22 mars 2012

Le blogueur engagé face à l'actualité

Bloguer autour de l’actualité n’est pas toujours facile. Là, par exemple, j’ai vu tellement de tweets au sujet de la mort de Merah que toutes les bêtises que j’aurais pu écrire me paraissent fades, vu qu’elles sont déjà passées dans Twitter.

« Il s’est suicidé en sautant par la fenêtre du rez-de-chaussée », par exemple. Ou alors : « ils l’ont trouvé mort, à terre ? Ben quoi, vous auriez voulu qu’ils le trouvent en lévitation ? »

A part ça, la polémique à propos de ceux qui ont interrompu la trêve pendant la campagne bat son plein. J’en avais d’ailleurs fait un billet, ce matin, mais j’ai oublié de le publier, ayant fini de le rédigé au moment où un collègue venait me chercher pour prendre un café. En revenant, j’ai oublié de cliquer sur « publier ». C’est vers 11h30 que je me suis étonné de ne pas avoir de commentaires et que je suis allé vérifié. Je ne l’ai pas "rediffusé", il était déjà obsolète.

Dans les commentaires à un de mes billets d’hier, un lecteur s’indigne que j’évoque ces sujets, rentrant moi-même dans ces polémiques stériles alors que je devrais rester digne, au dessus du lot et tout ça. Bloguer autour de l’actualité n’est pas toujours facile. Pourtant, c’est l’objet de mon blog. Un autre me disait que mes propos n’étaient pas impartiaux et étaient trop engagés à gauche. Ben oui, mon garçon avais-je envie de répondre : je tiens un blog politique de gauche. Un blog engagé. Je fais campagne.

Tiens ! Je vais saluer la déclaration de mon candidat. « Cette épreuve rappelle que la lutte contre le terrorisme est un combat de tous les instants et il ne peut admettre aucun relâchement, ni aucune faiblesse. » C’est très bien, digne, sobre et tout ce qu’il faut.

Par contre, François Bayrou a dit : « L'issue du drame de Toulouse est un soulagement pour tous ceux qui ont vécu cette barbarie et tous ceux qui en ont ressenti le deuil et l'angoisse. » Il n’est pas dans mon camp politique. C’est un type de droite. Ce qu’il dit ne veut rien dire et en plus, je ne vois pas comment cette issue pourrait soulager les familles des victimes, je pense notamment à la femme qui a perdu son époux et ses deux enfants.

Jean-François Copé, quant à lui « accuse jeudi "un certain nombre de candidats" à l'élection présidentielle de ne pas avoir "respecté le temps du deuil" après les assassinats de Montauban et de Toulouse, en citant nommément François Bayrou, candidat du Modem, et François Hollande, candidat socialiste. » C’est bien la peine de rentrer dans cette polémique maintenant. Un chef de parti ne doit plus avoir de hauteur ? C’est ainsi qu’il respecte le deuil. Il devrait compter le nombre de communiqués de l’UMP, hier…

Jean-Luc Mélenchon : « J'ai une pensée pour ceux qui travaillent pour nous au péril de leur vie. » Très bien, très digne, aussi. Il a raison qu’il faut penser aux forces de l’ordre et aux felles et hommes, derrière cette appellation barbare.

Marine Le Pen « Je crois qu'il n'y aura pas beaucoup de Français pour verser une larme. » Le type était un fumier mais je ne me réjouis jamais de la mort d’un homme. Je suppose que les agents du RAID n’avaient pas trop le choix, mais j’aurais préféré que la Justice agisse. Évidemment, à l’extrême droite, ce n’est pas la préoccupation principale.

Trouvez moi d’autres propos d’autres personnalités politiques et je trouverai bien quelque chose à dire qui aille dans le sens de mes intérêts (et en l'occurrence, dans le sens de ce que je crois être les intérêts de mon candidat). Je suis un blogueur politique grassouillet mais expérimenté. Et parfaitement impartial et objectif dans le traitement que je fais de l'information.

Je ne sais pas combien de polémique on aura d’ici ce soir, sur la durée de l’intervention, la mort du gugusse alors que le RAID aurait pu envoyer des gaz incapacitants. A la limite, je m’en fous : c'est leur boulot. Deux jours après, elles auront été oubliées. Les gens auront juste dans la tête qu’un gros bazar est possible, de nos jours, qu’un type peux tuer froidement des gens, … Le type de droite se dira que la sécurité est assurée. Le type de gauche se dira que la sécurité n’est pas assurée.

Pour ma part, j’entends continuer à dire ce que je veux dans mon blog. Il se trouve que j’ai été parmi les premiers à tomber sur le communiqué de l’UMP, hier, qui critiquait le PS. Il me semblait important de dire que l’UMP est bien la première formation politique à avoir « interrompu la trêve ». Comme ce communique de l’UMP disait que le PS avait voté contre les lois sécuritaires votées par l’UMP (au point de récidive où en était l’enfoiré de Toulouse, on peut se demander à quel point ces lois sont efficaces) et que j’avais « sous les yeux » le rapport du Sénat pointant la baisse des effectifs dans les différentes composantes des forces de l’ordre, ça m’a paru utile de la rappeler…

La droite fait des lois sécuritaires et creuse la dette pendant que la gauche donne des budgets et réduit la dette.

J’ai un blog politique engagé et je constate que la politique de la droite est mauvaise, événements et chiffres à la clé. Je le dis dans mon blog.

Je veux bien recevoir des commentaires de gens qui ne sont pas d’accord avec moi, ça fait toujours plaisir de savoir qu’on est lu mais j’invite les lecteurs à relire le nom de mon blog, qu’il porte depuis le jour de sa création, fin décembre 2005. Je veux bien que des gens tombent sur mon billet à partir de News Republic, Ebuzzing et d’autres sources (hier, j’ai eu plus de 3000 visites parce que mon billet du matin était cité dans un article de l’Express, merci à eux !). C’est au public de s’adapter : si ces braves gens ont décidé de reprendre mes billets, c’est bien parce qu’ils pensent qu’ils peuvent intéresser les lecteurs…

J’ai un blog politique engagé à gauche et j’y fais ce que je veux dans le cadre de la loi sur les blogs politiques engagés.

Sachez-le…

11 commentaires:

  1. Tu es engagé à gauche, tu t'exposes donc à la critique. Et en l'occurrence j'ai critiqué le fait que tu te serves de cet évènement pour envoyer quelques taquet à la droite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas la sensation que Nicolas à travers ses blogs ait attendu cet évènement pour envoyer des "taquets"à la droite. Si tu penses que c'est le cas, il te reste les archives. Par ailleurs, un blog de gauche a-t-il pour vocation de parler de la météo ou de ta température anale au réveil?
      Fred Tasky @Humafred

      Supprimer
    2. Je connais son blog depuis un bon moment, pas besoin des archives. Mais le taulier le dit lui-même plus bas, on va pas recommencer... Je pensais simplement qu'il assumait et non se retranchait derriere je ne sais quoi..

      Supprimer
  2. On ne va pas recommencer : je ne me sers pas de l'événement mais des propos tenus par les acteurs de l'actualité.

    RépondreSupprimer
  3. Voilà. Très bien dit. Très clair. Toussa.

    RépondreSupprimer
  4. Il y a une question qui me taraude depuis longtemps et que cette crise a réveillé :
    les écoles sont-elle vraiment des *sanctuaires* ?
    Ou sont-ce des zones de non-droit, des "micro-états" dans l'Etat, des endroits où règnent la justice arbitraire des personnels et l'insécurité (racket, brimades, agressions, etc) ?
    Parfois je me dis : si je laissais mes gamains dans la rue pendant 2 heures, ils seraient plus en sécurité que dans leur cour d'école.

    RépondreSupprimer
  5. Bien dit. Tout ça m'a donné soif.

    RépondreSupprimer
  6. D'accord. Ne jamais gâcher une occasion d'enfoncer le clou.

    RépondreSupprimer
  7. De toutes façons si ca se passe mal aux élections la lecture assidu de ce blog va devenir une infraction pénale ...

    RépondreSupprimer
  8. Discution politique avec l'autre bord un moment c'est lassant. Je suis sur que tu craques et que maintenant ce que tu as envie c'est de leur mettre un carotte et de mettre minable leur candidat. Bref t'es un mec de droite t'as envie que ton champion GAGNE et qu'il écrase son adversaire.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.