02 avril 2013

14ème semaine

La fin de ce week-end de trois jours qui suit une interview du Président de la République sonne un peu comme une nouvelle rentrée surtout que la semaine dernière n'avait pas été folichonne. Voyons voir comment ça recommence ?

Tout d'abord, NKM. Je ne vais pas me taper toutes les personnalités de droite, ce matin, mais il me semble qu'elle a perdu gros en tapant Anne Hidalgo sous la ceinture. D’ailleurs Anne Hidalgo a porté plainte. Revenons à gauche. 

La taxe à 75%. Faites la une bonne fois pour toutes. Ça commence à faire brouillon. Hier, on disait que les clubs de foot ne seraient pas concernés. Aujourd'hui, Matignon annonce le contraire. Ça fait un peu trop longtemps que ça dure. Il n'empêche qu'elle revient maintenant à taxer les entreprises qui versent des trop gros salaires. Taxer celles qui en versent des trop petits ne me paraîtrait pas ridicule. 

Réforme du droit du travail. Laissez donc les députés faire leur boulot. Le dialogue social dans la constitution, c'est bien joli, mais ça ressemble un peu à un gadget tant que la représentativité des syndicats est aussi fumeuse.

Réforme des retraites. Pendant celle faite par la droite, je disais que c'était une connerie de faire travailler les gens plus longtemps. Je ne vais pas changer d'avis parce que la gauche est au pouvoir. Par ailleurs, j'ai entendu parler de désindexation : ça revient à une baisse des pensions. Il y a trois moyens de rééquilibrer les retraites : n'oublions pas le troisième, une augmentation des cotisations ou une autre source de financement. Par ailleurs, le gouvernement a mis en place une commission pour travailler sur le sujet. Pourquoi François Hollande et Jean-Marc Ayrault font-ils des annonces avant la fin des travaux ? 

Allocations familiales : je veux bien qu'on diminue les allocs pour ceux qui sont plein de pognon mais tant qu'à faire une réforme, ne pourrait-on pas envisager de les financer par autre chose que le travail qui a déjà bien du mal à financer les retraites ?

Remaniement. On lit par ci ou par là qu'il faudrait faire le ménage. Ce n'est pas le moment. 

Manif pour tous : j'ai vu un excellent article dans le Monde.fr, hier matin (l'article est du 28 ou 29), à propos du nombre de participants. Je résume : les réseaux sociaux étaient déchainés pour nous donner une impression de masse mais la manif aurait été beaucoup plus calme que ce qu'on a pu lire. Je vais même rajouter une théorie personnelle. Pendant ces grands mouvements de foule, la 3G ne passe pas (même le téléphone passe très mal). Une partie des publications faites en direct l'a donc été d'en dehors de la manif. J’ai vu un autre article montrant que les rues étaient loin d’être pleine de monde…

Feu : Cécile Duflot a fait de la publicité pour les détecteurs de fumée suite aux deux incendies de ce week end. Est-ce que ça ne fait pas un peu bricolage ?

Municipales à Paris : pouvez-vous arrêter de nous les gonfler avec des sondages donnant l'impression que c'est une élection qui se joue entre Anne Hidalgo ou qui serait « uninominale à deux tours » ? C'est beaucoup plus compliqué que ça avec les élections par arrondissement. 

4 commentaires:

  1. En fait, il y a un secret que tous les immondes réactionnaires connaissent mais qu'ils tentent à tout prix de protéger : il n'y avait personne, à la manif dont vous parlez. Rigoureusement personne.

    Ne le répétez pas : si ça se propage, je saurai que c'est vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y avait pas personne mais entre 300 et 500 000. Mais peu importe. Ça m'amuse de voir des reacs qui veulent faire la révolution mais qui chient sur la gauche quand elle manifeste.

      Supprimer
  2. Vivement la 15eme semaine! Pour la mêlée!
    (15=> Rugby) Okjesors.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.