22 avril 2013

Blogueur de Présidence

François Hollande a reçu les blogueurs qui ont sa campagne en 2011 et 2012. L'information n'aurait pas du circuler mais il y a eu des fuites. Le Lab. d'Europe 1 semblait même bien renseigné. Twitter s'est énervé progressivement. Ces braves gens devaient se demander ce que nous foutions là.

Éric Dupin, le taulier de Presse Citron, s'interroge, dans Facebook. Il note que quand Nicolas Sarkozy recevait les blogueurs, il ne recevait pas uniquement des blogueurs militants. C'est exact ! Il ne recevait que des blogueurs connus représentatifs de rien en inscrivant ça à son agenda et en faisant en sorte que ça se sache. Le changement, c'est maintenant : François Hollande ne reçoit pas les blogueurs pour que ça se sache mais pour travailler. Eric Dupin pense peut-être que Nicolas Sarkozy ne recevait jamais de militants ? Eric Dupin peut-il nous dire concrètement ce qui est sorti de l'opération de communication organisée par Nicolas Sarkozy ? Peut-il nous dire au nom de quoi il s'imagine représenter les millions de blogueurs et d'utilisateurs des réseaux sociaux ?

Les Twittos de la gauche de la gauche ont eu un comportement étrange. J'en ai parlé dans mon annexe. Je vais essayer d'expliquer à tout le monde : ce n'est pas le Président de la République qui recevait des blogueurs mais François Hollande qui recevait ceux qui ont fait sa campagne dans les réseaux sociaux. De fait, l'information n'en est pas une : François Hollande peut bien recevoir qui il veut. Nous avons peu parlé de blogs. La rencontre n'était pas dans l'agenda.

Cette réunion était l'objet de la chronique de l'ami Guy Birenbaum, ce matin. Vous pouvez l'écouter pour en savoir plus. Ce qui a été dit lors de cette rencontre n'a aucun intérêt hors de notre cercle.

D'un point de vue personnel, je n'ai pas été impressionné par cette visite. Quand vous traversez la cour d'honneur pour la première fois, le sentiment dominant est plutôt l'incrédulité et, comme tous les touristes, vous ne pensez qu'à faire des photos pour pouvoir dire aux copains : "j'y étais". Ce n'est qu'après le déjeuner que j'ai ressenti de l'émotion alors que je me promenais avec un copain blogueur dans cette cour. Nous étions seuls. Pas un garde, rien. Nous regardions et pensions à tout ce qui s'était passé là.

De l'émotion mais aussi de la fierté. Nous avions participé, à notre niveau, à la reconquête du pouvoir et nous étions là.

Pendant la rencontre avec François Hollande, une quinzaine de personnes ont pu s'exprimer. J'ai préféré la fermer... Quand je suis arrivé, le matin, je m'attendais à me retrouver en face de quelques obscurs conseillers en communication, pas en face de celui qui a été élu Président de la République. Je pensais qu’ils allaient essayer de nous motiver pour la communication.

Ce que je leur aurais dit ?

Tout d'abord qu'une partie des problèmes de communication que connait le gouvernement vient avant tout du PS. On ne l'entend pas. Il n'y a personne "à la riposte" et entre blogueurs on se sent un peu seuls. Je ne comprends d'ailleurs même pas que ce parti politique ne contacte pas les blogueurs pour leur demander ce dont ils ont besoin. J'ai de plus en plus une dent contre Harlem Désir.

Je voudrais ensuite leur dire que le SIG (Service d’information du Gouvernement) ne fait pas, non plus, son job. Il ne me parait compliqué d’envoyer les communiqués de presse ou des argumentaires aux blogueurs, un ou deux par jour, qu’on fasse des billets sur les thèmes importants.

Je leur aurais dit aussi que la bataille de la communication n’est pas perdue pour le Gouvernement et pour François Hollande mais qu'il y a du travail !

Je le disais hier, j’ai un peu l’impression d’être passé de « blogueur de gouvernement » à « blogueur de Présidence ».


44 commentaires:

  1. Mince, et la parité H/F, alors, elle est où?

    Sinon, je comprends bien que Hollande n'ait pas invité de blogueurs réacs: c'eût été dangereux de faire entrer le loup dans la bergerie. Car on aurait pu enfin le faire, not' putain d'coup d'État homophobe!

    RépondreSupprimer
  2. "Eric Dupin peut-il nous dire concrètement ce qui est sorti de l'opération de communication organisée par Nicolas Sarkozy ?".
    Le Conseil National du Numérique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois bien qu'Eric Dupin s'est trompé dans son coup de gueule sur FB et qu'il s’énerve pour rien.

      Supprimer
  3. Je n'aurais pu y être a cause de ces satanées foutues merd... de co..... de marches.
    Ca tombe bien, j'étais pas invité

    RépondreSupprimer
  4. " Eric Dupin pense peut-être que Nicolas Sarkozy ne recevait jamais de militants ? " --> Enfin... Si je peux me permettre, quand il le faisait, ça faisait un tôlé chez une certaine gauche militante, sur le thème "c'est pas le président de tous les français, mais de l'UMP, et avec nos sous, et patati, et patata).

    Je dis ça alors que je ne trouve rien de choquant à votre rencontre de samedi. Et je trouve même ça plutôt touchant, et sympa.

    C'est chouette ton émotion sinon. Touchant, aussi.

    RépondreSupprimer
  5. et Nicolas Sarkozy n'a jamais invité de blogueuses.

    RépondreSupprimer
  6. et qu'est ce qui est sorti du conseil national du numérique ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mouarf très bonne question :)

      Supprimer
    2. Oui. Mais il n'a rien à voir avec les blogueurs ou presque.

      Supprimer
  7. et qu'est ce qui est sorti du " Le Conseil National du Numérique." ?
    RIEN

    RépondreSupprimer
  8. Ouais, tu as échappé à l'entarteur, trop fort.....

    RépondreSupprimer
  9. pas d'éléments de langage, non, gardez votre liberté

    RépondreSupprimer
  10. Réponses
    1. Le Con tout court ! La star du web...

      Supprimer
  11. Les députés socialistes se plaignent de ne pas être suffisamment reçus, tu devrais creuser ce sujet.
    Sinon, c'est bien mérité! Contente pour toi :-)
    Reste objectif!

    RépondreSupprimer
  12. Ta cravate était convenable, bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais pas de cravate. Tu te trompes de gros.

      Supprimer
  13. Le Parisien parle de 50 blogueurs, la photo est parfaitement bien retouchée ! :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ivrogne !

      A part ça, Poireau et Juan, ce billet a fait le tour du web avec des andouilles qui spéculaient sur le nombre de personnes...

      Supprimer
  14. je vois pas où est la fierté mais bon. On agite un nonoss...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel nonoss, connard ? Tu ne serais pas fier d'avoir contribué à un niveau même très bas (surtout pour toi) à une élection et de te retrouver là ?

      Supprimer
  15. ... je débarque ici en cliquant un lien francetv info trouvé sur "François Hollande" actuellement en TT #gloare
    la version floutée est quand même assez #rockNroll
    sinon il est où le billet de samedi ???
    il était mortellement drôle (et tout était vrai :o) )
    si ce n'est que la chute était floue... tu ne précises pas la couleur la culotte et il y en avait forcément plusieurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le billet de samedi ? Sur le blog bistro...

      Supprimer
  16. Je n'en reconnais qu'un : pour les autres, what a face ! Au moins, je suis tranquille : pareille invitation ne risque par définition jamais de m'arriver. Ce n'est pas parce que je lui ai écrit le 31 mars 2012... au contraire, sans doute ! et même s'il m'a répondu.

    Il est vrai qu'avec un drapeau pareil....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu aurais été bien ! Le blanc était bon.

      Supprimer
  17. Nicolas Jégou peut-il nous dire concrètement ce qui est sorti de l'opération de communication organisée par François Hollande ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle opération de communication, connard ?

      Supprimer
    2. Oups, désolé Juan ! C'est l'autre abruti que j'insultais !

      Supprimer
  18. Il faut que FH vire Claude Sérillon et t'embauche comme conseiller en communication. Comme cela, tu pourras embaucher une équipe, avec moi et hyp, hop, on pourrai faire des brainstormings dans des restaus payés aux frais de la princesse, cela sera énorme comme nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà. En plus c'est un maigrichon.

      Supprimer
    2. Il faut de l'épaisseur pour être blogueur de président. Comme Hyp hop.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.