nous la connaissons par coeur, nous aussi.

    RépondreSupprimer
  7. @edgar Allo ? Allo ?! Tu es un type de gauche, tu piétines la présomption d'innocence ? Nan mais allo quoi !

    RépondreSupprimer
  8. Mathieu,

    Pour l’engueulade, je plaisantais. Pour l’histoire des cercles, on est d’accord. Je dis simplement que certains blogueurs et twittos de la gauche ne savent pas sortir de leurs cercles… Les « électeurs de la Comète » sont beaucoup plus représentatifs que tu ne crois. L’autre jour, je parlais du vieux Joël, il est clairement Mélenchoniste, il l’affirme tout le temps. Pourtant, dès qu’on aborde un sujet précis, il a franchement une position libérale ou réactionnaire.

    Le problème d’un militant politique (et je vois souvent les blogueurs politiques) est qu’ils sont incapables de d’écouter, ils cherchent toujours à convaincre. Un blogueur politique de gauche qui lit un blogueur politique de droite va avoir comme premier réflexe de casser le texte. Quand je lis FalconHill, par exemple, je me dis « tiens mon copain pense ça » et c’est tout.

    Mais rassure toi, les blogueurs militants de droite sont comme ça, aussi… Je ne les citerai pas, je suis fâché avec beaucoup…

    « Quant à la lecture sur internet, là encore, c'est une petite élite qui s'y trouve » Pas trop d’accord, ce ne sont pas des militants politiques mais des citoyens qui aiment écrire. Et ils ont les mêmes opinions que beaucoup.

    « Après, je suis d'accord avec toi que le programme d'Hollande était clair dès le départ et que les Français ont voté pour. » On est d’accord (et je suis d’accord avec la phrase suivante). J’en tirerais la conclusion qu’on n’a pas à me critiquer pour le fait de défendre les positions d’Hollande, ce qui arrive souvent.

    FalconHill,

    Je ne dis pas ça. Je dis qu’ils ont des postures visant à taper sur les partis de gouvernement alors qu’ils en sont un. Ca fait donc monter l’extrême d’en face, bien plus dangereux et avec aucun programme.

    Edgard,

    Qui a un compte en Suisse ? Pour l’instant on a une cassette. Et le ministre du budget est Cazeneuve.

    Jm machin,

    Quand tu en auras marre de copier le même texte dans les commentaires de tous les blogs… Deux fois sur le mien, aujourd’hui…

    Dedalus,

    Moi, c’est mon commentaire qui est trop long. Il n’y a pas que la gauche bovine, il y a toute cette gauche de petits procureurs, de donneurs de leçons, …

    Laisse tomber Edgar, c’est surement un con.

    RépondreSupprimer
  9. J'aime beaucoup cet éloge à l'ouverture intellectuelle qui se termine par "laisse tomber edgar, c'est sûrement un con". Wouarf !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mode "Jegoun as the penseur" on : "Je lis pour ma part un tas de blogs reacs et de droite, y compris des libéraux, pour vous dire. Je ne lis jamais ces blogs en mode "indigné" mais en mode "ah tiens y a des gens qui pensent ça"

      Mode Jegoun en vrai : "ce edgar qui pense pas comme moi, quel con".



      Supprimer
    2. Ah mais je suis ouvert : je lis aussi les cons.

      Supprimer
    3. elle est bonne celle là ! chevilles enflées mais tu gardes un peu d'esprit !

      Supprimer
    4. Qu'elles chevilles, connard ? C'est toi qui te prends au sérieux.

      Supprimer
    5. je pensais que tu aurais plus d'expérience : ne nourris pas les trolls trouduc.

      Supprimer
    6. J'ai de l'expérience. Ce genre de conversation me permet de faire des billets sur les dégénérés.

      Supprimer
  10. " Il y a une certaine gauche qui fait du mal à toute la gauche", oui c'est celle qui gouverne et pour des raisons parfaitement explicables.

    Auriez vous publié un tel billet dans l'affaire Woerth Bettencourt? J'en doute et vous ave l'indignaton bien selective

    Enfin, Mediapart ne fait qu'apporter des éléments d'information, après c'est à la justice de faire son travail, il est toujours présumé innocent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Abruti. Je dis dans le billet que pour Woerth ça me faisait rigoler.

      Supprimer
    2. Les insultes sont donc autorisées sur ce blog?

      Supprimer
  11. En tout cas tu peux être fier d'une chose, c'est d'avoir la participation d'une étoile contemporaine, plus connue sous le nom de Nabila.

    RépondreSupprimer
  12. J'eus vent d'une histoire, comme quoi le frère de Cahuzac aurait bien eu, lui, un compte en Suisse et non en Cieux. Il se pourrait au conditionnel qu'il soit le point chatouillant de Jérôme.

    RépondreSupprimer
  13. "L'affaire Cahuzac est terminée depuis hier vers 19 heures. Rideau. C'est maintenant une affaire strictement privée dont tout le monde de fout."

    Ah! Ah! Ah! Ah! Ah! Ah! Ah!

    Bienvenue dans le vrai début de l'affaire politique Cahuzac, qui va durer jusqu'à la fin du mandat Hollande, tout en remontant carrément au gouvernement Jospin!!!

    Et aucune comparaison avec une pauvre affaire de Woerth et son pauvre hyppodrome.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non ! Ça n'intéresse que des trous du cul qui veulent enfoncer Hollande pour pouvoir dire qu'ils avaient raison. Mais ils tournent en rond dans les réseaux sociaux, complètement paumés du réel.

      Supprimer
  14. Entièrement d'accord : pas un mot à changer.
    Bz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lis, je lis.Travail,famille,dur dur en ce moment.
      Plein de bises

      Supprimer
  15. Médiapart ou l'impuissance de l'argumentaire, qui se rassasie de morceaux d'hommes.
    http://www.huffingtonpost.fr/laurent-bouvet/jerome-cahuzac-mediapart_b_2921264.html?utm_hp_ref=france

    RépondreSupprimer
  16. Salut les potes !
    J'aime bien ces petites diatribes entre copains. Du choc naît la lumière. Je pense que cette affaire désormais privée n'est là que pour cacher des choses bien plus graves, comme l'arrogance de Merkel et de la BCE.

    Plénel, après tout, était le patron d'un "Le Monde" qui avait changé à cause de lui. Donc bof. Je n'aime vraiment pas Apathie pour autant. Cela n'engage que moi.

    Comme le signale dedalus, Cahuzac est pour le moment présumé innocent. On tourne les regards. Je lui souhaite d'être réhabilité, ce qui n'a pas pu se faire avec ses prédécesseurs en casseroles présumées, puisqu'eux ne lâchaient rien. Y'en a même qui ont été promus à New York.

    Reste la grande politique, l'internationale qui rejaillit chez chacun d'entre nous, donc la seule qui vaille la peine qu'on la scrute. Celle qui a placé Hollande là où il est, ne nous leurrons pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire qui me rassure sur l'état de la gauche.

      Supprimer
  17. Outre mon accord sur tes mots, je suis toujours autant surpris du fait qu'il y a une gauche qui parle d'abord affaires (de droite et de de gauche) et fonctionnement interne avant de parler justice sociale. On peut faire les deux mais on sent bien quelques priorités dans un premier sens chez certains. Un moyen psychanalytique de se voir en héros du bien?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont fous. La psychanalyse s'arrêtera là.

      Supprimer
  18. Tout ça parce qu'une certaine gauche n'a plus le sens de la raison.
    Je suis de ton avis, mais permet moi de dire ceci. Je fais pour ma part une différence entre les Mélanchonistes du Front de Gauche qui suivent le grand timonier sans s’interroger forcement du bien fondé ou des conséquences de certaines de ses solutions, des Mélenchonanes qui sont les plus dangereux, intelligentsia plus éclairés surfant sur la vague en n’ignorant rien de la dangerosité de quelques unes de leurs mesures .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage que le FdG soit bien pâle dans ses projets.. pas dangereux, non, mais insuffisants.

      Supprimer
    2. Au fond, ce n'est pas une histoire de Melenchon ou de Front de Gauche... Mais de militants de gauche qui ont perdu tout sens de la mesure et de la raison.

      Supprimer
  19. Donc vous êtes "degauche" et il faut soutenir "lagauche" quoi qu'elle fasse sinon on aura le retour de "ladroite" et ça c'est terrible...
    Comme ma mère qui vote "adroite" parcequ'elle est "dedroite" et que "lagauche" c'est l'horreur pour le pays...

    Pendant ce temps il y a de plus en plus d'"attérésnigauchenidroite" qui voient bien que l'évolution ne viendra pas de ces petits hommes qui rêvent d'occuper des postes.
    Que croyez-vous qu'il se passe en Italie en ce moment?

    D'ailleurs si je me souviens bien les deux plus gros losers carbonisés de la vie politique francaise en 2002 se nommaient Sarkozy et Hollande, le premier pour s'être fait bouffer tout cru par Chirac, le deuxième comme 1er secrétaire du parti dit "socialiste" dont la brillante analyse stratégique a conduit à l'éclantante sortie d'un Jospin pourtant favori...
    Mais le combat continue chez les poissons rouges.

    Les 99% sont de gauche et de droite et ni de gauche ni de droite...
    Tout comme les 1%.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les histoires de droite et gauche, c'est dépassé, voyons !

      En revanche, ce qui reste plus que jamais, c'est le rapport à l'argent, au capital, et surtout au PROFIT. Ce critère-là est incontournable.

      Je sais, ceux qui veulent tuer ce rapport au PROFIT et à l'argent qui le porte ne sont pas très nombreux. Et pourtant...

      Supprimer
    2. Ne réponds pas aux anonymes chez les autres...

      Supprimer
    3. La gauche, la droite, c'est dépassé depuis longtemps.

      En revanche, reste le rapport à l'argent, au capital, au PROFIT. Rares sont ceux qui osent être contre cela vraiment, et pourtant.... la survie de l'humanité en dépend certainement.

      Supprimer
  20. As-tu vu l'affiche "N.P.A. NON à la guerre au Mali" ?
    Voilà, ça résume tout. Depuis toujours on se coltine une extrême gauche non dépourvue d'intelligence, mais d'une part inapte à toute épreuve correcte de la réalité et d'autre part, prête à toutes les manipulations de l'opinion qui puissent lui permettre de faire croire qu'elle existe.
    Je n'ai plus rien à dire sur Méluche ... sauf peut-être son regard, devenu sombre et aigre de frustration : c'était l'après-midi où Ségolène Royal a tenu en 2007 son dernier meeting au Stade Charletty qui a été fermé pour des raisons de sécurité, du fait qu'il s'est trouvé blindé de chez blindé.
    Après avoir fait plusieurs fois le tour du stade docilement derrière Jean-Luc,Karim et quelques autres groupies, celui de mes fils qui m'accompagnait et moi, nous sommes faits un petit signe et ...youps ! pieds à plat contre la grille, comme deux singes hilares nous l'avons gravie et franchie !
    Tiens je me marre encore. Avec le recul du temps,je me dis que ce regard qui m'avait laissée éberluée, était prémonitoire de ce qui se passe aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Je n'ai pas vu l'affiche. Pour Melenchon, je ne le critique pas en tant que personne mais ses prises de position.

      Supprimer
  21. "Exemplarité de Cahuzac" "Je soutiens Aphatie"
    Trop drôle surtout quand on lit ça http://www.acrimed.org/article4036.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! On va nous faire le coup de "je vous l'avait bien dit" dans rien savoir

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.