20 avril 2013

UMP du samedi

Ce qu'il y a de bien, c'est que même le samedi quand je ne peux pas faire un vrai billet devant un PC mais suis obligé de le faire sur l'iPhone, c'est qu'il y a matière à dire sur l'UMP, rien qu'après avoir lu la presse en diagonale !

Ainsi, Jean-François Copé appelle les sympathisants à venir manifester en masse contre le mariage pour tous.

Nous voilà avec des joyeux drilles qui ont maintenant deux références :
- en 1984, quand les manifestants de droite ont fait reculer la gauche,
- plus récemment, quand la "rue" avait fait reculer Villepin et Chirac à propos du CPE.

On a les références qu'on peut. On peut toujours croire au Père Noël mais ces deux reculades eurent très peu d'effet. Par contre, si Hollande recule sur le mariage machin, il se mettra les partisans qui lui restent à dos. Une sorte de frustration... Mais nous n'en sommes pas là ! Je disais ça pour parler du manque de sens politique de Jean-François Copé qui tente tout ce qu'il peut pour devenir le leader de la droite.

Il fait presque pitié en tentant de récupérer les manifestations.

Ils ont aussi comme référence mai 68. Ils pensent le refaire à l'envers. Dans les blogs de la "vraie droite", ils ne se sentent plus pisser. Bientôt, ils vont nous sortir la guerre pour un nouvel ordre ou une connerie comme ça. Ils veulent faire la révolution ! Du coup, à gauche, on va passer pour réactionnaires ou conservateurs.

Oui ! A droite, ils ont aussi une vraie droite (lire chez Falconhill, voir dans ma blogroll), comme nous, on a la vraie gauche ! Aucun sens électoral...

Pour un peu, Hollande va servir de rempart contre cette radicalisation, aux yeux de la "droite modérée".

Voir Jean-François Copé appeler à manifester m'a surpris. Le côté con du blogueur politique : il s'imagine que ses "conseils" vont être écoutés.

Jean-François Copé se voit maintenant à la tête d'une armée de millions de manifestants (en comptant les roues des poussettes).

On est bien...

8 commentaires:

  1. Ces manifestations à répétition, ça devient lassant.

    RépondreSupprimer
  2. Mon premier commentaire n'était pas brillant mais je faisais un essai. Je reviens à mon profil Blogger car la solution d'associer Blogger et Google + ne me convenait pas. Quant à Mr Copé il ferait mieux de s'occuper de ses affaires judiciaires ou autres. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  3. Falcon a raison : "tiens la vraie droite revient !"
    Et aussi Caroline FOUREST qui explique bien qui sont ces groupes d'extrême droite et comment ils sont la charnière d'articulation entre l'UMP et le FN !
    Cela recouvre un travail plus ancien et sous un autre angle : celui de mon ami et camarade Pierre Milza :" LES fascismes".
    Ma conviction s'est ainsi lentement forgée au fil du temps et de mes efforts pour comprendre : il n'y a pas "une" extrême droite, mais plusieurs. L'UMP actuelle est l'une d'elle : désolée pour ceux - car il y en a ! - qui sont allés s'y égarer : selon le mot de Caroline Fourest, ils sont le "cache-sexe" d'une extrême droite, ils sont instrumentalisés par elle qui cherche à se "rosir" ! ...
    Plein de bises de ouikende !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, bien sûr, c'est lumineux. De même que le PS est le cache-sexe des groupuscules gauchistes pro-castristes qui s'apprêtent à monter à l'assaut de l'Élysée pour établir la dictature du prolétariat.

      Merci de nous aider à y voir plus clair…

      Supprimer
    2. Réponse d'Apo effacée par mégarde : "Vous allez vous faire engueuler de répondre à la place du taulier ! :DDD "

      Supprimer
  4. pour plus de précision sur cette nou elle droite

    http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2013/04/19/manif-pour-tous-quand-les-vieux-reseaux-oas-sen-melent/

    RépondreSupprimer
  5. Arrête de stigmatiser les poussettes, à cause de toi, Didier Goux fait de bonnes vannes, mais sur mon compte! C'est injuste, c'est toi le diabolisateur des poussettes!

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.