13 avril 2013

Complètement Barjot

L'heure est à la cabale contre Mme Frigide Barjot. Les tweets que je lis ce soir laissent entendre un tas d'abominations comme le fait qu'elle serait homophobe. Ce n'est pas vrai ! Elle n'aime pas les homosexuels, c'est tout. Et encore, je ne sais pas. Je n'ai jamais essayé de gouiner avec elle.

La pauvre femme.

Elle est manipulée par une espèce de droite catholique, l'évêché étant fermé de l'intérieur, il leur fallait une tête de pont.

Elle est manipulée par l'UMP perdue qui veut s'opposer parce qu'elle doit jouer son rôle.

Nous allons prier pour elle. Pas trop fort, je suis athée. Nous allons prier raisonnablement. Nous allons prier aussi pour Montpellier, Brest et Rennes, qui à l'heure où je parle sont en train de perdre alors que Lorient est la seule équipe Bretonne à mener ce soir même si Montpellier est un peu à l'est de la Bretagne.

Mme Barjot, elle, est à l'ouest. Le mouvement lui échappe même si Rennes a égalisé. Elle voit du sang dans la bouche. C'est affreux. Elle va se rendre compte bientôt qu'elle a foutu la merde, qu'elle devient l'égéridicule d'andouilles réactionnaires qui veulent descendre dans la rue.

Brest vient d'encaisser un deuxième but. Rennes aussi.

Les réactionnaires poussés par Jean-François Copé dérapent, rêvent de faire la révolution contre le peuple. C'est un bonheur à observer.

La France réactionnaire va descendre dans la rue. Ils seront cent mille ou un milliard pendant que Rennes vient de prendre un quatrième but.

Madame Barjot va rentrer dans les livres d'histoire pour avoir généré la révolte des réactionnaires ! A l'heure où entrer dans l'histoire veut dire avoir une page Wikipédia. C'est beau.

C'est beau ! Amis réacs, tournez la page ! Le match est perdu, la page va se tourner. Dans moins d'un mois, la loi sera promulguée. Dans un an nous aurons célébré 250000 mariages dont 5000 entre homos.

Fin du match. Frigide Barjot existera autrement. Je ne sais pas comment. Elle trouvera un autre combat. Elle pourra passer à la télé le samedi soir chez Ruquier, devant des téléspectateurs officiellement de gauche mais qui ne demandent qu'à entendre des réactionnaires pour les conforter dans leurs idées tout en se défoulant dans Twitter.

Le championnat de France n'est pas terminé mais le championnat de la France va tourner une page.

Amen.

Rennes a perdu 4 - 2.

52 commentaires:

  1. Quoi ? Rennes a pris 4 buts, et personne ne m'a rien dit ? Faut foutre Frigide (oui je sais c'est pas très joli...) dans les buts de Rennes, on a une chance ...
    (En vérité m'en fous suis supporter invétéré de Lorient depuis toujours, héhéhéhé...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis supporter de rien !

      Supprimer
    2. Mécréant ! (comme Boutin, répéter le même mot veut dire j'ai tout compris)

      Supprimer
  2. Oui, chez Ruquier, pour un bouquin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Comme égérie des gauchistes crétins.

      Supprimer
    2. ah non !! on l'a assez vue ! oust!

      Supprimer
  3. Allez, allez, allez Lorient
    Allez, allez, allez Lo-orient !

    RépondreSupprimer
  4. Avant l'apéro, j'écrivais un billet sur cette dame. Dont je condamne radicalement ses dires et ses dernières positions.

    Par contre, je déteste la manière dont une certaine gauche militante haineuse l'insulte. La cabale sur Twitter est proprement hallucinante. Si vous (je dis vous en parlant la gauche dans son ensemble) vouliez promouvoir l'opposition au mariage homosexuel, vous ne vous y prendriez pas autrement.
    Je pense vraiment qu'il y a un boulot énorme pour maitriser ces militants profondément haineux et intolérant qui pululent sur Twitter et sur les réseaux sociaux.

    Aprés peut être être est ce une tactique. Pour radicaliser le mouvement, et avoir comme seul adversaire un minable Copé, et un FN super fort. Des fois je me demande. Mais je pense que c'est une tactique suicidaire, et dangereuse...

    Tu parles d'une UMP radicale qui manipule. Et je vois de mon coté une gauche peut être pas si non officielle que ça qui se régale de jeter de l'huile sur le feu et de se garder comme opposant officiel des fous.

    Au final en tous cas, pour la République apaisée, on attendra la prochaine tournée...

    Il y a un peu de quoi être écoeuré quand même... (après si politiquement certains en sont ravis, bien leur en fasse... Les lendemains risquent d'être difficiles : il y a un 21 avril tous les ans...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas vu ton billet. Arrête de defendre l'UMP ! Je ne défends pas le ps.

      Supprimer
    2. Je ne l'ai pas publié encore. Et je ne défends personne (toi non plus d'ailleurs), j'exprime simplement un sentiment.

      Qui est que ton camp, mon camp, nos camps à tous, ont une responsabilité globale dans cette radicalisation. C'est mon avis.

      Supprimer
    3. Non. Fait arrêter ce "tous coupables".

      Supprimer
  5. (par contre j'ai suivi la branlée de Rennes... Euh là y a des coups de pieds au roues et au cul qui se perdent...

    Mais je me demande si tu es le bon interlocuteur pour parler ballon rond, avec toute l'estime et l'amitié sincère que j'ai pour toi ^______^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, pour le foot je ne comprends rien.

      Supprimer
  6. Tu fais le multiplex pour le championnat maintenant?

    Sinon, je serais de droite j'aurais honte d'être représenté par Barjot.

    RépondreSupprimer
  7. Médiapart, bien que je ne le porte pas dans mon coeur,signe un billet expliquant parfaitement qui est cette "barje" : un pur produit des gropuscules néo-fascistes financés par des gens plein aux as.
    Car aucune idée ne progresse sans un financement au profit d'une organisation.
    Pour les noms, lire Marie-Jo Chombart de Lawe : "complot(S) contre la démocratie".
    Bz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas homophobe (elle est connue pour son amitié affichée pour un grand nombre d'homos, justement),mais dépassée, avide de reconnaissance depuis toujours, et ayant trouvé il y a quelques années ce créneau de l'anarchisme humoristique intégriste catho (une sorte de Charlie-Hebdo lefèbvriste), aujourd'hui pris en main par l'extrême-droite politique qu'elle n'est pas de taille à maîtriser.

      Supprimer
  8. Ouais là ça risque d être moins bon enfant la prochaine manif. D ailleurs je pense qu il faudra les laisser à la maison les enfants. Même si elle s emballe Frigide, faut reconnaître qu' après s être tant investie c est normal qu elle l ait mauvaise. Moi même anti mariage pour tous je lui reconnaîs d avoir porté haut et fort là parole de nombre de français. Et elle n est pas manipulée par la droite, faut arrêter là mauvaise foi, elle a commencé le combat alors que lUmp et Fn étaient inaudibles sur le sujet. Quant à nous qualifier de reacs, bof. Moi je suis contre pcq y en a marre de satisfaire des intérêts particuliers sans mesurer les conséquences pour les enfants ou la société. Je suis convaincu de ne pas détenir là vérité mais je ne veux pas vivre dans une société où on institutionnalise la privation d un père où d une mère, où l on marchande l enfant et la femme. Que l on me laisse la liberté de ne pas en vouloir. Que l on veuille nous faire croire qu hetero homo bi trans c est pareil je n y crois pas. Je ne pense pas que l un est mieux que l autre mais que la différence de ces situations invalide l argument simpliste de l égalité pour tous. Je veux d une société où chacun est responsable de ses actes et en assume les conséquences. Je ne peux procréer j assume, je viole là loi plusieurs fois j assume, je manifeste et je casse j assume. Finie la dictature des caprices bienvenu dans la république des devoirs. Quant à ériger en dogme qu "il faut arracher les enfants au déterminisme familial sexuel ethnique et religieux", je pleure. De quel droit le politique peut retirer à des parents le droit de transmettre ses valeurs son histoire ses croyances à ses enfants. Quelle hypocrisie de vouloir donner à certains le droit à la parentalité tout en niant la capacité des parents à éduquer leurs enfants...Et pour finir allez le Losc 2-1 contre Marseille demain. Julien

    RépondreSupprimer
  9. "De quel droit le politique peut retirer à des parents le droit de transmettre ses valeurs son histoire ses croyances à ses enfants"

    N'importe quoi.
    Personne ne retire aucun droit à personne, on donne simplement à certains un droit qu'ils n'avaient pas -et dont seule une infime minorité usera, comme on l'observe dans tous les pays qui l'ont fait depuis longtemps.

    RépondreSupprimer
  10. Bof.... si j'osais...

    Allez, je me lance. Le mariage ? Pour personne. Là. En revanche on réaménage le PaCS, avec enfin le droit à la responsabilité conjointe des enfants. C'est ce truc-là qui est important.

    Et en tant qu'athée fripon, je me délecte en pensant à tous ceux qui, dès le passage en mairie fait, se précipitent à l'église. Si pas de passage devant monsieur le maire, mariage religieux interdit. Le piège. Et moi de rire, au bord du chemin. Car si l'on passe outre, c'est l'officiant qui trinque. Salé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve cette loi (l'interdiction du mariage religieux sans mariage civil) totalement ridicule.

      Supprimer
    2. le mariage étant devenu un contrat civil et n'étant qu'accessoirement un sacrement religieux, il est important que ce contrat soit acté
      maintenant acté à l'état civil ou chez un notaire , pourquoi pas

      Supprimer
    3. Le mariage religieux sans mariage civil n'est pas interdit, chaque religion fait ce qu'elle veut, y inclus la polygamie -et, si elle en avait envie, la polyandrie; simplement, les mariages religieux n'ont aucune valeur légale, lorsqu'ils sont réalisés en France.

      Supprimer
    4. Il me semble bien que c'est interdit.

      Supprimer
    5. C'est effectivement interdit en France, et ceci quel que soit le culte (article je-sais-plus-combien du code pénal).

      Si la loi sur le mariage des homosexuels est adoptée certains catholiques envisagent de passer outre cette obligation et de marier des couples (hétéro évidemment...) qui ne seraient pas passés par la mairie.

      Je suis d'accord avec babelouest. Franchement, qu'est-ce qu'on en a à f... du mariage ! On s'est battu pendant des années (60-70) pour bannir cette tradition, nous voilà à le défendre "pour tous". Qu'on en finisse et qu'on parle d'autre chose. Du "travail pour tous" par exemple...

      Supprimer
  11. Les noms, surtout quand ils sont faux, ne devraient pas nous mener par le bout du nez.
    Virginie Merle, épouse Bruno Tellenne, (qui se définit comme républicaine gaulliste, chrétienne convertie), s'est faite connaître par sa fréquentation médiatisée des nuits parisiennes, notamment les cabarets gays.
    Sinon, à part ça, comme je ne suis pas très contente en ce moment,
    je vais faire comme Nancy, mais sans musique : "Coucou, Nico !"

    RépondreSupprimer
  12. Je vois que personne ou presque ne semble avoir encore pris le temps de dessaoulé d'hier soir…

    RépondreSupprimer
  13. @ Nicolas
    "mariés" religieusement, et pas pour l'État-civil ? c'est tout de même plutôt illogique et incohérent, non ?

    RépondreSupprimer
  14. L'article 433-21 du code pénal punit de six mois d'emprisonnement et de 7 500 euros d'amende tout ministre d'un culte qui procède, de manière habituelle, aux cérémonies religieuses de mariage sans que lui ait été justifié l'acte de mariage préalablement reçu par les officiers de l'état civil.( wikipédia)
    Donc il est bien interdit, comme tu l'as dit, Nicolas, de prononcer une union religieuse en le faisant hors cadre républicain. Sans mariage civil, aucune union religieuse n'est reconnue en France. Nous ne sommes pas aux USA.
    Je pense que Miss Barjot ne va pas finir sa carrière médiatique sans tenter un coup de force afin d'attirer les feux des projecteurs. C'est une droguée des médias, comme beaucoup d'autres, d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. t'es sure que ce n'est qu'aux médias que se shoote, quand je vois sa tête d'allumée , je me pose des questions

      Supprimer
    2. @ Rosaelle

      Ah, au temps pour moi, je ne savais pas.

      Supprimer
  15. Barjot n'est pas "manipulée", elle manipule : http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-revelations-sur-la-manif-pour-tous-temoignage-d-un-proche-de-son-leader-117062948.html

    RépondreSupprimer
  16. Qu'on le veuille ou non, la médecine en s'emparant de la procréation et en en faisant un marché lucratif, me semble bien "responsable" de toutes ces demandes de parentalités. Il n'est tout de même pas étonnant que tout le monde veuille profiter de ces avancées dont les comités d'éthiques ne savent plus que faire.
    Le mariage ? ... par la force des choses j'ai beaucoup d'homos dans mon entourage et aucun qui demande à se marier.
    Bon, c'était juste pour causer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les demandes viennent de toutes parts, que ce soient les couples stériles, normal, les femmes ménopausées, et sous peu les couples homos avec mères porteuses, ou pas.

      Supprimer
  17. Je ne tweet pas, désolée je n'y comprends rien...
    Je vous lis depuis des années, et je je veux juste dire que Boutin, j'aurais bien aimé la voir dépenser autant d'énergie à défendre les mal logés et quant à Barjot il faudrait qu'elle pense à reprendre sa vie sexuelle et les 2 doigts qui la rendait radieuse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah ! Merci pour ton commentaire (et désolé pour le tutoiement).

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.