17 avril 2013

Lassante UMP

Quel que soit le sujet, je crois que les ténors de l'UMP arrivent à m'énerver de plus en plus. Pire qu'à la belle époque, je crois.

Par exemple, Hier, Jérôme Cahuzac est passé à la télé. Je ne l'ai pas regardé. Je n'ai lu que les résumés dans la presse où je lisais des dirigeants du parti d'opposition "rappeler" qu'il restait des zones d'ombres... Ils sont dans leur rôle mais j'aurais pouvoir leur rappeler qu'il n'est même pas mis en examen, "lui", en étant ministre... Surtout, il n'est plus au gouvernement, à l'Assemblée, au PS,... Ce gouvernement n'a pas de ministre mis en examen. Dès que la justice a ouvert une procédure contre Cahuzac, il a démissionné.

Peu importe,...

C'est surtout au sujet des violences autour du mariage pour tous qu'ils arrivent à m'exaspérer le plus. Depuis dimanche, on attend MM. Copé, Fillon, Raffarin et tant d'autres mettre les violences sur le dos du gouvernement et du président.

Hé ! Ho ! Les gars ! La loi a été votée par les deux Assemblée. Il faut tourner la page. Le jeu démocratique et les institutions ne peuvent pas être accusés de créer des violences. Il reste une dernière étape à franchir et tout sera bouclé.

Il n'aura échappé à personne une certaine radicalisation des mouvements protestataires de droite, en France. Parlons clair : ces mouvements sont proches de l'extrême droite. En mettant la violence sur le compte de l'exécutif, les chefs de l'UMP font preuve d'une connivence qui n'échappe à personne, non plus. Je ne vais pas dire qu'ils sont coupables pour ne pas être méchant mais il serait de bon ton qu'ils appellent au calme.

Surtout Jean-Pierre Raffarin qui avait dit que ce n'est pas la rue qui gouverne.

Dans les réseaux sociaux de droite, on voit d'éminents blogueurs accuser le gouvernement de faire diversion. C'est un mot à la mode. Le gouvernement aurait fait passer le mariage pour tous pour faire diversion et éviter que l'on aborde "les vrais sujets".

Outre le fait que le désarroi des jeunes homos me parait un vrai sujet, je veux bien qu'on aborde les vrais sujets économiques et les 10 ans de gestion à droite qui ont coulé la France. Je ne vais pas faire éternellement le coup de l'héritage mais les guignols qui appellent à faire des réformes en urgence pourraient se rappeler qu'ils auraient pu les faire quand ils avaient le pouvoir.

Je tiens à rassurer le peuple de droite : le gouvernement n'a pas créé l'affaire Cahuzac pour faire diversion. Le gouvernement n'a pas poussé l'UMP à faire de l'obstruction parlementaire et de bruit lors du passage à l'Assemblée. Le gouvernement n'a pas poussé Monsieur Copé à manifester dans ces cortèges qui ont dégénéré. Le gouvernement n'a pas poussé les forces de l'ordre à "gazer" Madame Boutin pendant qu'elle forçait un barrage de police, malgré le côté farce...

Ce qui m'amuse avec tout ça, c'est que je suis persuadé que l'UMP perd à peu près autant de points que la gauche dans ce pataquès. Quand je lis les commentaires dans les blogs de droite, je vous quelques lascars qui se sentent pousser des ailes. J'ai envie de leur rappeler que la cote de popularité du président du grand parti de droite est inférieure à 20%. Moins d'un Français sur trois souhaite que François Fillon joue un rôle dans l'avenir. Vous me rétorquerez qu'il n'y a pas de mal à se faire du bien. Certes.

Il n'empêche que c'est bien François Hollande qui a été élu en mai.

63 commentaires:

  1. C'est dur d'être dans l'opposition... (je te rassure, j'avais le même sentiment lors du mandat précédent avec le PS)

    RépondreSupprimer
  2. La radicalisation et les violences des manif pour tous depuis Janvier c'est :
    - Dégats matériels (vitrines, voitures incediées, matériel public) : 0
    - Bléssés, atteintes physiques aux forces de l'ordre ou à des adversaires : 0

    d'autres questions ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. - Dix-neuf policiers blessés à la manifestation des Goodyear - 7 mars 2013 à 11:50

      Ils s'en foutent, maintenant le gouvernement amnistie les violences des syndicats.

      Supprimer
    2. Des enfants envoyés pour passer des barrages...

      Supprimer
    3. Et un Abbé pour faire le hooligan dans une gare...

      Supprimer
    4. L'agression psychologique est une violence : Caroline Fourest, Chantal Jouanno, les deux homosexuels eux réellement massacrés, et on pourrait en coller un paquet, d'exemple, de cette logique...

      Supprimer
    5. Ils ont la mémoire courte !

      Supprimer
    6. Putain, qu'est-ce que c'est consternant : je viens de lire le "last" billet d'un blogueur qui rêve de voir tous les députes opposés au mariage pour tous dans la rue. Etrange rêve, non ?

      Et là, je tombe sur votre discussion. Le commentaire de MHPA est d'une confondante mauvaise foi. Les deux homosexuels agressés, on en parle beaucoup, mais personne ne sait qui les a agressés. Or, le "qui" est important (enfin non, le mec qui se pose la question est forcément un gros connard de droite intégriste, homophobe...) quand on affirme que c'est le récentes manifs qui ont libérées par effet de contrecoup cette violence. Comme si avant ces manifs, il n'y avait pas d'agression homophobe, surtout dans le 19ème arrondissement (pas vraiment l'arrondissement le plus catholique ou de droite de Paris au passage)... C'est maintenant le tour de "la violence psychologique". Elle en connait un rayon Caroline Fourest, vu comme elle a l'habitude de s'adresser aux gens qui ne pensent pas comme elles.

      Ma foi, vous délirez ! Faut vous réveiller, là et il est temps que ce gouvernement se reprenne, si la chose est encore possible. On se tape 5 ans de sarkozysme pour se fader 1 année de merde pareille, franchement, c'est à espérer que le PS finisse dans les limbes et qu'on en entende plus parler.

      Supprimer
    7. Dorham, c'est un peu toi qui délire, quand même... Tu vas finir par prétendre que le climat est bon ! Que tu sois de gauche et opposé au mariage pour tous est une chose que je respecte infiniment (et tu as contribué beaucoup plus que d'autres à mon positionnement). Il n'empêche que tu ne prends plus de recul dans une discussion.

      On part d'un billet de blog où je dis que la violence n'a pas pour cause le gouvernement et que l'UMP fait une connerie en prétendant le contraire. Après on papote en commentaires...

      Cela étant, si tu souhaites que le gouvernement arrête toute réforme non économique avant que le chômage soit à 0 (ou à un seuil acceptable), tu peux. Moi pas.

      Du recul, bordel. Le mariage machin était au programme.

      Je ne suis pas d'accord non plus avec tout le programme ni avec les décisions prises par le gouvernement.

      Reprenons cette conversation : un anonyme prétend qu'il n'y a aucune violence alors qu'on n'a jamais vu une telle ambiance. Un libéral vient l'approuver en disant n'importe quoi (le gouvernement ne fait aucune amnistie).

      Avec MHPA, on parle de l'ambiance.

      Supprimer
    8. Je ne risque pas de prétendre que le climat soit bon, ni d'exonérer les anti mariage pour tous, qui me sidèrent presque tous par leur sottise, de leur violence. Je trouve qu'on va toutefois un peu vite en besogne. Le gouvernement a sa responsabilité dans le pourrissement du climat - ainsi que les lobbies gays et féministes, je suis confus de le dire. Il a fait preuve de beaucoup de mépris envers pas mal de gens ET - et c'est ce qui moi me chagrine le plus - il ne parvient pas à maitriser sa politique ni sa communication. C'est son échec précoce qui donne à la droite les conditions d'envenimer la situation et d'attiser les tensions. Les responsabilités sont à mon sens très partagées. Tout comme la médiocrité et l'absence d'esprit de responsabilité. Où est l'intérêt général dans tout ça ? Qui s'en soucie ? Personne... Le gouvernement a commencé par caricaturer ses contradicteurs et les contradicteurs d'hier se sont fait déborder par les idéologues les plus malfaisants et les hommes politiques les plus opportunistes.

      Enfin, non, MHPA ne parle pas de l'ambiance. De parti-pris, il récite son catéchisme personnel, quitte à s'autoconvaincre que le méchant est forcément dans le camp d'en face. Le recul, je crois l'avoir pas mal pris au contraire. J'avais du reste fait mon deuil de cette Loi débile.

      Supprimer
    9. Non. MHPA ne récite rien. Il n'a rien appris par cœur. Il donne son sentiment.

      Le méchant est forcément dans le camp d'en face.

      Après tu me parleras de contradicteurs, de caricatures,... Tu me parleras aussi d'intérêt général sans savoir qui peut le juger. Tu me parleras aussi de lobby gay sans dire à quoi il correspond.

      Supprimer
  3. Ah, au fait, Dans la profession de Foi de François Hollande distribuée pour le second tour de la présidentielle, il n'est pas fait mention du mariage entre personnes de même sexe...

    Voilà, j'arrête là. On voulait se débarasser du nain, c'est tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Mais c'était dans les engagements.

      Supprimer
    2. Arrête là oui, c'était dans les engagements avant le premier tour. Idiot

      Supprimer
    3. Oui. Mais l'important, surtout, était que le CPE n'était pas demandé par ceux qu'il allait concerner et qu'il aurait du des conséquences "pratiques" pour tout le monde.

      Supprimer
  4. Pour moi, il y a (depuis quelques temps maintenant) deux UMP, celle des Copé, des Morano et autre Hortefeux, plus proche de l'extrême droite que de la droite. Et puis celle, plus modérée, qui respecte encore les valeurs républicaines. La frontière entre les deux est tellement floue que je m'étonne que des Français puissent encore se dire de droite... sans doute des gens qui n'osent pas affirmer leur penchant pour Le Pen.

    RépondreSupprimer
  5. Toutes les oppositions font dans le debile. On l'a vu en 10ans de sarko.

    Question violence, on peut rapeler les syndicats et "L'amnistie sociale" pour les syndicalistes condamnés, c'est une legitimisation de la violence.

    Pour la diversion : tout n'est pas diversion, tout n'est pas une mise en scene, mais il y a des opportunités a exploiter. (Tout ce qui est anxiogene est bon a prendre pour diriger)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pardon 5ans, faut avouer que ca passai pas vite ... :)

      Supprimer
  6. "Hé ! Ho ! Les gars ! La loi a été votée par les deux Assemblée. Il faut tourner la page."

    Attention, pas si simple: la démocratie, c'est aussi, parfois, l'art de repasser les plats. Tu t'en souviens, en France, avec le Traité constitutionnel européen, rejeté par référendum, puis devenu le traité de Lisbonne quelques années plus tard afin de faire accepter la substance du TCE à la France sans passer par la case "peuple".

    En Suisse, je ne compte plus le nombre de fois où l'on nous a fait voter sur l'adhésion de la Suisse à l'Union européenne, en dépit de refus clairs et réitérés du peuple. Ou sur l'adhésion de la Suisse aux Nations Unies - là, ça a fini par être accepté.

    Donc non, la page ne me paraît pas complètement tournée. Tout au plus peut-on dire que l'on est sur le point de commencer un nouvel épisode: en démocratie, tout peut être remis en question sans délai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. On peut toujours voter d'autres lois. Rien n'est définitif.

      Supprimer
    2. Nous sommes donc d'accord.

      Supprimer
  7. C'est vrai qu'on n'a jamais vu la gauche manifester contre une loi votée et obtenir son abrogation.

    Ah ben si tiens, le CPE en 2006.

    Donc encore un billet pipeau du grand Jegou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le CPE était dans le projet et voulu par quelqu'un ? Rien à voir.

      Supprimer
  8. À juste titre, nous n'avons cessé de répéter que cette loi sur le mariage homosexuel et sur la possibilité qu'un enfant adopté par un membre d'un couple homosexuel le soit aussi par l'autre ne comportait aucun changement sur les droits de filiation et l' AMP (Aide Médicale à la Procréation, sous toutes ses formes) droits sur lesquels étaient axées les manifestation anti.

    Mais ces questions, d'une toute autre ampleur, vont inévitablement se poser très vite, et, là, il nous faudra trouver d'autres arguments.

    Il n'est pas trop tôt pour commencer à y réfléchir, car les clivages classiques gauche/droite ne seront plus opérationnels face à ces questions, et nous ne serons sans doute pas tous d'accord entre nous.

    Et, en particulier, cesser de nous déterminer en fonction des positions de l'extrême-droite ("puisque l'extrême-droite est contre, je dois être pour"); il n'est en particulier pas évident que la PMA (Procréation Médicalemnt Assistée = "bébés-éprouvette"), prise en charge par la Sécu lorsqu'il s'agit du traitement de la stérilité, doive l'être lorsqu'elle est demandée pour des raisons sans dimension médicale (refus d'un rapport sexuel avec un homme, désir de maternité après la ménopause qui n'est pas une maladie, etc.).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord. Surtout sur le fait qu'il ne faut pas de positionner sur un rapport droite gauche et sur le fait que l'on peut être pour la PMA sans être spécialement pour le fait qu'elle soit prise en charge par la sécu.

      Supprimer
  9. Ce qui est lassant, ce sont ces oppositions qui font trainer l'évolution de la politique.
    Les politiciens aiment parler, s'entendre parler, faire des discours devant un auditoire le plus grand possible est leur grande passion.
    Autour d'eux il y'a aussi des journalistes, spécialistes politiques, écrivains, blogueurs qui sont pareil aiment parler.
    Le débat est une chose importante, mais il ne fait pas tout.
    Est ce qu'il y'a des mois de débats, tout un bordel dans les médias, des paparazzis qui s'affolent quand des scientifiques font un colloque pour décider quelle position ou quelle orientation donner a telle ou telle hypothèses?
    Ca serait pas mal que la politique sorte de ce bordel, la com, les oppositions, les déballages, pour allez vers plus de sérieux et de logique.
    Mais comme dit Einstein « Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. »
    Nous avons ce que nous méritons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jp, c'est à moi de répondre aux commentateurs.
      L'indien, ton commentaire est prodigieusement crétin dans la mesure où tu ne proposes rien et où, de toute manière, on se foutrait totalement de tes propositions. En outre, il est grossier puisque tu crotiques les blogueurs, dont moi.

      Et tu es probablement un vrai con puisque tu lis les blogs en admettant qu'ils racontent n'importe quoi : tu n'es pas obligé de lire.

      Supprimer
    2. J'ai effacé par erreur le commentaire de MHPA. Le voilà :

      Là je te trouve raide en le traitant de con, il parlait sans doute à côté de la plaque et globalement mais je ne pense pas qu'il mérite ça.

      Supprimer
    3. Si. Il est désobligeant et je n'ai pas à tout supporter.

      En outre, un type qui vient m'expliquer que le débat démocratique est inutile mérite largement d'être insulté. Le PS a la Présidence et l'Assemblee : supprimer ce débat voudrait dire faire passer n'importe quoi. Je ne reproche pas à l'UMP d'avoir fait de l'obstruction mais d'accuser le gouvernement de faire diversion alors que c'est eux qui la font.

      Supprimer
    4. Il me semble pourtant avoir été assez clair dans mes propositions.
      Pour faire court il faut arreter ces clivages, ces oppositions qui jouent en la défaveur d'une meilleure évolution de la politique et de la société en général.

      Il n'y a rien de crétin a les comparer aux scientifiques qui eux font leur boulot un peu plus sérieusement et ne se perdent pas dans des débats d'oppositions inutiles.

      Et je suis désolé, en tant que blogueur qui prend parti, tu participe a ce qui pour moi est un frein a la logique.
      Tes articles qui disent que ceux d'en face ils sont nuls nous on est mieux, desservent complètement la politique.
      Il est grand temps de se rendre compte que cette idée de gauche et de droite est totalement dépassé et n'a plus aucun avenir.et va pas me dire que je suis centriste.

      Le débat idéologique est un luxe qu'on peut se permettre quand il n'y a plus de véritables problèmes dans la société.

      Supprimer
    5. Tu veux arrêter un clivage parce que tu as décidé qu'il n'existe pas. Je n'ai pas que ça à foutre.

      Majoritairement, à gauche, on veut ce mariage. Majoritairement, à droite, ils n'en veulent pas.

      Majoritairement, à gauche, on pense qu'il faut partager le travail. A droite, ils sont sur une position bien différente.

      Par ailleurs, les élections se font sur des terrains idéologiques. Nicolas Sarkozy a été éjecté parce que les français ne voulaient plus de sa politique mais, néanmoins, François Hollande a failli perdre parce qu'il avait à son programme le droit de vote des étrangers.

      Il existe même un clivage entre "un large centre" (favorable à une maîtrise de la dette) et "deux larges extrêmes" (favorables à ce qu'on s'assoit sur les normes imposées par l'Europe).

      Mais des clowns comme toi veulent faire comme si de rien n'était. Tu es inutile.

      Supprimer
    6. Nicolas, si je puis me permettre, faîtes gaffe, ça sent l'embrouille.

      Supprimer
    7. Jp, tu n'as pas à te permettre. Je raconte peut-être des conneries mais je suis quand même un des plus ancien blogueurs politiques de la place et un qui a été parmi les plus en vue, et qui reste un des premiers et derniers blogs à soutenir le gouvernement.

      Donc tes conseils, tu te les mets sur l'oreille pour les fumer plus tard et tu arrêtes de répondre ainsi à mes commentateurs. J'ai une ambiance à tenir. Tu la casses. Je pourrais aussi ne plus publier tes commentaires.

      Supprimer
    8. Et un détail : je laisse MHPA me faire des remarques parce que c'est un ami. Tu n'es rien. Tu le deviendras peut-être, les aléas des blogs. Mais pour l'instant, tu restes un commentateur anonyme.

      Supprimer
    9. Si on peut même plus être de votre côté...
      Je vous aurai prévenu. L'indien va chercher à vous embrouiller.
      Nul besoin de publier ce commentaire.

      Supprimer
    10. Mais il n'y a aucun problème Nicolas, nul besoin tu avais de te justifier.
      Jamais je ne prendrai personnellement une remarque, au pire elles me serviront à améliorer mon comportement sur les blogs.
      C'était plus une moquerie envers l'Indien qui m'a surpris par son message.

      Supprimer
    11. Jp, je suis au comptoir avec un iPhone en attendant mes potes. Ce n'est pas à toi de décider ce que je dois diffuser et surtout ce que j'appelle être à mes côtés. Je suis un blogueur pas un militant politique et les types qui m'expliquent ce que je dois faire en tant que blogueur alors qu'ils n'ont pas de blog me navrent.

      Tu interviens dans ma relation avec mes lecteurs et tu me donnes des conseils : pour qui tu te prends ?

      Supprimer
    12. jp madère a raison, je vais t'embrouiller nico.
      J'ai cru comprendre dans un de tes égo trip que t'es grand blogueur politique, puis après il est question de n'etre juste qu'un blogueur, pas un militant. alors pour qui tu te prends?
      t'as pourtant l'air de vouloir te battre pour tes idées.

      Pour en revenir a ce que je t'ai dit, je ne veux pas arreter un clivage parceque j'ai décidé qu'il n'existe pas, mais bien parcequ'il me parait foutre le bordel plus que de faire avancer le débat.
      Les gens qui ne veulent pas le mariage n'ont pas cette volonté parcequ'ils sont de droite, mais parcequ'ils sont attaché a une morale encore religieuse.
      il se trouve que ces gens là sont globalement de droite, mais les valeurs fondamentales de la droite ne sont pas contre ce mariage.
      Il est question de liberté quand la gauche parle d'égalité, bref ça ne permet pas une prise de position nette sur un sujet particulier.
      Les élections ne se jouent pas d'un point de vue idéologique, les gens votent pour celui qui fait la meilleure com, celui qui parle mieux a la télé dans les débats et éliminent parfois celui en place pour le remplacer par un nouveau meme s'il est mauvais, histoire de changer. c'est l'alternance politique.

      L'idéologie, la logique, le bon sens sont relégués au second plan dans tout ça. On est enfermé dans un train train quotidien politique et on ne se rend pas compte du bordel et on est incapable d'imaginer les choses autrement.
      Pour la gestion économique de l'europe, tu parles des clivages memes au sein du centre, mais en réalité les experts savent ce qu'il faut faire, mais il ya des influences, des manipulations, des corruptions, du laissé aller et du coup on papotte sur la gestion des dettes pour mieux rien faire pour etre sur de ne pas se planter et garder sa place le plus longtemps possible.
      Bon désolé pour le pavé, le mariage pour tous doit s'imposer car la loi doit s'appliquer au réel tant qu'il ne met pas en péril la société, l'ump est agaçante et mourrante meme je pense, mais je voulais juste exprimer ma lassitude, qui est de voir les différents cotés s'opposer au lieu de travailler.
      Je ne critique pas ton blabla politique, il est nécessaire, c'est toujours mieux que de n'avoir aucun jugement.mais il vaut mieux regarder devant et derrière, moins sur les cotés.
      Voilà c'est mon conseil, tu le prends comme tu veux, et je ne sais pas si le ton que tu prends est un jeu, un air que tu te donne, mais si tu es de gauche, tu devrais apprendre a utiliser les valeurs de gauche qui sont la fraternité, l'égalité, solidarité etre autres, principes que tu n'a pas su appliquer avec jp madère, pour ne citer que le seul exemple de ta méthode. Après les réacs vont dire, faites ce que je dis, pas ce que je fais.
      Je t'ai donné mon point de vue, que j'ai un blog ou non ne change rien a ça.
      bonne soirée

      Supprimer
    13. Ah mais je me fous de tes conseils. De commentaire en commentaire, tu montres que tu ne comprends rien (et que tu es particulièrement con: personne ne lira ton commentaire. À part moi, en diagonale). Je n'ai jamais prétendu être un grand blogueur, seulement un blogueur en vie.

      Tu racontes n'importe quoi. Tu divagues. Par exemple tu dis que j'ai parlé de clivage au sein du centre. Je n'ai jamais dit ça. Tu vos dans un autre monde.

      Bref.

      Vas chier.

      Supprimer
    14. C'était vraiment pas nécessaire de prendre la peine de répondre si ce n'est que pour insulter sans prendre la peine de contredire mes propos pour donner du sens a ta vulgarité.
      J'ai compris t'es pas du genre a vouloir faire avancer le débat.
      T'es peut etre démotivé, blasé, du genre a prendre tout les gens pour des cons, bloguer et répondre aux com ne doit pas etre facile c'est sur, mais c'est pas une raison pour insulter gratuitement. Mes propos ne sont pas insensés.
      Si mon point de vue ne t'interesse pas ne réponds pas ou dit que t'es pas d'accord tout simplement.
      mais bon j'ai compris, la thématique du blog, partageons mon avis tout ça tout ça.

      Supprimer
    15. Je vais donc résumer, trou du cul. Tu nies un clivage qui existe et tu voudrais qu'on ait envié de parler avec toi. Ensuite, tu me reproches de ne pas vouloir faire faire avancer le débat parce que je ne suis pas d'accord avec toi. La seule condition d'un débat pour toi s'était de me ranger à ton opinion.

      Tu es braiments très con.

      Supprimer
    16. Je n'ai jamais nié clivage, j'ai dit que tel qu'il est il désservait.
      Tu ne fait pas avancer le débat, pas parce que tu n'est pas d'accord, mais parceque tu l'envoi balader sans lui apporter le moindre crédit, comme si les choses ne pouveait etre autrement.
      Je ne cherche pas a te ranger a mon opinion mais a faire entendre ce qui pour moi représente une vérité.
      que tu la reçoive de la sorte, me fait penser que tu es fermé, obnubilé dans ton truc. le progressisme, c'est savoir imaginer l'avenir différent.
      franchement c'est pas possible d'etre autant sur la défensive et conflictuel, tu insultes toujours ceux qui ne sont pas d'accord sur tes positions.?

      Supprimer
    17. Non. J'envoie chier les trous du cil qui parlent dans le vide. Je ne suis pas fermé. Je ne veux pas parler avec un débile qui joue sur les mots. Tu as dit qu'il fallait arrêter avec les clivages. Tu n'as aucune position sur aucun sujet précis.

      Et en plus tu m'importunes à une heure incroyable.

      Tu n'as aucune idée. Rien dans le France. Tu changes d'idée à chaque fois : c'est quoi cette histoire de progressisme ?

      Tu n'est qu'un con incapable de tenir une discussion mais tu es exemplaire pour illustrer mes propos sur les tordus qui squattent internet.

      Supprimer
    18. Je n'expliquais pas ce que vous deviez faire mais je vous donnais mon avis sur un pressentiment. Je ne suis pas votre ami, mais je ne suis pas votre ennemi non plus.
      Pas une seconde je n'avais l'intention de vous mettre dans un quelconque embarras.
      Désolé pour la méprise.

      Supprimer
    19. Bien sur que j'ai une position précise, je suis pour qu'il y'ait moins de gens dans tout le système gouvernemental, moins de blabla et de discours, plus d'appels a l'avis du peuple, a condition que les référendums soient bien préparés avec des débats dans les médias, une transparence, des explications claires et objectives.
      Bref plus d'efficacité, comme ça se passe au sein des entreprises ou de la communauté scientifique.
      cette position est assez claire.
      Je n'avais pas spécialement l'intention de développer, je voulais juste faire entendre mon avis, que ça me gave les palabres de l'assemblée, les oppositions blog de droite, blog de gauche, jeunesse de gauche jeunesse de droite, c'est vieillot je trouve et surtout contreproductif.
      mes idées sont claires, je n'en change pas a chaque fois, c'est le meme discours depuis le début.
      tu me demande ce que ce que j'ai dit a propos du progressisme?
      je n'ai fait que te rappeler ce qui le définit et qu'il fait parti des valeur de la gauche.
      C'est toi qui ne sait pas tenir une discussion, regarde tes réponses, tout ce que tu dit est gratuit, a aucun moment tu as expliqué en quoi ce que je disait était une mauvaise idée.
      Et puis désolé de t'écrire a 23h50, pauv chouchou t'as pas eu tes 8h de sommeil.
      @jpmadère
      arrete de t'excuser auprès de cet énergumène qui n'a pas a monter sur ces grand chevaux pour nous parler de la sorte.
      il est insultant et pète plus haut que son cul, il ne mérite pas tes explications.

      Supprimer
    20. C'est toi qui a un problème. Crois tu que j'ai en je de parler avec toi ?

      Supprimer
    21. L'Indien, j'estime que chez les autres on n'a pas à s'imposer. Je préfère respecter les codes d'un endroit et si je ne suis pas d'accord, je passe mon chemin. Chacun fait comme il veut, si on t'envoie chier, accepte-le. Il y a des règles dans la vie qu'on doit apprendre à respecter.
      Il n'y a pas de mérite à avoir. Il est chez lui, il fait ce qu'il veut!

      Supprimer
    22. Commentaire de l'indien supprimé.

      Supprimer
    23. Bon. J'ai un peu de temps.

      L'Indien et Jp, vous avez des comportements de trolls. Jp n'est pas hostile, je tolère.

      L'Indien, tu es beaucoup plus insultant pour moi que je ne le suis pour toi, ne serait-ce que dans ton premier commentaire, au moment où tu parles des blogueurs.

      En plus, tu aurais du détecter que je n'avais pas envie de causer avec toi, pour des raisons qui me sont propres. Ça peut être parce que je n'ai pas le temps ou que je suis fatigué ou parce que tu me gonfles.

      Si je prends le temps de t'expliquer, c'est pour te permettre de t'analyser. Moi, je m'en fous, tu n'es pas le premier troll que je vire.

      Car tu es viré. Ce n'est pas la peine de répondre.

      Supprimer
  10. Je n'ai pas plus que vous regarder les interventions de repentir de Cahuzac à la télé. Mais j'ai lu quelques compte-rendus.... et si il y a un truc qui m'énerve c'est que face à son argumentaire du type "j'ai fauté il y a 20 ans, j'ai trés honte, mais c'était il y a 20 ans et je n'ai ensuite pas réussi à me sortir de mon mensonge" il n'y a personne qui semble fichu d'interroger le monsieur sur "comment ça se fait alors, si vous êtes sincère, qu'en parallèle de l'aspect fraude fiscale vous faisiez aussi de la fraude sociale ?"

    http://www.actuchomage.org/2013041225072/Social-economie-et-politique/le-chirurgien-cahuzac-trompait-aussi-la-secu.html

    ça , ça me fout vraiment en pétard........ ce qui n'empêche pas que les ténors de l'UMP m'énerve aussi prodigieusement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si ce qu'il a fait est impardonnable, il a le droit à l'erreur ! On ´e peut pas le lui retirer. Il est assez puni par la déchéance qu'il subit.

      Supprimer
    2. Ouais, pour l'aspect fraude fiscale, l'affaire est dans les mains du fisc et de la justice, j'ai pas envie de gloser là-dessus sauf aspects nouveaux.
      Mais là je voulais mettre en avant l'aspect fraude à la sécurité sociale, en tant que chirurgien....(voir mon lien)... et ça on dirait que tout le monde s'en tape !
      Je croyais pourtant que les "fraudeurs sociaux" et les "assistés" étaient le "cancer de la société" dixit un certain laurent Wauquiez, qui avait été largement repris par tous les beaux messieurs des médias

      Supprimer
  11. Par contre ce qui me fait plutôt plaisir : j'ai entendu à la radio ce midi qu'ils abrogeaient le décret à la con qui permettaient aux parlementaires et aux ministres de devenir avocats par un coup de baguette magique !
    C'était pas compliqué à faire, faut croire ..... mais il aura tout de même fallu la pression que met l'affaire Cahuzac sur les épaules du gouvernement ! Un petit pas, mais important vers la "moralisation"!

    RépondreSupprimer
  12. la choses est simple, l'ump n'a qu'à prendre son mal en patience et promettre au pays de revenir sur cette loi en 2017, mais pour cela il faut être un vrai démocrate ........

    David75

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.