08 avril 2013

Morne actualité

Il y a des jours où l’actualité politique est tellement déprimante qu’on ne sait pas par quel bout la prendre. Hier, je n’ai rien fait dans mes blogs et avant-hier, j’ai fait une fiction. Je voulais en faire une, ce matin, mais ça aurait été trop. Elle aurait commencé par un discours de François Hollande : « Mes chers compatriotes, mes chers amis. Je me rends compte aujourd’hui que la France est ingouvernable et qu’il m’est impossible de travailler sereinement. Je vais donc remettre ce matin ma démission au président du Conseil Constitutionnel. »

C’est bien beau de commencer une histoire mais il faut faire la suite. Au Parti Socialiste et à l’UMP, il n’y aurait pas le temps de faire une primaire, les chefs des partis seraient donc candidats. J’imaginais les principaux candidats : Marine Le Pen, François Bayrou, Jean-François Copé, Harlem Désir,… La déprime.

Passons à autre chose.

« Alors oui, il y aura un avant et un après 3 avril. Comme un point de non-retour. Ou comme un nouveau départ, une fois nos blessures guéries. » Tel est le constat de @mandinette77 dans son nouveau blog.

Stef essaie de voir du positif dans l’affaire Cahuzac et détaille une nouvelle loi aux USA, obligeant les banques à déclarer l’état des comptes aux services fiscaux américains.

Elie Arie pense qu’on peut s’en sortir par le haut.

El Fredo se demande où va Libération.

22 commentaires:

  1. Ouais et y a comme une complaisance malsaine à commenter ce type d'actu, ça doit être typique en France...

    RépondreSupprimer
  2. C'est chouette, hein ?
    Je me demande si la couverture du Point, c'est de l'humour noir ou de l'hébétude d'ahuri qui pédale dans le marasme. Comme ils n'ont pas eu le courage de titrer "Cahuzac a AUSSI menti à sa banque suisse", ils se sont dit... voyons voyons, relativisons, on va trouver quelqu'un d'un peu pire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas jusqu'où ça va aller.

      Supprimer
  3. Si la neurasthénie vous guette, lisez cet article du Monde. C'est beau, c'est émouvant, ça fait du bien.

    http://prdchroniques.blog.lemonde.fr/2013/04/05/conte-de-printemps/

    RépondreSupprimer
  4. C'est curieux, je la trouverais plutôt divertissante, moi, cette actualité !

    RépondreSupprimer
  5. Tous les partis libéraux, du FN au parti solférineux, sont désormais unis dans la même réprobation que les institutions, les élus et les hauts fonctionnaires. Seule une reprise en main populaire de notre destin commun peut redresser la barre, au prix de choix complètement différents, voire opposés à ceux que des indignes ont pris généralement contre notre volonté.

    Cela implique de lancer au plus vite une Assemblée Constituante complètement à part des filières classiques. Bien entendu les participants à cette Constituante ne peuvent être que neufs en "politique" (pas d'élus décisionnels), et par éthique ne pourront en aucun cas briguer un mandat ensuite, à vie.

    Je ne suis pas certains que tous les intervenants de ce blog soient d'accord avec ces propositions, et pourtant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Le libéralisme est une doctrine de philosophie politique qui affirme la liberté comme principe politique suprême ainsi que son corollaire de responsabilité individuelle, et revendique la limitation du pouvoir du souverain."

      Dire que le FN ou le PS sont liberaux est pathetique d'ignorance. Le FN a d'ailleurs traité le PS de parti liberal, ce qui est assez rigolo :)

      Hier soir, et ailleurs, j'ai ecris ca (d'ailleurs je pensai a vos precedentes interventions ici en l'ecrivant). Le texte assez maladroit car il tente de faire passer 3 messages a la fois, mais j'espere que vous le comprendrez tout de même :

      "J'ai l'impression que les socialistes ont mal a l'amour propre, et qu'il vont faire des conneries. Dire que c'est la faute a la droite, ou que hollande est (en fait) de droite ne suffit pas. Les gens ne se rendent pas compte que l'humanité est un circuit a somme nulle. Tout ce qu'on gagne, on le prend a d'autres. Tout ce qu'on perd est gagné par d'autres. Les tours de passe-passe a la con que l'on voit virent au nationalisme ou rien d'autre ne compte que la France et tant pis si les autres crevent de nos aquis sociaux ou de nos philosophes qui s'en vont en guerre."

      Supprimer
    2. Bab, ça ne passera jamais. Comment vais je faire confiance à des gens que je ne connais pas ?

      Supprimer
    3. Nicolas : democratie athenienne, tirage au sort et tous ses mecanismes de prevention pour eviter les dingues pour exactement les memes raisons que la votre.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mocratie_ath%C3%A9nienne

      Je dis pas que je suis pour, mais sur le principe c'est moins pire qu'aujourd'hui qui est une dictature de la majorité. (l'opposition etant reduite a brasser du vent et à faire des promesses qui sont oubliées dès la periode electorale)

      Supprimer
    4. Nicolas, il ne tient qu'à toi de postuler pour faire partie de cette Constituante. Cela demande plus de bonne volonté et d'honnêteté que de compétences (généralement, les vraies, c'est sur le tas qu'on les acquiert), ne crois-tu pas ? Bon sang, c'est un vrai défi qui nous attend tous, là.

      Supprimer
    5. @ keru
      Le néolibéralisme ne se cantonne qu'à la liberté des fonds et du capital.

      C'est bien entendu en contradiction avec la liberté de chacun, qui est limitée par la liberté des autres. C'est pourquoi l'égalité est la valeur suprême, soutenue par la fraternité, pour éviter que les libertés des uns ne fassent n'importe quoi avec les libertés des autres.

      Aussi bien FN que PS, je persiste et signe, sont aussi néolibéraux que l'UMP ou les partis centristes. Mais ils s'en revendiquent moins, par tactique. Malheureusement, leurs militants, égarés par des slogans, ne s'en rendent pas compte.

      Supprimer
  6. Ho non ca serait dommage qu'il demissionne, il a encore tant a voir sur les joies du socialisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne prends pas trop tes aises sur mon blog.

      Supprimer
    2. je me modere a fond pourtant ^^

      Supprimer
    3. kobus van cleef08 avril, 2013 13:49

      Ben oui, on n'a pas tout vu..
      La suite promet...

      Supprimer
  7. "C'est un des plus beaux jours de ma vie politique !" Ce matin du 30 juin 2010, Ségolène Royal est tout sourire. Après des mois de crise, le tribunal de commerce de Niort vient de valider la relance d'Heuliez soutenue par la présidente de la région Poitou-Charentes."

    Hélas !!!

    "Troisième faillite pour Heuliez"

    http://tinyurl.com/bnkbdoh

    Mais, cette fois, c'est avec l'argent du contribuable, généreusement accordé par Ségolène Royal...qui se voyait bien à la tête de la nouvelle Banque Nationale d'Investissement...Du coup, on comprend un peu Cahuzac d'avoir voulu planquer son fric.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. kobus van cleef08 avril, 2013 14:04

      Dommage que Heuliez soit une fois de + failli
      mais bon,tant que c'est le fric du cochon de tribuable....
      le seul ennui, c'est que ce con de tribuable, c'est vous et moi
      enfiy,vous, je sais pas,mais, moi en revanche, je sais...
      Je sais d'ailleurs que ,SI Cahu n'avait pas ripouille,si Florence Lamblin n'avait pas non plus oublié de déclarer son héritage, ou si elle n'avait pas trempé dans le blanchiment du fric de la dope... ça en aurait fait plus à claquer dans une aventure industrielle sans avenir comme celle d'Heuliez....
      Comme quoi,nos charmants fraudeurs socialistes et écologistes sont des gens avisés, ils ne lâchent leur fric qu'à bon escient...
      et les autres cons de tribuables n'ont pas le loisir de savoir si leur fric sera bien ou mal utilisé...
      voilà toute la différence entre un socialiste au pouvoir et un français moyen, l'un sait que payer les impôts ne servira qu'à une ultime faillite d'Heuliez, à l'autre on ne demande pas son avis...
      et vous voudriez que les gens votent pas aux extrêmes ?
      C'est une blague, non?

      Supprimer
    2. On notera que les médias, s'agissant de voiture électrique, ne parlent jamais que de celle de Renault. Soit dit en passant, si Heuliez a cru se refaire avec sa voiture à batteries, Renault à mon avis court au même échec, et certainement avec bien plus de fonds de réserve que n'en avait Heuliez.

      Cette entreprise, je la connais bien. Il y a 25 ans, d'ailleurs, j'ai revendu à un cadre de cette société mon premier ordinateur pour son fils, avec les programmes que j'avais développés, et tout çà (à l'époque, d'un modèle à l'autre les programmes et les langages étaient incompatibles). Avant que je ne reparte, le papa avait tenu à me remercier avec une bouteille de Porto au goût inimaginable. Il faut dire qu'à l'époque (je ne sais pas si c'est toujours ainsi) le tiers de la petite ville de Cerizay, là où se trouve l'usine, était d'origine portugaise. Lui travaillait aux bus, qui sont souvent majoritaires dans nos villes.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.