22 avril 2013

Les blogs, la presse, Guy Birenbaum, l'Elysée, Twitter ... et moi

Allo ? Les gens ? On se calme ! Les blogueurs proches de François Hollande ont été reçus par Pépère. Le microcosme s'agite comme si l'information avait la moindre importance ! Comme Guy Birenbaum a fait sa chronique du matin, je me suis permis de l’interviewer et vous pourrez lire ses propos dans la deuxième moitié de ce billet.

Je vais d’abord donner toutes les informations. Tout d'abord, en tant que blogueur célèbre pour ses cravates, j'ai donné des conseils pour qu'il puisse faire un nœud qui tienne bien sa cravate. Ensuite, El Camino, en tant que blogueur rock'n roll a étudié la possibilité d'utiliser la salle des fêtes pour organiser des concerts pour renflouer les caisses. Simone était juste venue récupérer la culotte qu'elle avait oubliée lors d'une précédente visite. Ma consœur Elooooody en dit encore plus.

Sur France TV, ils évoquent cette histoire en citant mon blog. Ca lui a apporté 57 visites. Tu parles d’un sujet qui intéresse du monde. Europe 1 a fait un article aussi en me citant : 16 visites. Le Parisien ne me cite pas mais crois savoir ce que le Président nous a dit : « Ma communication institutionnelle présente des lacunes, j’ai besoin de vous pour tenter de compenser cela sur internet. » Ils sont forts, au Parisien ! Ils ont découvert que François Hollande a un problème de communication et qu’il s’en est rendu compte. En fait, il ne nous a pas dit ça, il a dit : « Ma communication est parfaite, ma cote de popularité est au top et les Français sont particulièrement bien informés de ce que fait le Gouvernement ». Numérama semble en savoir plus mais ne sait rien.

Samuel Laurent, du Monde, RT mon billet : « @samuellaurent: Recevoir des blogueurs PS à huis clos, sans qu'on sache ce qu'il s'est dit. La com à la Hollande, je pige pas http://t.co/9y4QJa0jhh »  Les gens sont intoxiqués par des années de Nicolas Sarkozy. Tout doit être réduit à de la communication. On se calme ! Pépère a reçu ses partisans qui connaissent les réseaux sociaux pour travailler avec eux.

Remarque ! Son journal prédisait la mort des blogs encore le mois dernier. C’est ballot, voilà les blogueurs reçus à l’Elysée mais pas lui…

J’ai été contacté par un grand média national pour un rendez-vous ce soir. J’ai refusé parce que j’ai un autre rancart. Je dois voir Jean-Marc Nicolle, premier adjoint au Maire de ma commune de résidence et, accessoirement, délégué du Conseil Régional au Grand Paris. Nous allons parler de la réforme territoriale et de son impact sur la région et sur mon coin. Ca me parait bien plus important et intéressant que cette histoire de François Hollande qui reçoit des blogueurs militants pour une visite privée. Les journaux sont invités à faire leur travail.

J’ai aussi été contacté par des journaux qui voulaient que je leur raconte toute cette histoire et qu’ils me feraient l’honneur de me publier et tout ça. Si j’avais quelque chose à dire, je le dirais dans mes blogs…

Dans Twitter, j’ai relevé quelques « perles »

« @bzavier "Ce qui a été dit lors de cette rencontre n'a aucun intérêt hors de notre cercle." #transparence #oupas http://t.co/M88LFD4UR9 » Je propose que l’Elysée fasse un communiqué de presse pour relater toutes les conversations privées de Pépère.

« @francbelge En Corée du Nord, le président reçoit son équipe de blogueurs de gouvernement dûment enregistrés. Ah c’est en France. http://t.co/pHU8VqxHU2 » Ah ! Parce qu’en Belgique (je dis ça au pif), les conversations du roi des Belges sont publiques ?

« koztoujours Énorme “@bzavier "Ce qui a été dit lors de cette rencontre n'a aucun intérêt hors notre cercle" #transparence #oupas http://t.co/8Mv8hRY07C” » Ah ! Merde ! Koztoujours n’a pas été invité par l’Elysée. C’est mal : c’est un blogueur important.

« thibauddP Après la Police Politique, la Communication d'Etat de Hollande-Toujours-Candidat. Triste ce "changement" http://t.co/0WfvODd9on » Ah ! Encore un qui pense que l’Etat ne devrait pas avoir de service de communication… Ils sont mignons. Quelle communication d’Etat ? Celui là devrait lire plus sérieusement les blogs des types invités…

« @zeyesnidzeno: Rencontre FH/Blogueurs/ses "Ce qui a été dit lors de cette rencontre n'a aucun intérêt hors de notre cercle" Ah... http://t.co/ry9mu3iVhA » Ben, Zeyes, faut venir plus souvent aux Kremlin des Blogs, tu saurais tout sur cette rencontre. Il y en avait encore un samedi soir.

« @Le_M_Poireau @nrosenberg samedi des blogueurs ont été reçus à l'Elysée http://t.co/JYS4bFD4Oi La presse n'a pas d'infos et brode ! ;-D » C’est tout à fait ça.

« @pensezbibi Blogueurs au Top : Les Marches de l'Elysée comme Les Marches de Cannes http://t.co/ILCF8jfAL6 #CinémaDeHollande #jegoun » C’est gentil de créer un hashtag #jegoun mais il ne faut pas être frustré comme ça. La meilleure façon d’entrer à l’Elysée est de monter ces marches.

Le jour où François Hollande recevra les blogueuses tricot ou les blogueurs bagnoles, les journalistes des catégories concernées seront-ils aussi déçus ? Les blogueuses crochet et les blogueurs motos seront-ils hargneux ?

Il y a bien une personne qui doit être légitimement intéressée par cette rencontre. C’est l’ami Guy Birenbaum. Il est blogueur, pas que politique, et tient une chronique, tous les matins, sur Europe 1, où il parle des réseaux sociaux, de l’information vue de Twitter. D’ailleurs, cette histoire de rencontre était le thème de sa chronique, ce matin. Guy est un copain de la vraie vie, vu qu’il vient parfois aux Kremlin des Blogs. Il m’a évidemment « appelé » pour me tirer les vers du nez mais je suis resté muet comme une carpe parce que je n’avais rien à dire.

Du coup, je lui ai posé quelques questions par mail.

Question : Depuis le lancement de ta chronique, de l’émission DCDC,… Avez-vous un retour sur l’intérêt des auditeurs pour ces séquences, où vous évoquez l’actualité vue des réseaux sociaux ?

Réponse : Oui Nicolas, puisque c'est le sujet de l'émission au quotidien. Je peux donc te dire que le public est intéressé, forcément. De ce que j'ai lu d'ailleurs, l'audience a progressé encore. Quant à la chronique matinale, elle est quasiment la seule dans toutes les radios à être aussi exposée et à traiter de l'actualité sous cet angle, pendant deux minutes, au quotidien. C'est une chance à mon sens que d'avoir cet espace pour donner une perception aux auditeurs non internautes de ce qui se joue sur le Web. Mais si Twitter reste un réseau encore plus marginal, près de 30 millions de Français sont sur Facebook. Il est difficile de considérer que ce qui s'y déroule n'a pas sa place dans une radio nationale. Idem pour les blogs que je continue à considérer comme des espaces plus qu'intéressants. En tous cas, j'ai la chance cette saison de pouvoir en rendre compte et je ne boude pas mon plaisir.

Mon commentaire : ça me fascine…

Question : Après cette rencontre, tu as eu des informations, tu as creusé, … Tu sais donc à peu près ce qui s’est dit entre Hollande et nous. Penses-tu vraiment que ça pourrait intéresser un lecteur, s’il n’y avait pas le mystère autour de la rencontre ?

Réponse : En l'occurrence, c'est davantage la démarche qui m'intéresse que les propos tenus. C'est pour cela que j'ai fait ma chronique ce matin, grâce à plusieurs "sources" de première main, présentes (féminin pour sources). Sans compter ce que certains comme toi, Politeeks ou Dedalus ont écrit, avec humour et émotion. Ce qui m'intéresse, c'est le fond, pas l'écume, c'est qu'enfin des blogueurs soient reçus, questionnés, qu'ils donnent leurs avis. Je défends la place des internautes tous les jours, matin et soir. Je me réjouis que certains comprennent au pouvoir, dans les médias, dans les milieux qui décident que certaines rencontres peuvent avoir de l'intérêt. L'aspect "mystère" n'est qu'un prétexte journalistique. Ce n'est pas cela qui me motive pour évoquer les blogs ou les blogueurs, je n'ai pas attendu ce matin pour souhaiter qu'elles et ils soient considéré(e)s à leur juste valeur. En France ou ailleurs.. J'ai d'ailleurs consacré une chronique il y a quelques temps aux rapports compliqués de certains avec Mediapart, lorsque monsieur Cahuzac n'avait pas encore avoué. 

Mon commentaire : ma question était mal posée ! Guy a répondu pour lui… Oups !

Question : Une phrase de mon billet fait beaucoup parler : « Ce qui a été dit lors de cette rencontre n'a aucun intérêt hors de notre cercle. » L’intérêt en question était l’objet de ma phrase précédente. A ton avis, pourquoi les gens ne la prennent pas au premier degré ? Le Président nous a remerciés pour le travail fait pendant la campagne et pour ce qu’on fait depuis, par exemple. Pourquoi les gens ne me croient pas quand je dis que ça a peu d’intérêt pour le public ?

Réponse : Je ne sais pas Nicolas. Je ne peux pas répondre pour les autres. Je pense que c'est un malentendu permanent. J'ai bien peur que le second degré n'existe pas. Il faut toujours se dire quand on écrit que les lecteurs ont un niveau d'interprétation et de lecture qui peut être différent du notre. Je ne m'en réjouis pas. Je le constate.

Mon commentaire : ouais. Ca me gave.

Question : Ne crois tu pas que « la profession » ne gagnerait pas en crédibilité si elle arrêtait de commenter, de fabuler, de fomenter, … avec ces « non sujets », alors que nous avons un vote bloqué pour l’ANI, un bordel en Syrie, une fusillade en Russie et une nouvelle aux USA, Bartolone qui reçoit des menaces, des cours de morale laïque annoncés, la présence du FN à côté de membres de l’UMP à une manifestation ?

Réponse : Je ne parle jamais pour les autres. J'ai consacré mon 13h du Huffington Post à la présence du FN à côté de l'UMP dans la manif. Tu peux prendre les sujets que je traite sur une semaine, ils sont rarement microcosmiques ou anodins. @Gundeath et Slate.com, sur le vote du sénat américain contre le texte sur le contrôle des armes. La chasse à l'homme sur les sites (Reddit, notamment) et réseaux américains contre les auteurs des attentats de Boston. Pourquoi nous ne parlons que de Boston et presque pas de Bagdad ou Mogadiscio, où il y a eu bien plus de décès dans des attentats. Juste après l'attentat, comment la police de Boston a utilisé les réseaux sociaux en temps réel pour recueillir des informations. La violence sur les réseaux à propos du "mariage pour tous"... Et ainsi de suite. Donc je ne crois pas que je fabule ou que je fomente... 

Mon commentaire : arg ! Question mal posée. J’aurais du définir ce que j’entendais par « profession » !

Question : Ne crois tu pas que « la twittosphère politique » ne gagnerait pas en crédibilité si elle arrêtait de commenter, de fabuler, de fomenter, … avec ces « non sujets » ?

Réponse :  Tout dépend de l'actualité. Un gros sujet chasse le plus petit et ainsi de suite. Malheureusement, l'attention pour les "âneries" comme tu les nomme, les "non sujets" est partagée par les internautes. Il suffit d'observer les TT, ces juges de paix terribles pour comprendre que les sujets les plus commentés ne sont pas forcément les plus importants. Il en va de même sur les sites d'information et sur les blogs. Je pense que ton billet sur l'Élysée va être très lu. C'est ainsi...

Mon commentaire : il est très lu… Il finira probablement dans les 10 billets les plus lus de l’année.

Question : Tu habites comme moi en proche banlieue Parisienne, que sais-tu des évolutions de ta commune avec la réforme territoriale ?

Réponse : Je ne suis pas électeur dans la commune où je réside. Comme tu le sais je suis électeur à la mer, dans ma Normandie. J'essaie de me tenir au courant de ce qui s'y passe, même si je n'y suis malheureusement pas au quotidien. Mais j'ai bon espoir qu'un de ces jours, pas si lointain, je puisse m'y consacrer pleinement, sur place. 

Mon commentaire : l’autre ! Il pense déjà à la retraite…

Encore merci, Guy !

22 commentaires:

  1. Ne pas être sur twitter (ce qui est mon choix) n'est-il pas le meilleur moyen d'ignorer ces batailles de polochons sans grand intérêt?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes: mais encore?
      (pour une fois que je mets un commentaire sérieux...)

      Supprimer
    2. Certes mais ces batailles auraient lieu ailleurs et elles me viendraient aux oreilles. Il ne faut pas oublier la vie : la politique se passe maintenant dans Twitter.

      Supprimer
  2. Tu vas devenir une star du journalisme !
    :)

    RépondreSupprimer
  3. Wow tu vas réussir à faire 20 billets là dessus. Chapeau bas.

    RépondreSupprimer
  4. Je te confirme, ce qui se dit chez Albert II reste chez Albert II. Mais je pense que d'ici peu, cette sorte d'omerta à la belge va craquer sous «l'urgence de l'info».

    Il est bien ce Guy, je trouve ! :-)

    RépondreSupprimer
  5. Faut revenir sur terre, Seb. La fuite a eu lieu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Revenir sur terre" ... venant de toi ca laisse reveur ! A moins que par "sur terre" tu entende "au comptoir d'un bistrot pmu de province".
      Je t'aime, tu crée un boulevard pour les vrais socialistes

      Supprimer
    2. et le retour aux postures on dirait

      Supprimer
    3. Ils n'ont jamais arrêté. Ce type est un pire guignol qui ne fait que brailler dans les réseaux sociaux. Aucune conscience politique, aucune connaissance de l'électorat...

      Supprimer
  6. C'est un mec bien le Guy... (en plus d'être un professionnel de grande qualité...). Tu m'embrasseras de ma part la prochaine fois que tu le verras.

    (sinon, quand tu redescendras, on ira boire un coup dans la cour intérieure de ma mairie... C'est moins chinchouillet qu'à l'Elysée sans doute, mais je sais où sont cachés les bières)

    RépondreSupprimer
  7. La salle des fêtes pour un concert? Pauvre moquette... :)

    RépondreSupprimer
  8. A part ça, je voudrais signaler à certains commentateurs que j'étais réellement en réunion avec le type dont je parle dans le blog, très sympathique. Pendant que certains braillent dans les réseaux sociaux, j'essaie de bosser sur des vrais sujets dont l'impact de la réforme territoriale.

    Et je vais essayer d'en faire un compte rendu objectif dans les réseaux sociaux demain matin.

    Et en l'occurrence, la manière avec laquelle la presse traite les sujets aussi peu importants que les rencontres de blogueurs avec le Président me parait important au point que ce commentaires pourrait générer un billet de blog.

    Avec vos conneries, vous tuez la démocratie.

    RépondreSupprimer
  9. T'as oublié la fin de mes vacances dans les sujets importants

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.