03 avril 2013

Cahuzac Efronté

Décidément, on ne parle que de Cahuzac et des implications diverses. Je vois passer des tweets et des dépêches dans tous les sens. Marine Le Pen demande une dissolution de l’assemblée. Jean-François Copé s’en prend à Pierre Moscovici. Tout le monde soupçonne tout le monde. « François Hollande était forcément au courant » lit-on parfois ! Noël Mamère pense que Nicolas Sarkozy était forcément au courant : « J’entends beaucoup la droite interpeller le président de la République et le Premier ministre sur le thème comment ? Vous ne saviez pas ? Mais on peut poser la même question à Nicolas Sarkozy qui a laissé Jérôme Cahuzac devenir président de la commission des Finances ».

Ca chauffe. Je serais assez d’accord avec François Rebsamen quand il dit que « le volet politique de l’affaire Cahuzac est clos » et que « c’est maintenant l’affaire de la justice »… Mais peut-on clore un tel volet politique facilement ?

Pour ma part, je continue ma revue de blogs. Honte sur moi ! Je ne connaissais pas le blog de El Fredo (qui commente pourtant parfois chez moi et que je croise dans Twitter). Il a fait un long billet à propos de Médiapart. « Aujoud'hui c'est le triomphe de Médiapart et de son fondateur et dirigeant Edwy Plenel. Certes il faut saluer l'exceptionnel travail de ce site d'information et notamment de son journaliste Fabrice Arfi, tombeur du ministre fraudeur fiscal Jérome Cahuzac. Cela dit il y a un certain nombre de choses qui me mettent mal à l'aise dans cette affaire, alors permettez-moi d'aller un peu à contre-courant du concert de louanges hypocrite auquel on assiste, et notamment de la part des journalistes de cour qui hier encore fustigeaient leur concurrent et ses manières si peu feutrées. Je choisis donc de jouer modestement le rôle du petit esclave anonyme et invisible qui susurre à l'oreille du vainqueur. »

Mais je t’en prie ! Je vais néanmoins résumer ton billet que j’approuve car mes lecteurs sont des fainéants.

Tout d’abord, Médiapart a tweeté : « Si nous avions douté une demi-seconde, nous n'aurions jamais publié notre enquête. » El Fredo : « C'est certainement ma culture scientifique qui veut ça, mais les gens qui n'ont aucun doute m'effraient. Toute affirmation est réfutable, toute preuve est critiquable, douter est un devoir. Et le doute doit toujours profiter à l'accusé. » Oui, ça fait peur.

Edwy Plenel a déclaré « "Je le dis comme je le pense, François Hollande n'a pas d'excuse. Il n'en a aucune (...) François Hollande savait exactement ce que tout le monde savait" "Tout cela était sous les yeux (...) Les informations étaient sur la table de manière très documentée dès le début décembre" "Ce qui n'est pas normal en démocratie, c'est qu'un journal doive se battre pendant quatre mois pour légitimer ses informations, alors que ces informations, elles étaient là, sous les yeux de tout le monde" » Non ! Tout n’était pas sur la table. Une partie des documents est partie en vrille et la bande était très suspecte jusqu’au moment où elle a été authentifiée mi mars.

« Que reproche donc Edwy Plenel à François Hollande ? D'avoir eu des doutes sur le travail de Médiapart ? Mais c'est à Médiapart d'être convaincant. Au contraire, Médiapart entend désormais qu'on prenne leurs affirmations pour argent comptant sur la seule foi de leurs succès passé. Alors qu'il a fallu une expertise technique suivi d'une commission rogatoire pour confondre le ministre. » « En réalité Edwy Plenel reproche à François Hollande d'avoir laissé fonctionner la justice de façon indépendante plutôt que d'avoir suivi aveuglément l'avis d'un organe de presse, aussi respectable fut-il. Or, n'en déplaise à Edwy Plenel, même si la presse a un rôle essentiel en démocratie, elle y a aussi une place à tenir et ne saurait empiéter sur celle des autres. La séparation des pouvoir, c'est le fondement de la démocratie tant chérie par Edwy Plenel. Et un régime où un ministre doit démissionner sitôt sa mise en cause par un organe de presse, quel qu'il soit, je n'en veux pas. » Moi non plus !

Allez lire El Fredo !

Quant à moi, au suivant ! Je tombe chez @undessinparjour. Je lui pique son dessin. Allez la lire quand même !

CC a fait un nouveau billet. Comme Politeeks et Seb, ce matin, elle insiste sur la nécessité de renforcer les contrôles. El Camino donne une baffe à Nadine Morano. Sarkofrance s’interroge sur les suites à donner. Bembelly rediffuse l’allocution de François Hollande. Arnaud revient sur la colère de Gérard Filoche. Elooooody revient sur les attaques qui nous sont faites.

Et l’affaire n’est pas finie ! On apprend maintenant que ce serait un proche de Marine Le Pen qui aurait ouvert le compte de Jérôme Cahuzac. On apprend aussi que « tout le monde » a un compte : « Tout le monde doit trembler, car une bonne partie de la classe politique française, à droite comme à gauche, connaît très bien les bords du Léman. »

Je vais conclure avec le dernier billet d’Elie Arié. Un de ses commentateur d’un autre billet a déclaré « J'en reviens à la soudaineté des aveux qui a pris tout le monde de court. De fait les dénégations de Cahuzac assénées avec tant de force, laissaient penser qu'il était sûr que sa culpabilité était quasi impossible à prouver. » Je résume une partie : les accusations de Médiapart étaient légères. « Le reste n'était qu'affirmations plus ou moins douteuses qui ne pouvaient être prouvées qu'à condition de percer le secret bancaire. J'étais personnellement persuadé que tout comme les autres affaires de ce genre, (Woerth, Sarkozi , Chirac, Tibéri, Pasqua etc) cela allait durer sans connaître jamais de fin. Les aveux de Cahuzac s'expliquent paraît-il que parce qu'il aurait pris conscience que sa défense était un combat perdu d'avance, que le secret bancaire qui normalement aurait dû constituer un mur infranchissable, allait être percé par les juges. Si c'est vrai pour lui, ce doit être vrai pour tous les évadés fiscaux de ce pays pour peu qu'on se donne la peine de les poursuivre. »

En complément de ce commentaire qu’il cite, Elie se demande ce que reproche réellement le PS à Jérôme Cazuhac… De leur avoir menti ou d’avoir avoué trop vite, empêchant cette affaire de s’épuiser petit à petit comme tant d’autres auparavant : Bettancourt, frégates de Taïwan, Clearstream, Tibéri, emplois fictifs de la ville de Paris,…

Dans deux ou trois jours, la presse ne parlera plus de ça. Mais les militants et les blogueurs n’oublieront jamais.

Pour l'instant, je vais mettre ce billet sous presse (le temps de trouver un titre, les jeux de mots sur Cahuzac s'épuisent). De nouvelles informations continuent à tomber.

J'ai trouvé le titre...

31 commentaires:

  1. Ah, zut, si on n'a plus le FN pour voter pour un "parti propre", qu'est-ce qui va nous rester?
    Je ne vois plus que Bernard Tapie, moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arrêtez vos conneries, je suis fan de Bernard Tapie ! (je l'invite à manger à la maison quand il veut ! Si c'est cet été, tu pourrais y être mon bon Nico, hi hi hi)

      Supprimer
  2. A y bien réfléchir, Mediapart avait très probablement de "vraies" preuves dès décembre . Pourquoi et dans quel but avoir laissé JC s'enferrer...et entraîner avec lui FH et son Gvt dans le merdier total ?

    RépondreSupprimer
  3. Ça chauffe! Tiens, une idée de billet (10 arguments UMP appliqués à Jérôme Cahuzac), j'ai trouvé un titre, j'y vais...

    RépondreSupprimer
  4. la blogosphère est chaude bouillante, c'est reparti!

    RépondreSupprimer
  5. Après l'affaire Cahuzac, il faut demander à Depardieu de revenir en France pour y créer un parti politique. Je propose les "Minables". Il pourrait faire un carton aux prochaines élections façon Beppe Grillo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, Marie Paule vient de me faire le même commentaire sous le nom d'Yvette...

      Supprimer
    2. Ah mais arrêtez de stigmatiser les connasses qui changent de prénom.

      Supprimer
  6. J'aime bien tes billets avec des liens de tout le monde. Ca rappelle la belle période de la blogosphère, c'est bien. Et intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Je vais y revenir, je crois. J'ai trop négligé cet aspect des blogs.

      Supprimer
  7. J'avoue ne pas avoir compris le titre.
    C'est un jeu de mots qui m'échappe ou une faute d'orthographe?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Zac Efron". Cherche dans Google.

      Supprimer
    2. Ah... Pour un titre de meilleur acteur, donc!
      Fallait y penser. Je ne connaissais pas.

      Supprimer
    3. Tu ne lisais pas assez mon blog bistro.

      Supprimer
  8. Saluons le travail d'investigation de Médiapart...

    C'est vrai que ça faisait un peu tache ce type qui demandait au peuple de se serrer la ceinture alors qu'il avait les doigts plein de confiture. Le plus rigolo, cela a été d'entendre Harlem Désir faire la leçon de morale...

    Bon,c'est quand la 6eme République et la justice sociale?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à toi d'apporter la réponse ! Tu fais quoi pour ça, à part baver dans ton blog ? Il fait quoi ton maître à penser irresponsable à part tirer sur le PS ?

      Supprimer
  9. Le plus extraordinaire,alors qu' on ne cesse de reprocher à Hollande son "je veux une République exemplaire", c'est que, dans l'affaire Cahuzac, la République a été effectivement exemplaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Plus j'y réfléchis plus c'est drôle.

      Sans compter que mon cœur de gauche me pousse à défendre le type le plus villipendé depuis longtemps : Cahuzac.

      Supprimer
  10. La république irréprochable ça veut dire quoi? quand la justice qu'on laisse travailler en toute indépendance met en cause un membre du gouvernement, celui ci n'y a plus sa place. Avoir 100% de nos dirigeants hors de tout soupçons est encore malheureusement utopique, mais si on veut y arriver alors oui il faut commencer par faire que la justice sanctionne ceux qui méritent de l'être.

    On aurait aimé en voir autant les 10 dernières années.

    RépondreSupprimer
  11. et pourquoi pas un REFERENDUM ?
    ça éclaircirait les choses de savoir la volonté des Français

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec quelle question ? T'en as pas marre d'être con ?

      Supprimer
  12. Au fait merci en retard pour la pub !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.