13 avril 2013

Comment j'ai loupé la révolution

Oups ! J'ai loupé la révolution. J'étais au bistro pour une fois. Nous refaisions le monde avec Karim, le patron de l'Aéro, qui voulait envoyer les clients au Goulag, alors que je lui suggérais d'y envoyer les patrons. Nous étions d'accord. En mai, nous soutenions tous les deux François Hollande. 10 mois après, je soutiens toujours François Hollande mais il soutient Marine Le Pen. Compte tenu de la typologie de sa clientèle, il serait amusant que nous étudions nos résultats respectifs. Toujours est-il que je rentre à la maison et j'apprends que c'est la révolution !


Le peuple réac, le vrai peuple, celui de droite, avec des couteaux entre les dents, des marteaux et des faucilles derrière les oreilles, est monté dans la  rue ! Aux dernière nouvelles, l'Elysée étant trop bien défendu, ils se dirigent vers Matignon.

A mon avis, leurs parents vont les engueuler demain. Pas forcément pour avoir fait la révolution mais pour être rentré trop tard. Ou pour avoir loupé la messe sous prétexte de faire la révolution.

Plus sérieusement, j'ai loupé cette affaire, j'étais effectivement au bistro, d'abord avec Tonnégrande puis avec le vieux Joël puis avec Karim. Je voyais des tweets passer avec mon iPhone et je ne comprenais pas pourquoi des twittos de droite comme de gauche qui se foutaient de la gueule des "Twittos modérés" qui défendaient les actions des CRS. 

Si Karim n'avait pas fermé, je retournerais bien faire la révolution chez lui tout en en surveillant mes flux RSS.

Flux RSS SS, d'ailleurs.

Pourrait-on piquer un haut parleur et dire aux réactionnaires manifestants qu'il est temps d'aller mettre leurs pyjamas ? J'en connais deux qui seront surpris par la présence de policiers devant leurs portes demain matin mais à gauche, au moins, on aura de quoi rigoler. 

Nous aurons défendu l'institution du mariage devant le peuple, ah mais le vrai peuple, hein !

35 commentaires:

  1. Yep! Et encore, tu as loupé le curé spiripontain avec sa soutane et ses rangers.

    RépondreSupprimer
  2. Je les ai croisés, les manifestants. De loin on voyait un truc rouge sur fond blanc, je me suis demandé si c'était une manif de japonais, ou bien de joueurs de belote, c'est après que j'ai vu que c'était le symbole des chouans.

    RépondreSupprimer
  3. question posée par apathie hier au gd journal

    comment un mouvement "informel" comme la manif pour tous a-t-il pu se payer les pages de pub du Figaro et du Monde (cout estimé 300 000 euros) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. peut-être de la même façon qu'il a envoyé 700 000 lettres au CESE, ou fait 2 manifestations monstres à Paris ? Ou écrasé toute l'herbe du champ de mars...
      Avec des gens.

      Amike

      Supprimer
    2. Des fonds secrets...

      du Vatican ?

      Supprimer
  4. Y sont fous, ces (cato)romains ! Astérix, tu reprends une cervoise ?

    RépondreSupprimer
  5. Merde! Meluche a avancé la date de la révolution? Ce n'est plus le 05 mai?
    Hé! Prévenez les gars, c pas sympa...

    RépondreSupprimer
  6. J'ai toujours pensé que vous étiez un foutu loupeur de révolutions.

    RépondreSupprimer
  7. Bah moi aussi, et la presse avec nous, car pas une ligne nulle part !
    :DDD
    Faut dire que "promettre du sang", faut le faire quand même ! Elle va se retrouver en cabanne pour incitation au terrorisme la "folle" (ça m'énerve qu'elle ait pastiché le nom de Brigitte Bardot et que celle-ci ne lui ait pas fait un procès !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'ils sont irritants, tous ces gens qui négligent de faire des procès alors qu'ils en ont l'occasion.

      Supprimer
    2. Comme quoi le Bardot est un âne stérile.

      Supprimer
  8. Tiens dans l'article les forces de la Réaction annoncent qu'ils veulent faire la jonction avec les troupes Révolutionnaires de Mélenchon le 5 mai, ça promet d'être amusant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette jonction serait logique compte tenu de la délectation actuelle des deux clans (gauche de la gauche et droite dans son ensemble) à taper sur le gouvernement. Comme ils n'ont pas de proposition à faire ils ne peuvent évidemment que tomber dans les bras les uns des autres.

      J'aimerais pas être à la place des élus du PC ce jour là ;-)

      Supprimer
    2. Des propositions, j'en ai des tonnes. Mais je ne suis pas au FdG, trop mou. Donc la tribune est limitée.

      Quant à ce truc des extrêmes, à nouveau je ne comprends pas. De la Droite Forte, en passant par le FN, l'UMP, les divers droites, le centre, le parti solférineux, tout çà c'est le mouvement néolibéral. Le FdG, c'est la gauche traditionnelle, et pour moi je me situe plus à gauche avec des propositions qui donneraient des migraines à Besancenot. Pourtant, si on n'a pas un petit grain de folie il manque quelque chose à la vie. Pas d'illusions, j'ai des copains plus à gauche que moi encore.

      Supprimer
    3. El Fredo oui.
      François ça serait rigolo.
      Bab la position officielle du FN n'est plus libérale.

      Supprimer
    4. ouais, la position officielle... tu es allé sur leur site ?

      Supprimer
    5. Pas récemment, non. Mais ils ont une position "nationale socialiste" (pas aus sent Hitlerien du terme ! Je ne cherche pas à vérifier Godwin) assez remarquable.

      Supprimer
    6. Je dirai plutôt nationale-politicienne. Quant au socialisme qui leur est prêté, leurs relations ne sont pas particulièrement prolétariennes.

      Supprimer
    7. Oui mais ne change pas le sujet. Un aimable commentateur faisait remarquer que la position des deux fronts était proche. Il n'a pas tort (même sii, évidemment, je ne fais pas l'amalgame).

      Supprimer
    8. Tu me connais, je ne défends pas particulièrement le FdG, mais tout de même si grâce à Mélenchon il a un porte-parole efficace sur la forme, et pas mauvais sur le fond, les positions des deux Fronts ont plutôt du mal à coïncider.

      Le FN veut fermer les frontières aux humains, le FdG aux capitaux. Il y a plus qu'une nuance.

      Supprimer
    9. Je te connais ? Je commence à peine mais parmi tous les militants de "ton secteur" tu sais rester courtois et je t'apprécie plus que tu ne peux l'imaginer.

      Le porte parole ? Ce n'est pas ce qui ressort de son discours, de sa parole ! Je suis plus proche des idées du FdG que tu ne peux l'imaginer. Le "problème" est que je tente d'avoir une position électoraliste et pragmatique (mot que je n'´aime pas). Dans ma position, je suis bien plus à gauche que beaucoup d'andouilles qui se présentent ainsi, notamment des blogueurs que l'on connait. Par exemple, comme toi, je suis opposé à la propriété privée. Et je l'écris :
      http://www.macomete.com/2013/04/propriete-privee.html (mais tu as loupé celui là).

      A artir du moment où un parti choisit des positions populistes, je choisis des positions électoralistes. Tu peux chercher parmi les positions exprimées par les blogueurs, pour ce qui concerne les projets concrets, tu trouveras beaucoup plus â gauche de la gauche chez les blogueurs de gouvernement que chez les blogueurs FDG qui ne font qu'affirmer des positions de principe.

      Le FdG a une position populiste qui le fait ressembler à un parti d'extrême droite. P´ peut dire le contraire mais il faut voir le projet politique.

      Supprimer
  9. Le taulier ne répond pas aux commentaires, ici ? C'est le bordel.

    RépondreSupprimer
  10. Ouah! il s'en passe des choses à Loudéac!...
    http://www.ldh-france.org/section/loudeac/2013/04/13/le-tribunal-ordonne-la-liberation-dun-mineur-place-en-retention-par-le-prefet-des-cotes-darmor/

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.