29 juillet 2013

Des vacances de Valérie Treirweiler à la blogowar

On ne peut même pas dire que mon billet d'hier après-midi était prémonitoire : des blogs de droite évoquent les vacances en Grèce de Valérie Treirweiler, la compagne de François Hollande. Je dis "des", je n'en sais rien. Le premier que j'ai consulté en parlait ce qui m'a plongé dans la bonne humeur d'autant que le taulier semble me mettre au défit de lui répondre. Je suppose puisqu'il parle de blogueur qui va au bistro...

Je vais donc le faire, comme au bon vieux temps des blogowars ! J'espère que Corto ne va pas être jaloux mais cette fois, c'est Pierre Parrillo qui s'y colle !

Le titre : « Grand luxe pour les vacances de Valérie Trierweiler en Grèce ». Belle accroche ! Bon ! C’est un peu moins luxueux que le bateau de Bolloré ou la villa du cap Nègre… Ils ont de la chance les Grecs, c’est tellement le bordel en Egypte et en Tunisie qu’ils attirent les touristes et peuvent augmenter les tarifs…

Voyons des extraits du reste, après la courte introduction.

« Closer, puisque c’est désormais là qu’il faut se renseigner sur les faits et gestes de nos politiques et leurs proches, faute d’un traitement impartial de l’actualité des « grands médias nationaux », »… Ca commence bien… Pourquoi il « faut » se renseigner ? On se fout totalement de leurs faits gestes. Les grands médias nationaux sont bien impartiaux : ils ne s’occupent pas de la vie privée des gens.

Nous avons donc bien en ligne un blogueur de droite qui s’intéresse à la politique non pas sur les actes, les projets, les chiffres,… mais uniquement les vacances des conjoints des élus avec des renseignements glanés dans une presse people néanmoins fort honorable.

Après, il évoque le prix, le luxe,… « Deux suites entre 719 et 811 € la nuit et par suite, sur une durée hypothétique de 10 jours ça nous fait la coquette somme de minimum 14 380 € et maximum de 16 220 €… » C’est à peu près ce que je disais hier, des vacances entre 15 et 20000 euros. Pas besoin d’une calculatrice.

« Dans cette affaire, l’histoire ne nous dit pas qui paie la facture… » Poser la question est déjà une marque de suspicion : Madame Trierweiler serait-elle partie en vacances sur notre dos.

Redevons sérieux. On sait par contre qui payait les vacances de Nicolas Sarkozy, notamment au début : ses amis riches, ceux qu’il a favorisés lors qu’il était au pouvoir. Le blogueur de droite abordant le sujet du financement des vacances de Mémère (la femme de Pépère…) devrait ne pas oublier qu’il s’est fait sodomiser récemment.

« Si être de gauche c’est pouvoir se faire ce genre de petits plaisirs, moi aussi je veux bien dans ce cas être de gauche… » Etre de gauche, c’est être de gauche et on s’en fout, on a ça dans le portefeuille et pas dans le cœur. Par contre, être pauvre et être de droite, il faut vraiment être mal en point…

« Entre le fils Hollande qui fait le brave sur un bateau ou s’affiche entouré de nanas et le fils Fabius liasse de billets de 500 € à la main, on se demande bien comment cette jeunesse à priori dorée perçoit la réalité du quotidien de quelques dizaines de millions de français… » Que font les enfants des gens ici. Le fils Fabius pourrait bien finir au gnouf d’ici peu, s’il n’y est pas déjà. Quant à Thomas Hollande, il sort avec une star, Joyce Jonathan. J’ai appris ça au bistro parce que j’ai un copain qui bosse vers Opéra et qui les croise parfois. Je ne sais pas qui est Joyce machin.

Pourquoi ce blogueur de droite parle-t-il des enfants de François Hollande ? Pépère a organisé son rapatriement d’un pays éloigné parce qu’il était malade, au frais de la République ? Ou il a essayé de le faire nommer à la tête de l’Epad ? Les blogueurs de droite sont parfois un peu bizarre.

« Sans compter tous ces bons vieux gauchos dont certains blogueurs d'ailleurs s'empressent "d'aller au bistrot" qui se servent de cette histoire pour tourner au ridicule quiconque oserait en parler... » Qui oserait ? Je vais lui expliquer : on n’a pas besoin de tourner au ridicule, « ils » y arrivent tout seul.

On ne tourne pas au ridicule, on fait « la riposte ». Ils racontent des bêtises, nous rétablissons la vérité. En arrivant à l’Elysée, Nicolas Sarkozy a multiplié son salaire par trois (en gros). Un blogueur de droite, pour taper sur François Hollande ne peut que sous-entendre que Valérie Treirweiler est allé en vacances au frais de la princesse, quelques jours après que le coût du site web de Carla Bruni fasse le buzz.

Si j’étais blogueur de droite, je ferais profil bas. Ou je ferais de la politique. Au moins, Corto nous a présenté le projet de François Fillon…

« A titre personnel, je me fiche royalement de ce que fait Valérie Trierweiler et de ses vacances. » Pour quoi en faire un billet et avoir fait un foin d’ans Twitter, hier, alors ! C’est quand même fort. Ca veut dire quoi « à titre personnel » ? Moi, à titre personnel, je suis bien content qu’ils passent des bonnes vacances, ces braves gens. J’ai fait la campagne de Hollande, finalement je l’aime bien. Si sa compagne peut passer des belles vacances à la mer, je suis heureux comme un poisson dans l’eau.

Par contre, à titre « pas personnel », je m’en fous, à part le plaisir de me foutre de la gueule des blogueurs de droite. Tout comme je me foutais des vacances de Carla Bruni.

« Le but de ce genre de billet d'humeur n'est que de démontrer aux gauchos-démagos-opportunistes qui ont passé les 5 dernières années à créer des problèmes et des scandales là où il n'y en avait pas forcément, qu'ils comprennent à quel point leur démarche était aussi iditote que sans intérêt... Amis blogueurs de gauche si vous me lisez... »

Ah ! Mais on te lit !

Tu peux nous citer des problèmes et des scandales là où il n’y en avait pas forcément ? L’Epad, le jet, les cigares, le yacht, Karachi, Compiègne, le Fouquet’s, Kadhafi,… ?

C'est qui Joyce Jonathan ?

30 commentaires:

  1. le seul rôle de la république c'est les gardes du corps attachés à ses basques pour sa protection
    mais
    peut-on imaginer une action "terroriste" qui soumettrait "pépère" ( oh , comme ils disent) à un chantage via la personne de sa compagne ?

    RépondreSupprimer
  2. Joyce jonathan ? Une jolie fille d'après la petite recherche sur google ^^. Sinon jolie billet :)

    RépondreSupprimer
  3. m'enfin, Joyce J. est une chanteuse, on en parle ces jours ci parce qu'elle envisage de faire tourner dans son prochain clip... Roselyne Bachelot :o)
    (et puis c'est l'amoureuse de Thomas H. mais chut)
    #toutestvrai

    RépondreSupprimer
  4. Nous obliger de prendre la défense de Mémère...
    (Quel con ce Corto!)

    RépondreSupprimer
  5. 800 euros la nuit, c'est quand même cher, surtout quand on se prétend proche des pauvres et des exclus. Sarko faisait aussi bien ou pire, mais lui n'a jamais dit qu'il n'aimait pas les riches.

    RépondreSupprimer
  6. "Par contre, être pauvre et être de droite, il faut vraiment être mal en point".

    Pas nécessairement. Il suffit juste d'être attaché à vision de la société : ordre, hiérarchie, morale, civisme, etc. On pense trop souvent, à tort, que les pauvres ne sont pas attachés à ces valeurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Z'avez perdu tout sens de l'humour ?

      Et en plus vous attribuez des valeurs à la droite qui sont aussi partagées par la gauche. Vous avez bien appris vos leçons...

      Notamment la morale et le civisme me paraissent largement plus à gauche.

      Supprimer
    2. Si vous parlez de la "droite" umpesque, je ne puis qu'être d'accord avec vous. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si on rencontre autant d'élus affairistes en mal avec la justice au PS qu'à l'UMP. A l'occasion, ils peuvent d'ailleurs fort bien s'entendre comme larrons en foire. Je me rappelle de l'affaire du marché de rénovation des lycées d'Ile de France ou PS, PC, RPR et PR s'étaient partagés les sommes détournées grâce à un habile jeu de fausses factures.

      Supprimer
    3. Ce n'est pas parce que les élus sont foireux que les peuples n'ont pas les mêmes valeurs.

      Cela étant les lycées d'Ile de Feance ça commence à dater... Et la région était de droite.

      Supprimer
    4. Ça date, comme DSK et Cahuzac dateront un jour, comme Karachi finira aussi par dater.

      Sinon, je suis d'accord, si les élus sont foireux, les peuples n'ont pas nécessairement les mêmes valeurs. Il n'empêche que ce sont les premiers qui votent encore et toujours pour les seconds et qui parfois les réélisent une fois leur peine d'inéligibilité éteinte. Balkany, Mellick, etc., leur doivent beaucoup.

      Vous avouerez que ça ne milite pas vraiment en faveur des peuples supposés éclairés.

      Quant à la supposée droite qui était aux commandes de la région, c'est cette "droite" qui vota l'avortement, le regroupement familial, la réduction automatique des peines (loi Perben), etc. Ça, pour de la droite, c'est de la droite, à n'en pas douter.

      Supprimer
    5. Oui ! Et c'est la gauche qui a libéralisé des tas de secteurs de l'économie, qui a privatisé,...

      Supprimer
    6. Oui, effectivement. Ceci dit, la gauche en libéralisant s'est montrée nettement plus cohérente. C'est une erreur d'imaginer que les libéraux sont de droite. Historiquement, ils ont toujours été aux côtés de la gauche. Les syndicats ont pu voir le jour grâce aux libéraux qui ont aboli la loi Le Chapelier qui interdisait tous regroupements ouvriers ou patronaux d'ailleurs. Ils ont été aux côtés de la gauche au moment du lancement de l'aventure coloniale. Et sur le plan sociétal ils sont presque plus acharnés que les socialistes.

      Supprimer
    7. On est d'accord, en gros !

      Supprimer
  7. Ces trucs pipole ...On sait même pas si c'est vrai !

    RépondreSupprimer
  8. Non mais si ça permet de se foutre de la gueule des abrutis de droite !

    RépondreSupprimer
  9. Il est rigolo ce Pierre Parrillo de parler de luxe, surtout après 5 ans de cirque Sarkozy.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Avec Corto ils font la paire. La différence est que Corto ne croit pas à ce qu'il dit, il cherche le buzz. Je ne vais pas dire de mal de Pierre parce qu'il est pas anonyme (au moins il a des couille) mais il semble vivre dans son monde...

      Supprimer
    2. Encore un qui se croit au-dessus du lot.

      Supprimer
    3. sans compter qu'elle contribue à sa façon au redressement de la Grèce

      Supprimer
    4. Je ne sais pas. Il rentre dans son trop militant mais oublie d'ouvrir les yeux. C'est rigolo. Il ferait mieux de faire comme Koltchak ci dessus et rentrer dans le lard de tout le monde.

      En fait, ces cons continuent à défendre l'UMP et ses guignols alors qu'ils ont tout l'espace pour créer une droite...

      Supprimer
    5. Bob, laisse moi répondre à mes commentateurs. Arrête de te forcer à intervenir.

      Supprimer
    6. Et des grecs (pour le redressement), enfin s'ils sont comme moi.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.