04 avril 2013

Au bord du gouffre, faisons un grand pas

« François Hollande doit-il remanier le Gouvernement ? » C'est le sondage du Figaro.fr du jour. « Au gouvernement, l'hypothèse d'un remaniement rapide gagne encore du terrain » nous dit-il. Et voila qu'on nous parle d'un gouvernement resserré...

J'ai répondu au sondage : non. Le gouvernement doit continuer ses réformes. François Hollande a expliqué aux Français que le bout du tunnel est à la fin de l'année. Il faut poursuivre sinon on est condamnés jusqu'à 2017 à montrer que l'on ne croit pas à notre action. En outre, le gouvernement et les socialistes ne doivent pas laisser penser qu'ils ont des fautes à expier. Ils ne sont pas responsables de ce qui arrive : c'est la faute à un seul homme. 

Pour autant, les socialistes ne doivent pas laisser tomber cet homme. Il est l'homme le plus dénigré de France. Il est seul. Il a nuit à son camp. Sa vie est gâchée à cause d'un affreux mensonge. Je ne cherche pas à le défendre pour la fraude fiscale qu'il a pu faire. La justice suivra son cours. Je ne cherche pas, non plus, à le défendre pour le coup qu'il nous a porté à tous. Je pense simplement que c'est un homme. 

L'accabler ne sert à rien. Harlem Désir l'a viré du PS, hier. Ça a servi à quoi ? Un geste symbolique dérisoire. Presque mesquin. 

J'entends bien mes camarades socialistes s'offusquer, s'indigner,... Mais maintenant, on fait quoi ? On reste terrés chez nous parce qu'on n'a pas été capable d'éviter un scandale qui n'est pas de notre faute ? On se flagelle jusqu'à la nuit des temps ? On rend les clés du royaume à la droite ?

Qu'est-ce qui est important, maintenant (à part les prochaines élections...) ? L'état de la France. C'est tout. Tout le reste n'est que pipi de chat. Encore une fois, je n'excuse pas, je ne fais que constater : le mal est fait. Faire un remaniement ne fera pas remonter la cote de popularité de nos dirigeants. Au contraire, ça serait montrer qu'on ne croit pas à notre propre cap. Faire un remaniement serait montrer que ce n'est pas la faute d'un seul homme mais bien du gouvernement. 

Il y a un an, François Hollande a mis en place un dispositif ministériel pour appliquer ses réformes. Il faut tenir le cap, cesser la politique à la petite semaine. Nous avons haï Nicolas Sarkozy pour ses décisions semblant à l'emporte pièce. Ne tombons pas dans le panneau.

Je voyais mes camarades effondrés, hier, quand on a vu que l'extrême droite était mouillée : c'est un proche de Marine Le Pen qui aurait ouvert un compte en Suisse à Jérôme Cahuzac. Le GUD est mêlé. Il n'y a pas à être effondré. Nous n'avons pas commis de faute morale. Nous ne sommes pas responsables des agissements de Jérôme Cahuzac. Que l'extrême droite trempe dans l'histoire est, au contraire, une très bonne nouvelle, politiquement : le Front National ne pourra pas jouer la carte du "tous pourris".

Marine Le Pen à une ligne de « défense » : « Il y a 25 ans, à l'époque où j'étais en licence de droit, quelqu'un qui est devenu mon ami a eu comme client M. Cahuzac et lui a ouvert un compte à l'étranger. Quelle est ma responsabilité ? » Il y a un an, François Hollande a mis en place un Gouvernement. Un type avait un compte en Suisse. Quelle est la responsabilité de François Hollande ?

Jean-François Copé : « La seule issue possible, la seule, est qu'un remaniement gouvernemental de grande ampleur, Premier ministre y compris, permette à François Hollande de redonner un peu de sérénité à notre pays, de changer de politique. »

On ne peut pas lui donner raison. On ne veut pas changer de politique (enfin, certains si, mais pas dans le sens que voudrait JFC).

J’ai lu beaucoup d’articles, ce matin, à propos d’un remaniement. J’ai mis un lien, en début de billet, vers un article du Figaro. Je ne vais pas reprendre l’analyse. Mon avis est qu’un remaniement, surtout pour un gouvernement resserré, créera plus de mécontents que de ravis de la crèche. Les cercles de militants vont devenir imbuvables. Mon autre avis est qu’il faut attendre 2015 avant de remanier puisque de toute manière, il faudra remanier pour préparer la nouvelle élection... Sans compter qu’en cas de lourde défaite aux municipales, en 2014, on aura encore quelques andouilles à exiger un remaniement. François, si tu me lis…

La popularité du Président ?

Il a déclaré, hier : « J'ai appris, hier, avec stupéfaction et colère les aveux de Jérôme CAHUZAC devant ses juges. Il a trompé les plus hautes autorités du pays : le chef de l’Etat, le Gouvernement, le Parlement et, à travers lui, tous les Français. C’est une faute, c’est une faute impardonnable. C'est un outrage fait à la République. D'autant que les faits reprochés sont eux-mêmes intolérables : détenir, sans le déclarer, un compte à l’étranger. »

Nous ne pardonnerons pas la faute. Mais n’oublions pas l’homme : il s’est grillé tout seul. Il a 60 ans, sa carrière est finie. Il n’a pas détourné de fonds publics, il n’a profité de son poste pour un enrichissement personnel, pour financer des activités égales. Il a peut-être fraudé le fisc il y a plus de dix ans. Il n’a pas déclaré un compte. Il a menti.

C’est intolérable pour un ministre, par pour un homme. Il n’est plus ministre parce que François Hollande a pris la seule décision qu’il y avait à prendre : le sortir du gouvernement. Toute autre décision ne serait qu’une mascarade.

Il faut avancer maintenant. François Hollande a avancé trois axes : renforcer l’indépendance de la justice, lutter contre les conflits d’intérêt et interdire tout mandat public aux élus condamnés. Je vais en suggérer un autre : lutter contre la fraude fiscale, ce qui nécessite des moyens.

En lisant sa déclaration, hier, je pensais à mon copain Le Coucou, mort à l’été 2011. Vous pouvez relire son blog. « Interdire tout mandat public aux élus condamnés » était un de ces chevaux de bataille. Il était partisan d’une interdiction à vie et je m’opposais à lui. Nous nous chamaillions souvent à ce sujet mais je crois bien qu’il avait raison. Et je n’aime pas imaginer que je puisse faire ce retour en arrière : ne plus vouloir pardonner.

Il faut avancer maintenant. Les scandales et révélations vont continuer jusqu’à la fin des temps. Tiens ! Le trésorier de la campagne de François Hollande a fait des investissements aux Caïmans. Ca vient de tomber. Je suppose que certains vont tenter de faire éclater un scandale alors que tout est légal. Il faut avancer maintenant, lutter contre les paradis fiscaux au niveau européen, lutter contre la fraude fiscale, …

Et redresser la France en subissant des tempêtes.

20 commentaires:

  1. La nuit nuit gravement. On se croirait chez Rosa, ici, de plus en plus.....

    RépondreSupprimer
  2. Moi, #jesuisunCahuzac (billet en cours).

    RépondreSupprimer
  3. Il est super ton titre.

    Sinon un gouvernement resserré, ça serait un merveilleux signal... (si en plus il est délesté des Montebourg et autres ministres de ce genre, je t'enverrai un coup à boire par mail pour fêter ça !)

    RépondreSupprimer
  4. Quand tu dis qu'il faudrait limiter les mandats successifs dans la même fonction, ce qui permettrait de faire tourner les gouvernants, afin d'éviter les tentations de corruption,et de renouveler le corps politique, éviter les règnes dans des villes, on te dit : oui, mais si il est réélu, c'est qu'on l'aime bien. Certains sont schizo. Pourtant, il faut bien faire quelque chose et commencer par le début: un élu est payé relativement peu, par rapport à ce qu'il fait pour la communauté, si il s'engage. C'est là que viennent les tentations d'arrondir ses revenus au début.

    RépondreSupprimer
  5. C'est dans la tempête que l'on reconnait un bon capitaine. C'est celui qui sait garder le cap. Perso je te trouve bien courageux, capitaine Nicolas, dans ta détermination à soutenir le gouvernement Hollande. Mais ne dit-on pas que les causes les plus désespérées sont les causes les plus belles?

    Dans mon village, quand une personne de gauche critique le gouvernement, je ne fais jamais ton genre de plaidoirie. J'ai une réponse simple et courte. C'est quand même beaucoup mieux que si l'autre avait continué. non?

    RépondreSupprimer
  6. C Politweets,

    Au boulot !

    FalconHill,

    C’est quoi un signal ? Tu veux virer le ministre des anciens combattants et celui du tourisme ? Bah !

    Rosa,

    Je n’ai pas dit que je voulais limiter les mandats successifs !

    Paul,

    Je n’ai pas besoin de trous du cul pour me juger. Surtout que tu fais une grave erreur d’analyse : Rosa et moi, on se trompe peut-être parfois mais on essaie de parler avec du bon sens. Pas toi. Tu adoptes des postures. Tu n’es qu’un guignol. Ce qui est mieux qu’un trou du cul, tu me diras.

    Lg,

    Ça revient au même. Mes confrères sont très critiqués mais ne proposent pas grand chose.

    RépondreSupprimer
  7. Je pense que ce que je viens d'écrire est un peu ma réponse. Je sais, elle sera modérément appréciée ici au niveau des solutions proposées.

    J'ai ajouté en commentaire un lien vers un scoop "amusant".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lu et commenté. La réponse est apprécie contrairement à ce que tu peux penser parce qu'on est d'accord sur le diagnostique. C'est simplement que je ne crois pas à la solution.

      J'en reparle à midi dans mon annexe.

      Supprimer
    2. J'ai répondu de travers et avec des fautes. Et je suis en retard pour mon billet.

      Supprimer
  8. Les gens qui appellent au remaniement font semblant d'ignorer qu'il a déjà eu lieu et que Cahuzac ne fait plus partie du gouvernement.

    Yis.

    RépondreSupprimer
  9. http://www.lesoir.be/219230/article/economie/2013-04-03/secrets-des-offshore-exposes-mondialement

    C'est cadeau.

    Youpala

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta pseudo information est en lien â la fin de mon billet.

      Supprimer
  10. Ce serait idiot de remanier. Aussi idiot que de "pisser" sur Cahuzac à terre (comme dit quelqu'un).
    On va avoir droit à des révélations, à un petit déroulement de la pelote de l'hypocrisie : tant mieux. Cela donnera peut-être (je ne me fais pas trop d'illusions) un coup d'arrêt à la comédie. Donc : tant mieux, bien fait.
    Moi j'en ai assez de la comédie des PèresLaVertu qui stigmatisent et font honte au privé, à Gérard Depardieu, et aux anti-mariage homosexuel.
    Parce qu'il y a fric et fric :
    il y a le fric de la spéculation éhontée, aveugle et criminelle,
    et il y a le fric (et oui c'est le même nom) tout court, tout simple, celui pour lequel on s'active et qu'on est bien content de recevoir, qu'on soit dans le Privé ou dans le Service-mon-oeil-public, payé avec l'argent de tous et surtout du premier.
    Et il y a plus grave que le fait que J.J. Augier ait des actions chez les crocodiles ou des boucheries à Pékin : c'est le fait qu'on fasse une loi pour tous sans réfléchir aux conséquences pour tous juste pour remercier quelques uns de .. leur fric.
    C'est la chance de François Hollande : une bonne lessive, un bon ménage de printemps des familles. Ecouter la rue, qui n'est pas si bête. A quoi servirait de changer les têtes ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Il faut prendre ça comme une chance.

      Supprimer
  11. Remaniement après 11 mois, du jamais vu sous la Vème

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si. En 1995. Sans compter Juppé en 2007.

      Supprimer
  12. C'est mort tout ça, rien à sauver dans cette clique, pas plus que dans la précédante...
    Soit vous comprenez ce qui se passe, soit "les extrêmes" vont rafler la mise...
    "there is no alternative", "le changement c'est maintenant"...etc...
    P%$#6aiiinnnggg!!!
    GET REAL!

    RépondreSupprimer
  13. Assez d"accord avec toi, va falloir passer là-dessus et fissa et avancer désormais le plus vite possible des solutions qui font que ça redresse un peu quelque chose dans ce pays. Par contre, les socialos, et pour une question d'IMAGE, sont obligés d'en faire des tartines avec des grands mots : Interdit, viré à vie, condamnation verbale publique au bûcher, gnagnagnagna etc sinon Pujadas et tous les lamentins de ce pays vont se mettre à pigner en choeur parce qu'il ont pas eu leur dose de soumission pleurnicheuse.
    Du coup, je ne sais plus ce que je voulais dire, tiens;..

    Ah si, voilà, le nombre de personnes et d'entreprises, et de banques qui doivent avoir bien autre chose que le contenu d'un porte-monnaie de 600 00 Euros dans un paradis Fiscal et dans ce pays, ça doit être aussi amusant qu'incrédibeul, dans ce pays, aussi, alors le Cahuzac, là-dedans...
    (voir Denis Robert : Bouquin Clearstream et...
    https://www.facebook.com/denis.robert , et un tas de trucs sympas où la main de Pujadas ne mettra jamais les pieds)

    (Vrai que l'homme Cahuzac doit être minable, dans son coin, mais ça, hein, je suppose qu'il faudrait qu'il soit suffisamment entouré pour ne pas en arriver à se suicider, ce qui arrive parfois dans ce genre d'affaires)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord. J'ai vu dans la presse ce matin (peut être dans le dernier article que je mets en lien) que 25000 milliards dormaient dans les paradis fiscaux. C'est énorme et doit être du même ordre de grandeur que le cumul de la dette des états.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.