08 mars 2012

Les entrepreneurs avec François Hollande

"A l'attention de Chefs d'entreprises
 
Entrepreneur, je soutiens François Hollande à l'élection présidentielle de 2012. Je signe cet appel et encourage les chefs d'entreprise à nous rejoindre.
Les entrepreneurs avec François Hollande:

Chefs d’entreprise, dirigeants, on les classe trop facilement "de droite" et pourtant ils sont nombreux à soutenir François Hollande.

Leurs valeurs ?

L’économie de marché, la saine concurrence et la performance économique, mais aussi et surtout la justice sociale, l’équité dans le management et dans la redistribution des richesses créées, l’économie coopérative et solidaire, la confiance dans l’être humain et dans l’intelligence collective.

Leurs activités ont immanquablement souffert de la crise économique depuis 2008 mais ils ont tenu et gardé espoir. Car cette crise est avant tout celle d'un système néolibéral qui pendant des années s'est bercé d'illusions, a laissé les actionnaires des grandes entreprises s’enrichir au détriment des salariés et des sous-traitants, a regardé les banques spéculer au lieu de financer l’économie réelle.

Le laxisme ou la complicité des dirigeants politiques face à ces dérives ne doit en rien décourager celles et ceux qui pensent que l’action politique a encore un sens. Le décalage entre le discours et les actes ou le laisser-faire de Sarkozy, la concurrence mondiale, la pression permanente à la baisse des prix, le chantage aux bas salaires et aux délocalisations, les subventions et dispositifs fiscaux tels le Crédit Impôt Recherche dont profitent principalement les groupes du CAC 40 : autant de situations qui ne sont plus tolérables et qui doivent nous amener à refuser le statu quo.

Le contrôle du système financier, l'innovation et la mutation écologique, la revitalisation de notre industrie, sont des leviers essentiels pour transformer le monde du commerce et de l'entreprise.

Il s’agit pour les entreprises européennes de pouvoir de commercer à armes égales avec leurs concurrents asiatiques, indiens ou américains, et de pouvoir fabriquer à proximité des lieux de consommation de leurs produits. Les orientations permises par le projet de François Hollande en matière de régulation, d’investissement, de fiscalité ou de partage des richesses, transformeront le contexte dans lequel évolueront les entreprises, et redonneront aux dirigeants des marges de manoeuvre pour relancer l’économie."
 
A lire et à signer ici.

2 commentaires:

  1. "la saine concurrence et la performance économique, mais aussi et surtout la justice sociale, l’équité dans le management et dans la redistribution des richesses créées" oui.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.